De la brève pré-hivernale

DSC_0821

Hello !

Comment ça va les copains/copines ?

Pour terminer la semaine, je vous propose de petites brèves pour échanger avec famille, amis et collègues avant, pendant ou après votre weekend.

C’est Ti-par mon guépard (premier mot qui m’est venu pour rimer avec par. Voi-la)

#On parle sérieux

Mardi 25 novembre, c’était la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Alors bien sûr, que cette lutte ne doit pas être l’apanage d’une seule journée, mais cela a été l’occasion de rappeler que : la violence faite aux femmes est un  fléau qui se caractérise d’un point de vue sexuel, physique et psychologique. 1 Femme sur 3 est victime de ces violences dans le monde. Plus de 100 femmes sont mortes en 2013 en France, tuées par leurs conjoints. Vous pouvez consulter une infographie sur le sujet sur le Huffington Post.

Si vous me lisez régulièrement, vous le savez déjà en tant que femme et en tant que féministe, je prends ce sujet à coeur. Mais cette année, je me sens encore plus impliquée suite à une histoire que je voudrais partager avec vous.

Cette année encore, j’ai accueilli des stagiaires et parmi elles, j’avais une forte conviction sur le fait que l’une d’elles était victime de violence conjugale de la part de son copain. Un matin, elle est arrivée dans un état déplorable. Suite à une dispute pour une banale histoire de sac à dos, elle a été frappée et insultée par son ami. Après plusieurs minutes de discussion, elle a parlé, elle se sentait coupable de ce qui s’était passé. Elle n’envisageait pas de le quitter parce qu’elle l’aime. Elle pensait qu’il pouvait changer. Je lui ai parlé du fait que ce n’était pas de l’amour ce qu’il s’est passé, que le comportement violent de son ami n’est pas une preuve d’amour, qu’une belle relation ce n’est pas ça et qu’il finira forcément par lui refaire du mal. Parce que ce n’est pas la 1ère fois, ni la dernière. Je lui ai donné des adresses, des numéros de structures. Nous avons beaucoup discuté. Sa famille a été prévenue.

C’est assez terrible, mais j’ai senti très rapidement, que quoique je dise à ce moment là, quoique lui dise l’autre stagiaire qui est sa meilleure amie. Elle n’allait pas le quitter. Elle retournerait avec lui pour des raisons qui m’échapperaient, mais je ne pouvais et ne voulais pas juger. Je me suis souvenue qu’ayant lu des témoignages sur le sujet, il est extrêmement difficile pour une victime de violences conjugales de partir.  Je me suis sentie triste et frustrée de ne pouvoir en faire plus. Je me suis dit qu’il fallait continuer à en parler, s’adresser aux victimes et les soutenir coûte que coûte.

# Christiane, je te kiiiiffe

Je ne sais pas si vous avez entendu parler de cette actualité, mais Nicolas Sarkozy en réponse à une question sur le « mariage pour tous » a exprimé son envie d’abroger la loi s’il arrivait au pouvoir. Christiane Taubira a répondu à ça de la meilleure des façons.

#C’est bientôt Noyel uh uh

Au rayon, je reçois de jolis cadeaux. Je voudrais vous parler d’une sympathique tendanceuse de bijoux qui s’appelle Chérie. J’ai choisi de vous parler un peu de son site et de la jeune femme qui le tient. Il y a quelques temps, elle m’a contactée par mail et m’a proposé de découvrir sa boutique en ligne de bijoux originaux. Elle m’a également proposé de m’envoyer un petit bijou dans l’éventualité où j’appréciais son site.

Chérie virevolte chez différent créateurs et elle sélectionne des bijoux qu’elle met en avant sur son site. Il y a des bracelets, des boucles d’oreilles, des sautoirs et des bagues.

J’ai apprécié son site où le choix de bijoux est varié allant d’influences africaines à indiennes ou encore orientales. Les bijoux sont d’inspiration fantaisistes, chic, « ethniques » et de créateur. Il y a du choix dans le style donc, mais aussi dans l’esthétique, les matériaux et le design des bijoux. A des prix plutôt sympas.

En plus des bijoux dont je voulais vous parler, je voulais vous parler de l’engagement personnel de Chérie au sein de l’ONG « enfants du Cambodge« . Elle soutient ce groupe depuis plusieurs années et via sa petite boutique, elle met un focus sur cette association.

Cela et les jolis bijoux, ont fini de me donner envie d’en parler.

Donc si vous souhaitez découvrir l’univers de Chérie Bijoux, voici les liens vers son site et son facebook.

Et juste en dessous, vous pourrez découvrir ce petit bracelet qu’elle m’a gentiment envoyé :

DSC_0806DSC_0804

# Quand les parents font des blagues aux enfants

Tous les ans, l’animateur Jimmy Kimmel lance un défi aux parents : faire croire à leurs enfants qu’ils ont mangé leurs bonbons d’halloween et filmer leurs réactions. Au départ, je me disais que c’était vilain de faire ça aux mômes et puis en regardant les vidéos, j’ai ri. En même temps, moi à 33 ans, tu viens et tu me dis : j’ai mangé tout ton gâteau au chocolat fait maison. Bah j’aurais certainement une réaction excessive hein (moui je suis honnête). Voici la vidéo de cette année :

# Paye ton uterus

C’est l’un des hashtags en vogue en ce moment sur twitter pour que des femmes partagent leurs expériences plutôt malheureuses de visites auprès de gynécologue, généralistes ou à la pharmacie. Moi j’ai partagé cette fois où j’étais une adolescente de 16 ans qui faisait sa 1ère visite chez le gynécologue. J’étais nerveuse. Sur les indications de son assistante, je suis allée dans une petite cabine où j’ai retiré mon pantalon, ma culotte, j’ai gardé mon t-shirt. Puis je suis rentrée dans le cabinet. J’ai été pesée, elle m’a posée des questions, je me suis assise et j’ai attendu. Le gynéco est rentré, il m’a à peine regardé, ne m’a pas dit bonjour. Il a regardé mon dossier puis il a dit à sa secrétaire (sans me regarder) : roh la la, non, mais elle, elle est vraiment trop grosse il faudrait vraiment qu’elle maigrisse, elle. Elle est beaucoup trop grosse…pffff

Oui il parlait de moi.

#Un site magnifique sur l’humain

Il y a quelques semaines au détour d’un cliquage sur un lien partagé par une de mes contacts facebook, je suis tombée sur la page Humans of New York. Sur cette page, un photographe prend en photo des gens dans New York et ces personnes parlent de leur vie, de leur famille etc. Il croque un instant de vie. Et il reprend quelques lignes de leurs échanges qu’il poste sous la photo. C’est puissant, émouvant, parfois drôle, ça me fait réfléchir à chaque fois. Ce site me touche. Oui parce que si vous n’avez pas facebook, vous pouvez retrouver ces photos et les « quotes » sur un blog. Je vous le conseille vivement. Je serais moins timide, je ferais la même à Paris. Mais je n’en suis pas là.

#Celui qui aimait voir les actrices de Friends

Cette semaine, Jennifer Anniston a insulté (pour un jeu rassurez-vous) une de ces anciennes comparses de Friends et elle a piégé un journaliste. Ils s’étaient déjà rencontrés auparavant et l’interview s’était super bien passé, ils étaient très complices, ils avaient bien accroché. Pour cette nouvelle entrevue, Jennifer Anniston et un collègue du journaliste l’ont piégé. Il arrive en confiance et la comédienne devient vite désagréable et c’est très drôle.

#Celle qui aimait danser devant sa glace comme Beyoncé

Queen Bey a sorti deux nouveaus singles dont 7/11 avec ce clip en mode do it yourself. Perso, à chaque fois que je le regarde, j’ai envie de me mettre à danser en petite culotte devant le miroir. Bon je le faisais déjà avant le clip hein et vous ?
Oui et au fait, Blue Ivy se cache dans le clip pendant une micro-seconde, défi à quel moment est ce qu’on voit la chtite ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :