T’as pas maigri ?

Balance

Hier, je suis arrivée un peu plus tôt que d’habitude au boulot.

J’ai croisé le monsieur qui fait le ménage et on a bavardé un moment, de famille, de ses enfants, du boulot.

Tranquillement, je suis allée me faire chauffer de l’eau pour ma tasse rituelle de « Bonjour« . Et je me suis posée devant mon ordi.

J’ai commencé à bosser, trier mes mails, faire le point sur ce que j’avais à faire ce jour là. Puis, j’ai entendu du bruit, c’était une de mes collègues. Je sors de mon bureau pour la saluer, on papote, je veux lui montrer un truc, je me retourne, c’est à ce moment là qu’elle me dit :

-dis donc, t’as pas maigri ?

Surprise, je ris et lui réponds que non, non, pas du tout…enfin je ne sais pas, vraiment je ne sais pas. Puis on poursuit notre conversation, je finis par retourner dans mon bureau et je recommence à bosser.

Je repense à sa phrase. C’est le genre d’expression dont je raffolais, c’était les termes que j’attendais : une étape importante que je prenais pour un encouragement pour le Saint Grâal : devenir mince. C’était surtout durant ma phase régime, j’avais la sensation que l’on voyait (enfin) les efforts fournis en terme de privations, de comptage de calories et de carrés de chocolats pris avec parcimonie. Et puis que les autres le voient, je le prenais comme une sorte de consécration. Derrière ces mots, je finissais par entendre d’autres messages : t’es pas encore plus belle ? t’es vraiment canon. T’es mieux sans tes kilos. Je te trouve mieux maintenant. Et puis passé ce moment d’euphorie, je finissais invariablement par yoyoter et par reprendre ce que j’avais perdu. THE déception pour moi. Et puis la honte que les autres le voient et que du coup ils soient aussi déçus.

Mais bon, ça s’était avant. Maintenant, je ne dirais pas que je m’en fiche, mais hier matin encore j’ai vu que ça n’était plus si important. Je ne suis plus autant à l’affût de ma taille de vêtement ou de mon poids. Je ne scrute plus mes jambes et mes cuisses en espérant les voir s’affiner de jour en jour. Je n’espère plus flotter dans mes pantalons. Ce n’est plus central, ça ne me guide plus et je ne me définis plus uniquement par rapport à ma corpulence. Il y a aussi le fait que je n’attends plus autant des autres, leur approbation, leurs remarques. Enfin, disons que j’y pense, mais je ne m’y accroche plus autant.

Advertisements

12 Réponses

  1. J’ai banni la balance pendant plusieurs années. Quand je suis remontée sur une, j’avais 10 kg de plus au compteur. J’en ai racheté une (jolie). Notre relation est nettement plus saine que celle que j’avais avec la précédente, je crois qu’elle va rester dans ma vie encore un petit moment,

    1. Tout est affaire de relation saine (ou non) avec elle, vu que c’est le cas, je comprends que tu la gardes un peu avec toi encore un moment 🙂

  2. ma balance n’a plus de pile depuis longtemps… ce qui compte: ne pas etre trop serrée dans les fringues 😉

    1. Exactement, se sentir à l’aise dans les fringues c’est le plus important.
      Tu as bien fait de ne pas remplacer les piles je pense 🙂
      Bises Working Mum !

  3. Eh oui, tu n’attends plus de plaire aux autres, mais à toi avant tout 🙂

    1. Oui il y a vraiment de ça, je suis étonnée de me retrouver sur cette voie (sans m’en être vraiment aperçue). En tout cas, ça me fait du bien, des bisous Cla 🙂

  4. Ah moi je suis une weight obsessed pesage qui quotidien on me dit que j ai maigri et franchement ça fait ma journee 😉 bonne journee a toi !

    1. Je n’ai plus de balance, je me refuse à en avoir une parce que je me connais, je serais tous les jours à me peser, je serais obsessionnelle. Du coup, ce sont mes pantalons qui deviennent mes références :-). Mais je te comprends tout à fait pour ta « weight obsessed » 🙂

  5. Plus on s’y accroche moins on y arrive de toute façon j’ai l’impression…
    Mais ça fait toujours plaisir à entendre

    1. C’est clair, ça fait plaisir. Je note que de ne plus m’y accrocher, me permet de me sentir mieux vis à vis de cela. Enfin !
      Bises Paula !
      Ps : Marcelle ? c’est toué ?

  6. On m’a ait sorti la même chose…. le poids ne compte pas, c’est d’être bien dans son corps le pri’cipale

    1. Oui c’est ce que je découvre, que je commence à me sentir bien dans mon corps 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :