Une peau

DSC_0809

Tout à l’heure, en allant à ma banque, un souvenir en lien avec ma vie amoureuse m’est revenu.

J’ai ri intérieurement, parce que je ne voyais vraiment le lien entre vie amoureuse et la banque.

Bref

 

Pendant la journée, j’avais croisé un jeune homme qui avait une allure similaire à quelqu’un que j’avais bien connu.

Et plus tard, pendant cette même journée, c’est le parfum, de ce quelqu’un que j’avais bien connu, qui m’est revenu.

Pas n’importe quel parfum. Non . L’odeur de sa peau. Je me lovais contre lui et je respirais cette peau aux accents de musc. Je fonds d’ailleurs encore lorsqu’un homme qui me plaît a un parfum avec des pointes marquées de cette senteur, ça me rend assez dingo ah ah.

Je lui piquais ses pulls, j’adorais les mettre à même ma peau, je trouvais ça tellement mignon…romantique…sensuel.

Toujours dans mes pensées aux réminiscences parfumées, je me suis rappelée de l’amour que j’éprouvais pour lui. Un amour, jeune, foufou, léger. J’avais été emportée, j’étais folle amoureuse. J’ai souri de ce rappel. En le disant, ça me paraît évident que mon côté amoureuse ait fait partie de ma vie, mais j’ai été rassurée de sentir que mes dernières histoires pas très jojos, n’ont pas complètement annihilé ce qui reste de l’a(l)chimie des sentiments en moi.

Mon coeur s’est un peu re(n)fermé depuis quelque temps, comme s’il avait flétri. J’ai même pensé : merde, peut-être bien qu’il est sacrément desséché le pauvre. Cette fermeture c’était du provisoire, à un moment, il fallait bien faire un mouvement de recul pour se protéger, pour mieux se revigorer et lui faire reprendre une forme initiale.

Enfin initiale, ce n’est plus possible, il ne pourra plus avoir la même forme qu’avant.

Alors disons optimale, oui une forme optimale.

Juste avant d’arriver à destination, j’ai eu la sensation pendant quelques secondes que la senteur de sa peau revenait littéralement sous mon nez

Eeeeh…non, cette sensation est passée.

Bon, ok. C’est pas si mal que ça se passe ainsi me suis-je dit, parce que cette senteur au fond, je la laisse bien volontiers au passé.

Faisons de la place à de nouveaux parfums…fruités ?

Oui fruités, c’est bien, changeons un peu.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :