La Remarque

NUP_154794_0074.JPG

Cette année, pour le réveillon, je suis sortie (un peu) des sentiers battus et j’ai fait celui-ci avec une partie de gens inconnus.

Ca s’annonçait prometteur.

Ca s’annonçait sympathique.

Ca s’annonçait réveillonesque.

Cela l’a été, mais il y a aussi eu un moment désagréable.

(salaud de moment va)

Ca avait lieu chez des amis d’amis à 5 minutes de chez moi (la grosse feignasse que je peux être parfois, était ravie à l’avance de ne pas galérer avec les métros ou noctilien blindés pour rentrer après la soirée). Les hôtes étaient un petit couple très sympa, qui sont très funs et de très bonne conversation et des inconnus donc (il faut être honnête que l’idée de rencontrer un mâle célibataire et sympa a effleuré envahi mon esprit).

Donc j’y suis allée avec une amie et un ami (celui qui connaissait bien nos hôtes).

Nous arrivons, faisons la bise à nos hôtes, on donne les bouteilles, on retire les manteaux et on commence à faire les présentations auprès des autres invités.

Parmi eux, certains/certaines ont étudié la musique et sont musiciens pros.

On ne badine pas avec le début de soirée alors on attaque l’apéro.

Je papote avec différents convives. On parle de nos activités professionnelles, je parle de mon taf au théâtre, de la régon parisienne où certains des invités résident. De l’appart atypique où cette soirée a lieu. Je ne sais plus comment, mais mon passif de chanteuse arrive sur le tapis et on parle de ça avec le convive musicien. Je lui parle de mes années de chanteuse dans des groupes de rock et de jazz. Du fait que j’ai pris des cours de chant lyrique, pop/rock pendant plusieurs années. J’en parle avec une autre invitée un peu plus tard, mais suite à LA REMARQUE d’une convive (que je m’en vais vous expliquer de ce pas) je me sentirais moins à l’aise, moins fière de parler de cette parenthèse enchantée.

Je me détends doucement, je ris, j’aime bien discuter avec ces gens. Ils sont très sympas, ça me fait plaisir.

Alors que certains avaient quitté la pièce, toute la petite dizaine d’invités finit par se retrouver dans le salon. Le musicien avec qui j’évoquais mon passif de chanteuse, en parle à sa compagne. Elle même a déjà fait de la musique dans un conservatoire donc je me dis qu’elle doit s’y connaître. Elle me demande mon registre vocal, toute fière de me la jouer pro de la musique, je lui réponds que je suis soprano. Elle me répond un truc du genre :

« ah bon ? »

Moi : oui, pourquoi cela t’étonne ?

Elle : oui en fait, étant donné ton physique, je ne pensais pas.

Hellooooooooooooo ascenceur émotionnel.

Avant de vous donner la suite de cet échange, je précise que son ton ne m’a pas semblé méprisant ou désagréable hein. Mais le fait est que cette histoire de physique m’a sérieusement refroidie. Surtout que comme par hasard quand elle a sorti sa phrase, la musique venait juste de s’arrêter net et qu’il y avait un gros blanc dans la conversation globale donc tout le monde a entendu.

J’ai tout de suite eu envie de lui demander d’éclaircir son propos. Mon physique ? Oui et ? Surtout que maintenant, je sais et je fais preuve d’une bonne répartie quasi systématique dans le cadre personnel et professionnel. Je suis en confiance là dessus (enfin !).

Mais étant donné que cette jeune femme n’avait pas jugé utile de faire attention à sa manière d’utiliser ses mots quelques secondes avant, je me suis dit que je n’allais pas tenter le diable. Personne ne disait rien (j’ai senti la gêne très palpable dans l’atmosphère). Je bouillonnais déjà intérieurement et je ne voulais pas que le clou s’enfonce encore davantage du fait qu’il y avait 10 personnes autour qui auraient entendu la suite. Alors j’ai enchaîné en disant : Je suis SOPRANO. OUI.

Puis un des hôtes a fait une blague en se tournant en ridicule par rapport au fait de chanter. Nous avons un peu ri et la gêne s’est dissipée. Mais pas totalement pour moi. Je vous rassure, le reste de ma soirée s’est bien passée. Cette remarque ne m’a pas empêché de continuer à discuter, de me rendre compte que j’avais des connaissances en commun avec un autre convive, de bien manger, d’apprécier l’accueil chaleureux de nos hôtes qui se sont très bien occupés de nous, de boire (un peu trop, en témoigne mon mal de tête du lendemain).

Seulement, un peu au cours de la soirée, mais surtout quelques jours après, j’y ai repensé à ce « physique » et je me sentais mal à l’aise, voire humiliée.

En racontant l’anecdote à plusieurs personnes, j’ai vu que mon malaise n’était pas exagéré bien au contraire. Je me suis demandée si sa remarque était juste maladroite ou s’il y avait une once de méchanceté (dans le fond, je ne connais pas cette personne), mais en tout cas ce n’était pas très fin. Ce qui me fout mal, c’est que je pense avoir réellement compris sa remarque. Que mon physique de femme plantureuse et bien en forme(s) ne semble pas coller pour chanter gracilement dans les aigus. Je suis plus proche d’une Marianne James que d’une Natalie Dessay c’est sûr. Elles n’ont pas le même gabarit et pourtant ces deux chanteuses sont deux formidables sopranes. Mais alors je me dis MERDE QUOI !!!! qu’est ce que ça veut dire ça ? Que mon physique « imposant » m’empêche d’aller sur ce terrain là. Et puis qu’est ce que ça veut dire ce putain de jugement à l’emporte-pièce sur mon physique aussi ? C’est quoi ça ?

Et puis ça m’a rendu triste, je ne vous le cache pas. Mes vieux complexes de fille « trop grosse », « trop en chair » prennent encore de la place en moi. Mais moins, oh oui, beaucoup moins qu’avant. Disons que je reste sensible sur la question même si je m’aime davantage maintenant.

Pas encore pleinement pour que ce genre de remarques glissent sur moi, mais suffisamment pour me dire quelques heures plus tard que je suis bien comme je suis et que je (moi, mon physique, ma voix, mon corps, ma tête…) suis une soprano qui « rocks ».

Publicités

8 Réponses

  1. Oh je n’avais pas vu ce billet avec les événements on est tous tellement sous le choc
    Mais je ne peux pas passer à coté de ce billet !
    La remarque que cette jeune femme t’a faite moi me sidère mais ne m’étonne pas ! Elle a pas voulu dire du mal peut être mais rien que le sous entendu m’agace au plus haut point
    Alors soit elle a voulu dire que cela l’épaté que tu sois soprano et du coup elle a voulut te mettre une réplique qui te fasse redescendre sur terre donc admiration pour toi !
    ou alors elle a voulu juste être méchante !
    Bref l’être humain veut parfois tellement être piquant au sens propre du terme !
    Juste pour te dire que les gens  » dans une soirée on va dire que bon on a l’habitude de ce genre de chose du moins on essaye …
    Mais Un médecin sensé être un peu psychologue ou du moins compréhensifs
    M’avait dit qu’elle me signerait pas mon avis médicale favorable pour continuer à être Ass Mat
    si je continuais à être grosse
     » sans pincette comme ça sans détour  »
    Parce qu’une Nounou grosse franchement elle ne pouvait pas faire son boulot correctement
     » Ah Bon  »
    Ma réponse fut un peu longue à venir car sidérée pas cette connerie et au bord des larmes
    je lui ai répondu après avoir repris mes esprits comme si j’avais pris une baffe en pleine poire
    pourtant j’ai plus de place pour les prendre dans mes bras en cas de gros chagrin ! et ma graisse les réchauffe quand ils ont froid .
    Bref elle m’avait signé mon papier non sans me redire que bon il fallait faire quelque chose quand même …
    Depuis j’ai changé de crémerie 😉 et je m’en porte que mieux
    Des Bisous Elosya !
    Je suis charlie

    1. Oui, hormis en la revoyant (mais j’en doute) je n’aurais pas vraiment le fin mot de l’histoire, mais parfois comme tu le dis si bien « Bref l’être humain veut parfois tellement être piquant au sens propre du terme ! ». Mais je suis frustrée de n’avoir pu lui demander des éclaircissements.
      C’est dingue cete histoire de docteur, si à travers sa remarque, elle voulait attirer ton attention sur un élément de santé, elle pouvait le faire avec tact. Et encore, on dirait même pas que c’est ça, ça dénote un tel manque d’écoute et un sens de la communication à chier. Et c’est réducteur vis à vis de toi-même et de ton activité !
      Tu as eu raison de lui répondre. Et de changer de crèmerie, parce que ce n’était pas dans un tel type d’échanges que tu allais te sentir bien.
      Merci Marielou 🙂
      Je t’embrasse

  2. Elo, moi je te le dis, cette fille a voulu se la péter et en fait elle a juste montré qu’elle n’était qu’une connasse inculte. Et méchante de surcroît. Elle était peut-être jalouse parce que tu parlais un peu trop à son mec. Enfin j’en sais rien. Mais bon sang, comment ose-t-elle!
    Heureusement que tu ne l’as pas laissée te pourrir ta soirée. Et j’espère que son mec aura eu l’intelligence de lui dire qu’on ne parle pas comme ça aux gens.
    Gros bisous

    1. Hé bah c’est marrant, en écrivant l’article, je me suis dit : tiens elle dirait quoi Panda là dessus :-).
      Bon bah ton commentaire et les précédents ont fini de me convaincre qu’il devait effectivement y avoir quelque chose de méchant là dedans.
      Bah oui, elle a osé et c’est follement pas malin quoi. Et méchant oui.
      Ca m’étonne moi-même que ça n’ait pas envahi ma soirée de tourments et questionnements personnels, mais il faut croire que mon travail sur moi paye.
      En tout cas, merci pour tes mots 🙂
      Je te souhaite une belle année faite de jolis projets artistiques, personnels, professionnels et de bons moments !
      A bientôt !

  3. Hello 🙂 Je suis sidérée par ce qui t’es arrivé et je te félicite de ne pas être partie en pleurant ou à l’inverse de ne pas lui avoir foutue une baffe dans sa petite tronche de grosse conne (oups). Comment peut-on être si méchant avec quelqu’un qu’on ne connait pas ? Parce que c’est de la méchanceté, si ce n’était pas le cas, elle se serait rendue compte de ses propos et aurait allégé juste derrière (tout le monde peut faire des gaffes, encore faut-il en avoir conscience et « rattraper le coup »). Sûrement une jalouse à la con qui voulait être la seule chanteuse pro de la soirée, je ne vois que ça. En plus tu discutais facilement avec le groupe, ça a dû lui foutre les boules. J’admire la façon dont tu as continué à passer la soirée en mode tranquillou, c’est clairement la meilleure réaction à avoir dans ce cas. Bravo à toi et une excellente année 2015 ! 😉

    1. Hello 🙂
      Merci pour ce que tu me dis dans le commentaire. Disons que j’ai eu une envie de geste impulsif sur le coup, mais étant en société je me suis retenue ah ah.
      Pleurer, franchement, ça aurait pu, mais je crois que la sidération a stoppé cette réaction.
      Franchement, c’était tout de même bizarre cette histoire et cette remarque, c’était peut-être bien de la méchanceté comme tu le dis, je ne sais pas…je n’ai pas envie de me convaincre que c’était ça. Mais il y avait quelque chose de désagréable très clairement.
      Roh, merci, je ne sais pas si c’est la meilleure réaction, mais je suis contente de ne pas m’être laissée gâcher la soirée.
      Mais oui une belle année à toi aussi plein de bonnes choses ! 🙂
      Bisous !

  4. Je pense que la remarque démontre plus le cloisonnement des cases dans sa façon d’envisager le monde qu’elle ne donne d’indication réelle sur ton corps ou sur toi. Ou alors ça dit juste que tu es surprenante, et tu es l’une des meilleures choses qui puisse arriver aux esprit étriqués (même si ça provoque de vilaines réactions comme la sienne) 🙂

    1. Hello Ness !
      J’en profite pour te souhaiter une belle nouvelle année !
      J’aime bien ton analyse qui démontre effectivement qu’il y a peut-être une idée de cloisonnement très certain ou de sentiments de surprise pour un esprit étriqué 🙂 comme tu le dis si bien.
      J’aime beaucoup que tu me dises que je suis surprenante (quelle jolie expression) merci !
      Une vilaine réaction assurément, mais son impact passe mieux avec une analyse comme la tienne.
      Bises et bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :