Vie ma vie de meuf sur un site de rencontres

index

Il y a quelques temps, j’étais chez des amis et nous discutions de couples et de sites de rencontres. Certains-taines évoquaient les rencontres (et celles de proches) faites sur des sites. Rencontres donnant parfois lieu à des relations à court, moyen, mais aussi long terme. D’autres ne s’étaient jamais inscrits, mais n’y voyaient pas d’inconvénient à le faire un jour.

Moi, j’étais dans ma posture habituelle du « non, non, moi les sites de rencontres, je ne veux pas ».

Oui, mais ça c’était avant.

Parce qu’à l’heure où je vous parle, cela fait deux semaines que je suis incrite sur « Adopte un mec ».

Eh ouais. J’ai franchi le pas.

Déjà j’ai choisi ce site parce qu’il est gratuit pour les femmes et que je ne voulais pas mettre 30euros par mois pour papoter. L’inscription s’est révélée très facile et ludique. En même temps, j’étais dérangée par le côté panier/consommation tout ça tout ça.

Pourquoi donc me direz-vous, je me suis inscrite ?

Par curiosité à la base. Je me suis dit que je critiquais beaucoup, mais que je n’avais pas tenté. Et qu’à 34 ans bientôt, je pouvais tenter cette expérience en ligne.

Catapultée sur le site, j’ai rempli mon profil et tenter de comprendre les us et coutumes. Moi je peux échanger avec n’importe quel homme sur le site. Je peux aussi mettre les profils d’hommes dans mon panier (oui comme quand tu fais tes courses en ligne) et ensuite attendre ou non qu’ils engagent la conversation. Il y a les Charmes envoyés par les garçons qui visitent ma page et qui veulent attirer l’attention pour échanger (l’échange peut se faire uniquement si je valide le charme). Il y a les visites de mon profil par des garçons.

Au début, j’étais paumée, je voyais plein de visites, de charmes. Puis j’ai commencé à lire les profils. J’ai regardé les descriptions. Les photos aussi hein. J’étais vraiment en mode observation, je ne rentrais pas en interaction. Puis, j’ai commencé à capter la manière dont le site fonctionne et c’est à ce moment là que j’ai trouvé cela amusant.

Des hommes m’ont envoyé leur premier message. Le 1er a dit « bonjour ». Un second m’a proposé de bruncher dimanche et le 3ème m’a dit : « J’ai envie d’une bonne fellation…et toi ? »

Oui, oui comme ça de but en blanc. Alors je lui ai dit que je passais mon tour hein allez salut et il m’a répondu « je te remplirais correctement la bouche ».

Et bonne année hein connard !

Autant vous dire que cela faisait 3 heures que j’étais inscrite et que j’ai failli effacer mon profil. Et puis bon je me suis dit que y avait sûrement pas que des sociopathes sur le site.

Après deux semaines, j’ai ma réponse oui et non.

Y a ce jeune homme avec qui j’avais bien discuté, avec qui je devais boire un verre, il m’a foutu un lapin. A envoyé un message pour s’excuser 3 jours après. Il a tenté de reprendre contact. Moi bof, bof et après quelques messages il m’a envoyé : pipe ?

Là, j’y ai pas cru, j’ai ri et je lui ai répondu avec ma répartie habituelle. Depuis, il m’envoie encore des messages (tout à fait polis ceux là, mais il peut sérieusement se brosser pour que l’on se revoit).

A part ça, j’ai aussi commencé à cerner ce que je venais faire sur le site. Dans l’idée, j’ai envie de (re)découvrir les joies de la séduction en ligne ou en face à face. De me frotter aux affres des rencontres. Et puis je me dis qu’à partir de rendez-vous, une aventure d’une nuit, de quelques mois voire un chouia plus, peut en découler.

J’ai tenté d’engager la conversation avec certains. Je me suis pris des vents ah ah bordel :-D.

Pour d’autres, j’en suis aux stades des échanges mails avec des hommes polis, intéressants et ayant une conversation très agréable.

Et alors, vous vous demandez peut-être si je pense rencontrer l’amour ?

Disons oui…mais à un pourcentage tellement infime que je n’y crois pas en fait.

Je me trouve assez old school dans mon approche. J’espère rencontrer L’Amour dans ma vie quotidienne. Au travail, via des amis, dans le métro en échangeant un regard avec un inconnu. Partout sauf sur un site de rencontres. en fait.

Pourtant, j’ai moults histoires autour de moi de personnes qui se sont rencontrées via un site de rencontres. Mais je n’y crois pas pour moi.

Et alors, est ce qu’il y en a qui ont déjà été sur des sites de rencontres ? OU définitivement pas glop pour vous ?

Publicités

16 Réponses

  1. […] mes chers amis, après vous avoir conté mes premières tribulations sur un site de rencontres, voici la […]

  2. […] en terme d’échanges. Je pense qu’il faudra que je vous refasse un petit article sur les sites de rencontres. En dehors de cela, j’ai fait des rencontres via l’autre site et je sors totalement de […]

  3. Je n’ai jamais été inscrite sur un site de rencontres.

    Je me dis souvent que si je devais me retrouver célibataire du jour au lendemain, je resterais probablement célibataire POUR TOUJOURS parce que ce que je supporte aujourd’hui de la part de mon mari avec qui je suis depuis 10 ans, je ne le tolérerais de personne d’autre (je viens de me relire, on dirait que je parle d’un enfoiré alors que c’est un mec gentil qui a juste quelques défauts lol).
    Et aucun mec n’est capable de me supporter, je le sais.

    Déjà, c’est sûr, je ne m’emmerderais pas à sortir avec un mec qui ne comprendrait pas mes convictions d’écolo-végétarienne.
    C’est déjà compliqué avec mon mari alors qu’il est végétarien lui-même mais par exemple il trouve un peu excessif que je ne veuille plus porter de laine, alors qu’il comprendrait, s’il faisait l’effort de se documenter sur l’industrie du textile et de la laine à propos du mulesing.
    Une fois il voulait m’offrir un bracelet conçu par des petits bijoutiers à la mode à Toulouse (Monsieur Madame) et trouvait un peu excessif que je n’en veuille pas parce qu’ils utilisent fièrement un fil 100% soie pour y suspendre leur breloque (la chrysalide est forcément tuée pour récupérer son cocon de soie). Si mon mec qui me connait depuis 11 ans me trouve parfois excessive alors que je suis juste moi-même, personne ne saura me supporter.

    Il y a bien des sites de rencontres rien que pour les végé mais il y a tellement de relou chelou dans ce milieu que je ne suis pas certaine que j’irais vers ces sites particuliers (je suis une asociale avant tout, je ne suis pas une militante par exemple, tu ne me verras jamais distribuer des tracts ou aller parler du gavage des oies à des passants en leur montrant des images d’animaux sanguinolents dans des abattoirs).

    Et puis il y a tant de choses qui ont changé depuis la dernière fois où j’ai dragué un mec (= mes 23 ans) que je serais forcément paumée avec tous ces nouveaux trucs. Qu’écrirais-je sur mon profil? Quels genres de mecs sauraient trouver grâce à mes yeux?

    Je connais des gens qui se sont rencontrés sur des sites de rencontre (voire des jeux en en ligne multi-joueurs, je connais surtout des geeks lol) mais pour mon cas perso je pense que ça ne collerait pas. Je suis trop fleur bleue et naïve pour ces prédateurs.
    Et puis merde quoi, le mec qui m’enverrait un message comme ceux que tu as eus du genre « pipe? » ça me ferait déconnecter sur le champ. Je ne suis restée que 24h sur Facebook parce que j’ai détesté, je ne pense pas survivre plus longtemps à un site de rencontres.

    Mais j’espère que tu réussiras à trouver un mec bien, tu mérites un mec bien!

    Tiens-nous au courant de tes pérégrinations surtout, je ne savais pas du tout comment ça marchait les sites de rencontre, avant que tu en parles ^^ et je trouve ça intéressant.

    1. Salut Panda 🙂
      Bon, moi je te souhaite de rester avec ton chéri jusqu’à la fin de vos vieux jours (par ailleurs, oui on sait bien que ce n’est pas un enfoiré, c’est juste que le quotidien avec autrui c’est parfois compliqué hein;-)).
      Mais disons que je pense (dans des moments de lucidité et pas dans des moments où je me dis que je finirais seule avec mon chat)que quelque soit les différents moments de nos vies, quand on est célib on a la possibilité de rencontrer quelqu’un qui pourra faire un bout de chemin avec nous, et cela malgré nos défauts parce que la personne fera avec.
      Oui j’avais entendu parler de site de rencontres pour végétariens. Je pense qu’il doit y avoir des mecs bizarres partout, c’est comme dans la vraie vie en fait mdr 😀
      Moi aussi je connais pas mal de personnes qui se sont rencontrées en ligne, comme quoi, peut-être qu’il peut se passer des choses surprenantes sur ce genre de site.
      Merci, j’espère aussi faire une belle rencontre un de ces quatre 🙂
      Ok je continuerais à en parler, tous les jours y a du crousti à se mettre sous la dent (j’adore ce mot pérégrinations 😉 que tu as utilisé)
      Bisous !

