On va Sortir que je me disais

images

Il y a quelques semaines de cela, j’avais comme une envie de me faire une petite virée un samedi soir.

Mes potes étaient en vadrouille, en weekend, à droite à gauche.

Alors je me suis dit soyons folle, allons voir du côté du site « On Va Sortir » si j’y suis.

Folle oui.

Le vendredi soir, je regarde sur le site, les différentes soirées du lendemain et l’une d’entre elles attire mon attention.

Dans la présentation, il y est question de faire la fête, danser, boire un verre, rencontrer de nouvelles personnes.

Exactement ce dont j’ai besoin. Je m’inscris à la soirée.

Je propose à une pote, mais qui ne peut venir. Bon c’est pas grave, j’irais seule comme une grande fille.

Le lendemain, je commence tout de même à me poser quelques questions : est ce que les gens seront sympas ? Est ce que les gens vont me parler ? Est ce que je vais être condamnée à rester près du comptoir avec un verre d’alcool ?

Bref je balise. Mais j’ai envie d’y aller.

Le soir arrive, je me prépare et j’y vais.

Quand j’arrive, le bar est déjà bien rempli. Je tente de trouver le groupe OVS, je demande à 2/3 personnes : OVS ? OVS ? un instant j’ai l’impression d’être comme dans ce sketch des Nuls.  Puis je tombe sur les deux organisateurs de la soirée : je vais les voir et commence à essayer de discuter.

Essayer oui.

Car j’ai même pas fini d’enlever mon manteau que les mecs m’attrapent par les épaules et ils commencent à me faire sauter dans tous les sens en lancant des scandant des LA LA LA LA C’EST LA FETEUUUU !!!! J’essaye de me mettre dans l’ambiance alcoolisée survoltée, mais avec mon sac en bandouillère qui pendouille dangereusement et mon manteau à moitié retiré, je ne suis pas dans une situation confortable. Mon sourire du début se crispe un peu.

Et puis en même temps qu’ils me font valdinguer dans tous les sens qu’on saute tous les trois, on se retrouve en face d’un mec assis. Les deux organisateurs me hurlent : AH BAH TIENS ON TE PRESENTE  (le jeune homme). Je lui souris poliment et hurle mon prénom. C’est à ce moment là que d’autres énergumènes se joignent à « notre empoignade épaules contre épaules » et que l’on se casse la gueule sur le mec assis.

Enfin non « je » me casse la gueule sur lui, alors lui il essaie gentiment de me rattraper en tendant le bras pour empêcher ma chute et dans la cohue sa main atterrie sur mon nichon. Il s’en rend compte de suite, panique, il retire brusquement sa main, nos regards gênés se croisent et je finis par me casser la gueule la tête la première sur ses genoux.

Et tout ça sans avoir eu le temps de retirer mon sac et mon manteau hein.

Les organisateurs tentent de me faire aller sur la piste de danse, je leur fais comprendre que « oh eh hein bon je vais déjà poser mes affaires, prendre un verre et après on verra ».

Sitôt dit, sitôt fait. Je me prends un verre et commence à me mettre vraiment dans la soirée. Je tente de lier contact avec le mec assis aka « le mec sur qui je suis tombée ». J’engage la conversation : eh beh dis donc ils sont au taquet les organisateurs hein. Il me répond par un vague son du bout des lèvres. Puis je lui demande si c’est sa 1ère soirée OVS, il répond : non. Je lui demande s’il connaît les organisateurs : il ne me répond plus.

Bon, me dis-je soit je sens de la bouche, soit il n’a pas vraiment envie de lier contact avec moi.

J’opte pour la seconde solution et bouge un peu plus loin pour siroter mon verre. C’est là que j’entends Beyoncé, Justin et Britney sur le dancefloor. Mais rien que de voir les accolades en mode sandwich sur la piste et l’ambiance alcoolisée qui y règne. Je me sens épuisée. Et puis mince, je ne veux pas me retrouver prise par les épaules comme à mon arrivée alors je sirote mon verre d’un air gêné.

C’est à ce moment là, qu’un petit gars vient me parler. Il est un habitué de ce genre de soirées. Il est d’accord avec moi pour dire que l’accueil est un poil trop chaleureux, mais qu’il y a de l’animation. Il est inscrit sur le site depuis plusieurs années et il se fait des sorties par période. Il s’y est inscrit pour rencontrer de nouvelles personnes. Il s’est fait quelques potes, mais pas de réelles amitiés. Nous faisons ensuite la connaissance d’une jeune espagnole habitant à Paris depuis quelques mois pour son travail. Elle habitait Montpellier, mais s’est faite muter pour « vivre la vie parisienne ». Elle s’est inscrite sur le site sur les conseils d’amis pour rencontrer du monde. Une autre jeune femme se joint à nous, on discute de la musique qui passe, du site, des différentes sorties à faire. On a parlé de la « trilogie » de l’Auberge Espagnole, je leur faisais part de ma déception au visionnage du 3ème volet et de ma préférence pour le second film. On a discuté de ce que l’on attend des sorties OVS : l’amour, l’amitié, l’amour, un bon moment pour sortir, de nouvelles rencontres amicales. On a ri aussi. Les filles s’étaient comme moi senties pressurisées par l’ambiance et cette proximité subite avec des inconnus.

Puis le jeune homme est parti, les filles se sont mises en route et je suis partie en même temps qu’elles. On a échangé nos pseudos se promettant d’essayer de se faire une soirée et se faisant la réflexion que cette soirée s’était révélée pleine de surprises.

J’ai bien aimé cette soirée pour cette longue discussion, par contre maintenant je sais que ce type de sortie ne me convient pas. Enfin, peut-être qu’il faudra que j’en fasse d’autres plus calmes et que je reviendrais à celle là ou non…on verra :-D.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :