Femme de couleurs

afrosomething-article-tropnoire

Vendredi soir, j’étais devant Arte pour regarder le documentaire de Isabelle Boni Claverie : Trop noire pour être française.

Et je vous conseille ardemment de le regarder sur le replay d’Arte via ce lien.

Ce documentaire mêle des interventions de spécialistes de l’histoire de la France avec ses colonies, la réalisatrice raconte en filigrane son histoire familiale et son engagement contre le racisme. Elle permet aussi à des gens de témoigner en tant que noirs/métisses en France, d’anecdotes terribles . Comme cette jeune femme, serveuse au cours d’un meeting du front national, qui a été bombardée de biscuits et de sucre de la part des militants qui la hélaient en l’appelant Cheetah. Ou cette jeune femme qui est arrivée dans un grand restaurant pour assister à un évènement, la responsable de l’établissement l’a tout de suite emmenée en cuisine pour lui montrer la plonge, pensant que cétait forcément une employée.

Personnellement, je me suis sentie touchée par ce doc.

Lire la Suite →

Move on, move on,

DSC_0988

Ah oui, je me disais bien que cela faisait un moment que je n’étais pas passée par ici.

Un peu plus de deux mois.

C’est qu’il s’en passe des choses en quelques semaines hein.

Lire la Suite →

4 ans de blog, 34 ans et une bonne nouvelle plus tard

SDC12798

C’est fou comme en un mois, il se passe des choses hein.

Oui je commence ce post de manière très bateau, mais je ne vois pas comment je pourrais faire autrement.

C’est que la vie est putain de surprenante

Lire la Suite →

Retour sur le marché : Vis ma vie de meuf sur un site de rencontre (ep 2)

sex-and-the-city-movie-trailer-15

Wesh mes soces.

Oui. Parfois j’aime bien adopter le même language que mes collègues de 20 ans.

C’est marrant.

On se marre comme on peut me direz-vous.

Bref, je m’égare.

Donc, mes chers amis, après vous avoir conté mes premières tribulations sur un site de rencontres, voici la suite.

Lire la Suite →

Paye ta pression sur la femme enceinte

Lois Hal Malcolm

Il y a quelques jours, je suis tombée sur la photo de Blake Lively.

Blake c’est l’actrice qui a joué dans Gossip Girl (la blonde) (ai jamais regardé cette série, ça me disait rien de chez rien).

Entrepreneuse, elle a lancé un site internet lifestyle Preserve US. C’est la femme de Ryan Reynolds aka l’autre Ryan aka je suis presque aussi beau gosse que Ryan Gosling. Ils viennent d’avoir un bébé.

Je tombe donc sur la photo de Blake (ci dessous) à la fashion week de New York, mi février.

Lire la Suite →

34 ans

DSC_0910

C’est marrant, parce que plusieurs idées me sont passées par la tête pour parler de mes 34 ans (que j’arbore fièrement depuis le 2 Février, jour de crêpes et Hooray jour de mon anniversaire donc)

Je m’étais dit, tiens et si je faisais un espèce de trucs genre : 34 choses pas encore dites sur moi.

Mais bon, vu que je ne me souviens pas tant que ça de tout ce que j’ai pu dire (ou non) ici, vous auriez au final eu plus de potins inédits en achetant le dernier Public qu’en lisant ces « 34 trucs ».

Lire la Suite →

Vie ma vie de meuf sur un site de rencontres

index

Il y a quelques temps, j’étais chez des amis et nous discutions de couples et de sites de rencontres. Certains-taines évoquaient les rencontres (et celles de proches) faites sur des sites. Rencontres donnant parfois lieu à des relations à court, moyen, mais aussi long terme. D’autres ne s’étaient jamais inscrits, mais n’y voyaient pas d’inconvénient à le faire un jour.

Moi, j’étais dans ma posture habituelle du « non, non, moi les sites de rencontres, je ne veux pas ».

Oui, mais ça c’était avant.

Lire la Suite →

Je suis Charlie

Je suis charlie

Depuis hier, les mots qui se bousculent dans ma tête, sont les mêmes.

Choc, Chagrin, Bouleversée, Triste, Indignée, Colère et d’autres. Bien d’autres.

Physiquement, le ventre se tord. La nausée, la gerbe au bout des lèvres, une sensation de malaise qui ne s’estompe pas.

Je retourne les évènements dans ma tête et j’ai encore du mal à y croire.

Je pense à ces victimes qui ont fait des gestes habituels, quotidiens ce matin là, ne sachant pas que ce serait les derniers.

Je pense aux familles.

J’ai besoin d’en parler, d’en reparler. On n’a pas réussi à totalement se concentrer hier au travail.

Un oeil rivé sur nos mails, un autre sur les réseaux sociaux et sur les sites d’informations. Nous n’arrivons pas à nous détacher de cette tragédie.

Très vite, après le choc d’apprendre ce qu’il s’est passé. Je vois majoritairement fleurir des messages d’amour, de solidarité, de paix sur les réseaux sociaux. Des rassemblements s’organisent à Paris, mais aussi à Lille, Marseille, Strasbourg.

Je voulais partager une nouvelle fois. Ici. J’ai juste envie de dire que je veux croire qu’on ne laissera pas la démocratie se péter la gueule doucement, mais sûrement. On ne va pas laisser certains et certaines continuer à brandir la stigmatisation. On ne va pas se laiser pourrir par la haine.

Insufflons toujours plus de tolérance, de diversité, de positionnement dans les écrits, les dessins, la liberté d’expression, les idées, les échanges, le partage.

Et dans les mots putain, les mots.

On a tout ça entre nos mains et c’est comme ça que l’on fera la différence, chacun à notre niveau. Aussi « petit » soit-il.

Et de l’amour, beaucoup d’amour aussi parce qu’en général et plus encore dans ce contexte, il en faut de l’amour.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 171 autres abonnés