        1. Oui j’avais vu, je ferais tes 5 questions avec plaisir (faut juste que je n’oublie pas mdr) merci d’avoir pensé à moi !
          Et en plus, j’ai plein de trucs à commenter suite à ton article (non, mais genre la pub pour le jambon et les végétariens, elle m’a rendue folle, comment faire persister le stéréotype que végétarien =sans goût et hippie pfff)
          Et tes 5 réponses, j’aime beaucoup, tu es toujours aussi attachante, ça transparaît dans tes réponses, c’est clair que tu serais sur Paris, on se verrait souvent, on ferait des virées ou des sessions pop corn 😉

  4. Mon expérience est assez proche de celle d’ Encoreuneconnasseparisienne : pas de rencontres trop désagréables sur le site (j’ai gardé contacts avec certains d’entre eux, de manière plus ou moins lointaine, mais en toute amicalité 🙂 ), et une relation qui dure depuis un peu plus de quatre ans maintenant (en ayant un peu honte de dire via quel intermédiaire cela s’est effectué aussi, mais bon, étant timide (et plus à l’aise à l’écrit), c’était plus simple ainsi… 🙂 ).

    1. C’est cool que tu aies fait une belle rencontre par ce biais. Je pense qu’il n’y a pas de honte à avoir, j’ai l’impression que ça commence à rentrer dans les moeurs de faire des rencontres via des sites et si en plus l’histoire est belle, c’est cool 🙂
      Tu as gardé des contacts amicaux waouh.
      Non, mais je te comprends, par écrit y a des choses beaucoup plus simples à dire 😉
      Merci Kezako !

  5. Hello 🙂

    Quand j’étais célibataire, j’ai pas mal traîné sur adopteunmec, je ne cherchais rien de sérieux et c’était parfait pour ça, je dois avoir de la chance mais on ne m’a pas posé de lapins ni rien, c’était plutôt simple. Une fois je suis tombée sur un mec vraiment bizarre mais je l’ai juste virée de chez moi, pas d’embrouilles ni rien.

    Puis un jour j’ai eu envie d’une relation sérieuse, je me suis réinscrite sur adopte, je n’ai pas mis de photo et j’ai mis un charmant garçon dans mon panier puis je lui ai écrit un message…ça fait 4 ans qu’on est ensemble. Je ne pensais pas du tout rencontrer quelqu’un avec qui j’aurais une relation durable sur ce site et pourtant…Perso j’ai un peu honte de l’avoir rencontré sur ce site, clairement j’aurais préféré le rencontrer dans un bar, chez des amis, que sais-je ! Mais il est clair aussi que sans ce site, on ne se serait pas rencontrés, je trainais dans le Nord de Paris et lui dans le Sud, statistiquement il y avait peu de chances qu’on se rencontre…

    Tu as bien raison de tester adopte, nous sommes nombreux à remercier ce site 🙂

    1. Elle me plaît tellement ton histoire 🙂
      N’aies pas honte, je comprends ta réserve sur ce côté rencontre, en même temps le résultat est beau, 4 ans que vous êtes ensembles, c’est top.
      C’est joli !
      Merci pour ce partage 🙂
      Et je vais continuer à tester oui;-)

  6. Après Tinder, j’ai essayé Adope avant hier soir et bien… j’ai pas tenu 3 heures !

    1. Ah merde 3 heures, putain des barres Paula qu’est ce qui s’est passé racontes !
      Tinder, ça me paraît trop plan cul direct et djeuns pour y aller, comment t’as trouvé le site ?

  7. Rooo zut ! Finalement tu n’as pas le début du message…
    Tant pis… Il commençait par ‘Mouhahaha !’ Profite, ris et prote-toi dedans-dehors. N’oublie pas de recentrer les débats sur TOI, ce que tu veux, ce que tu attends. N’écoute pas les brumeux. Des bizzz

    1. Merci, merci Lulle, j’aime toujours autant tes bons conseils avisés 🙂

  8. Oups… Je disais donc…
    Des potes, des amoureux courts ou longs (ouais ouais je parle du temps !). Et puis peut être LUI !
    Ça reste un moyen de rencontre, un outil. Le reste ne se fait pas tout seul… C’est comme dans la vrai vie. Ça marche avec certains, d’autres pas du tout. Et puisqu’une bonne part du succès dépend de soi et de ce que l’on désire mettre à l’intérieur…
    Et pour le petite histoire, je vis avec mon « bad boy » une histoire d’amour depuis un an. On vient d’aménager ensemble, les grumeaux respectifs fonctionnent bien. Voilà voilà. Et on rit beaucoup de nos ‘expériences’ !!!

    1. Coucou Lulle,
      Oh je suis ravie de savoir que tu vis une belle histoire et que les petits grumeaux sont ravis. C’est de la balle 😀
      Tu as bien raison, c’est comme dans la vraie vie en fait (sauf que dans la vie aucun mec ne m’avait proposé de pipe en live ah ah ah)
      Oui cela dépend aussi de soi, de ce que l’on veut, de ce que l’on cherche ou de ce que l’on ne cherche pas 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :