Un quai de gare, c’est cliché mais tellement romantique


Un gars. Une fille. La trentaine. Ils sont en bordure de quai du métro.

Elle, une jeune femme brune, longiligne, son sac en bandoulière, elle lâche de temps à autre le t-shirt de son mec pour se passer la main dans les cheveux.

Lui, un jeune homme très blond, en polo, pas de sac, une main dans la poche, une autre sur le bras de sa copine.

Il lui parle, elle le dévore des yeux, regarde intensément sa bouche puis le regarde dans les yeux à nouveau. Elle rit et semble totalement captivée par son récit. Je me fais la réflexion qu’il pourrait lui expliquer les étapes de préparation d’un cassoulet qu’elle serait sûrement dans un même état d’extase. Un silence entre eux se fait. Lui, il regarde derrière elle au loin. Elle, elle reste fixée sur ses yeux, elle s’approche, elle penche la tête et lui roule une grosse pelle. Il penche la tête à son tour et semble avoir lâché prise dans ce baiser bien guimauve du matin. La fille met une telle passion dans ce baiser matinal que cela me fait sourire. Je monte dans la rame de métro qui vient d’arriver. Je relève la tête de mon livre pour voir s’ils ont battu le temps du baiser le plus long en bordure de quai quand je vois le visage du mec.

Il a les yeux ouverts. Pas du tout concentré sur son baiser, le gars regarde ailleurs. On dirait qu’il attend que ça se termine. C’est limite s’il n’essaye pas de regarder sa montre. Hé bé. Moi qui croyais assister à un baiser de cinéma fougueux, j’assiste juste au kissou routinier du matin pour un couple dont le mec semble avoir la blase. J’ai envie de lui dire : tu nous fais pas rêver mec. Un kissou sur le quai puant et bondé du métro cela peut-être déprimant, mais on peut aussi le rendre funky. Je suis pas une grande spécialiste mais j’ai déjà fait dans le baiser de quai de gare avec mon homme et c’était plutôt sympa :

Un dimanche soir, Gare de Lyon. Il rentre de weekend. Je suis censée l’attendre at home, mais j’aime les surprises donc je décide de me pointer à la gare. Je me prépare, je fais péter la jolie robe, je ne me surcharge pas d’un gros sac afin d’avoir une allure légère et vaporeuse. Oui, car dans l’éventualité où il voudrait me faire tournoyer dans les airs c’est quand même plus sympa qu’un jean. Je me poste en début de quai avec un air guilleret. J’attends. Je suis excitée comme une puce. Tout est en place pour mon opération surprise. Le train arrive, les passagers descendent et défilent. Je sautille sur place, je scrute les visages. Le flot d’usagers se tarit et toujours pas de trace de mon homme. Je commence à me poser des questions sur l’exactitude de la bonne heure, du quai et même de la gare d’arrivée. En vrai, je panique, je me demande où il a bien pu passer. Je reçois un texto de lui : je viens d’arriver, je prends le métro et j’arrive. Bisous.

Ha mais non, putain de merde, c’est pas comme ça que ça devait se passer. On devait s’apercevoir l’un et l’autre sur le quai, se sourire, courir à perdre haleine en s’élançant dans les bras l’un de l’autre marcher l’un vers l’autre, se rejoindre et se rouler une bonne grosse galoche s’embrasser. Non de non. Il devrait pas être déjà au métro, il devrait être là avec moi. Putain de merde, j’y crois pas, je l’ai loupé. Je suis là avec mon air de conne et ma robe de vierge immaculée pour accueillir mon homme en grande pompe et je ne l’ai même pas vu.

