Archives de Tag: Se sentir bien

Le pantalon qu’il me faut

beyonce jean

Oui et donc hier, il y a ce « collègue » (en fait, il loue des bureaux dans notre théâtre) qui me salue et qui cherche mon directeur. J’étais en rendez-vous, du coup je lui réponds qu’il va arriver un peu plus tard, qu’il devra repasser.

Plus tard dans la journée, il revient, va voir mon directeur, discute. Puis il passe la tête par mon bureau, il me demande un truc et me dit : Dis donc, t’as maigri toi non ? Moi : bah non, je crois pas. Lui : ok, bon allez salut.

J’y repense après. Sa remarque ne me gêne pas, juste que je suis sure que je n’ai pas maigri, pourtant j’ai un doute. Je réfléchis, je réfléchis. Non, non, c’est pas ça. d’un coup, je pense savoir le pourquoi de sa remarque.

Lire la Suite →

Publicités

Tout est affaire de positionnement

Il n’y a pas si longtemps au boulot, je me suis comme qui dirait positionnée.

Ce n’était pas dans un moment de complexité effrayante hein. Mais je l’ai fait.

Bon alors que je vous raconte.

Lire la Suite →

Affirmative action, parce que l’on ne peut pas toujours être « sympa »

 Je bosse donc dans un théâtre. Grâce à mon poste, je vois les coulisses des spectacles, je communique avec les compagnies, les comédiens, les chanteurs, les danseurs. En dehors de mon poste administratif, je fais aussi quelques billetteries tout comme mes collègues.

 Dans ce cadre, je croise le public.

 Parfois, le public est chatoyant de gentillesse. Parfois le public se montre désagréable et insistant. Et dans ces cas là, mieux vaut être bien campée sur ses positions parce que sinon tu as vite fait de te faire bouffer toute crue. Ce qui est presque arrivée la dernière fois.

  Lire la Suite →

Je ne suis plus au régime et pourtant…

Prenons la journée d’hier, j’avais une course à faire. Sur le chemin, je sens que j’ai faim. Au début, j’essaie de me « raisonner », je me dis que je serais de retour chez moi en soirée que je peux bien attendre 2/3 heures, que ce n’est pas un drame.

Toutefois, plus j’essaie de chasser cette faim de mon esprit et de mon corps, plus je sens qu’elle s’accroche.

N’y tenant plus, je capitule. Je suis allée me prendre un maxi pain choco qui équivaut à en manger deux petit pain au chocolat.

Lire la Suite →

La mère, La petite fille, La femme

En ce moment, je suis dans ma période livre psy et de développement personnel.

J’en ai terminé un, il n’y a pas longtemps dont je vous parlerais qui se nomme « Mères : libérez vos filles ! ». Comme son nom ne l’indique pas, ce livre traite des relations entre les mamans et leur fils. Mais comme vous l’aurez aussi compris, il évoque surtout les relations mères/filles.

Et c’est effectivement un sujet qui me taraude en ce moment.

Lire la Suite →

Toujours en quête du « staïle »

Nous parlions style avec ma collègue stagiaire. Elle se remémorait ceux qu’elle avait eu au cours des années.

Je me souviens de manière tout à fait non exhaustive des miens.

Lire la Suite →

Qui a dit que l’on ne pouvait pas parler de fantômes au déjeuner, sapristi ?

Ce midi, nous parlions bouffe, week-end et magazines avec l’une de mes collègues-stagiaires.

Et puis la conversation a dérivé et je lui ai parlé d’une émission sur M6 que j’ai regardé.  Ça parlait d’un moulin du 13ème siècle transformé en maison d’hôtes. Et v’la t’y pas que ce moulin, eh bah il est hanté.

Je disais à ma collègue que j’aimais bien regarder ce genre d’émission sur le paranormal parce que ça attisait ma curiosité, mais dans le même temps ça me filait de petits frissons.

Oui je sais c’est paradoxal.

Lire la Suite →

Faire une pause (et pas obligatoirement avec un kitkat)

Hier la journée avait pourtant bien commencé. J’ai profité de cette journée off pour aller au ciné avec mon homme (nous sommes allés voir Holy Motors, je pense que je vous en parlerais prochainement). Nous étions rentrés tranquillement. Puis j’avais fait une session lecture de magazines avachie sur mon canapé et j’étais ressortie pour aller choper un colis chez mon buraliste.

Et puis, la journée a pris une tournure moins sympa.

Lire la Suite →