A ce moment là, je l’ai mauvaise. Je prends mon téléphone, j’essaie d’être détendue : oui, c’est moi, ça va ? alors tu en es où, le métro ? tu vas prendre le métro. Du bruit autour de moi, oui c’est la télé. Et toi, où es tu ? Comme ça, je demande comme ça. Je..hein..quoi j’ai une voix bizarre, meuh non je suis pas chelou pourquoi tu me dis ça…nan mais pas du tout, ça va très bien…Je…je…(je craque) nan mais la vérité chui trop DEGUE je suis là sur ce putain de quai je voulais te faire une surprise je t’attendais mais je t’ai même pas vu passer. Quand je pense que tu es au métr…mais t’es pas au métro, tu es devant moi !!!. Je raccroche. Il arrive le bougre. Il était encore sur le quai et moi j’ai tellement paniqué que je pensais l’avoir foiré. Tu parles d’une surprise. Il m’aperçoit. Il arrive vers moi, on se prend dans les bras, on s’embrasse. Je lui dis que je me sens naze, que j’ai gâché la surprise, que je suis dégoûtée. Il me murmure à l’oreille que c’est pas grave, qu’il est super content de me voir et que c’est une belle surprise. Il me prend par la taille, prend son sac et on rentre bras dessus-bras dessous à la maison. Et je me dis qu’au final c’est pas si mal pour des retrouvailles. Ok pas de grandes envolées lyriques, pas de courses effrénées pour se jeter dans les bras, pas de gestes effectués au ralenti. Mais un moment de douceur sur ce quai de gare grisonnant avec des zoubisous sur la bouche, dans le cou, sur l’épaule, une fille qui fronce ses sourcils en signe de mécontentement d’avoir loupé sa surprise, mais qui affiche ensuite un air niais énamouré, un garçon fatigué par son voyage mais touché de voir sa chérie à son arrivée, deux sourires et un moment de grâce qui baigne dans plein de guimauve.

Quant à moi, je pense avoir retrouvé le film responsable de ma lubie de kissou romantique sur un quai de gare. Mate donc ce petit extrait, ça va sûrement te rappeler des souvenirs ;-).

Advertisements

6 Réponses

  1. C’est triste la blase devant l’amour… Cela me rappelle la chanson des Rita « l’amour c’est du taf et ça se travaille… » Cependant, là, tout de suite maintenant, j’ai tout de même l’impression que ce sont surtout les utérus qui assurent. Quant aux scrota… Des fois, des fois, si c’est vrai…

    1. Petite Lulle, j’adore quand tu me parles en langage anatomique médicale ;-). Dans le premier cas de bisous, effectivement c’est la fille qui assure. Pour moi et mon homme, je trouve qu’on a été bons tous les deux sur ce coup là.

  2. Raaaaaaaaaah je voulais être une Sophie Marceau quand j’étais plus jeune!
    Pauvre nénette du début de ton article, si elle savait que son mec garde les yeux ouverts et semble blasé quand ils s’embrassent…
    J’aime beaucoup regarder les amoureux sur les quais de gare, c’est touchant la plupart du temps.
    Mon chéri il adorait me faire tournoyer à l’époque pour nos retrouvailles. Maintenant avec notre fils accroché à nous, c’est plus pareil lol.
    Dis, à quoi il ressemble ton chéri? Parce que je me fais une vague idée pour toi mais alors lui je ne sais pas. Ryan Gosling genre (tain je serais trop jalouse)?

    1. Ha ha oui Sophie Marceau trop la classe adolescente, l’effet boum quoi !
      Oui la pauvre, je me disais la meuf est à donf et son mec est en train de se demander s’il va bouffer Mcdo ce midi. C’est déprimant.
      « Maintenant avec notre fils accroché à nous, c’est plus pareil lol » j’imagine une scène avec le fiston accroché à ton cou et qui tenterait de se maintenir alors que son papa vous fait tournoyer. Ça me fait rire.
      Quoi tu me demandes si mon chéri c’est Ryan Gosling 😉 ? Mon chéri en vrai, plus grand que moi (je fais 1m72 et lui 1,80)il est beau, musclé (môsieur fait du sport) avec les cheveux châtains bouclés mais courts et un superbe sourire. Et il se laisse parfois pousser la barbe de 3 jours comme tu le sais déjà :-). Et, toi ? Moi je dis brun, grand, mince avec des fossettes ?

      1. Miam, ça donne envie!
        Le mien est moins grand que le tien, 1m78, mais vu que je suis petite (je fais 1m63 et demi lol), ça me va très bien.
        Il est effectivement brun, mince mais n’a pas de fossettes. Il a des épaules assez larges et a du poil juste comme il faut. Il me demande la permission de se raser périodiquement mais sinon il entretient savamment la barbe de 3 jours aussi. Il n’a pas les yeux de la même couleur, c’est-à-dire qu’il a les yeux hétérochromes (ou singulièrement appelés yeux vairons): ses yeux sont bleus mais de 2 bleus différents.
        Il est beau c’est vrai, je savais que son capital génétique serait intéressant à mêler au mien lol.

        1. « Il est beau c’est vrai, je savais que son capital génétique serait intéressant à mêler au mien lol. » 😀 Ha ha trop bon !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :