Il y a des mots qui me font rêver

Des mots

Je venais juste de m’installer dans le RER B.

J’avais laissé mon livre au fond de mon sac et j’étais en train de chercher une chanson dans mon lecteur MP3.

La chanson trouvée, je me suis calée confortablement dans mon siège en attendant ma station.

Il y avait cette dame assise sur les sièges à côté. Avec son long manteau gris et son chapeau sur la tête, elle avait un style original. Elle était au téléphone, mais parlait suffisamment discrètement pour ne pas importuner le reste des passagers. Elle tenait plusieurs feuilles à la main.

Puis elle a raccroché. Très concentrée, elle a continué à lire ses feuilles. Curieuse comme je suis, j’ai tourné la tête pour voir ce qui pouvait autant l’occuper comme ça. De ce que j’en ai vu, elle lisait un scénario, il y avait plusieurs noms de personnages, des dialogues, des annotations au stylo et des indications scéniques. J’ai aperçu le terme « extérieur jour ».

J’ai imaginé un décor, une terrasse, un couple en pleine conversation, une tension dramatique, des mots qui dépassent la pensée, l’homme qui sort de table, la femme qui le rattrape, une nouvelle conversation, une réconciliation, des larmes qui coulent, un baiser langoureux, un regard échangé et là « Coupez » !!!!!

Je me suis dit qu’elle devait bosser pour Europacorp, la société de Luc Besson, qu’elle devait être consultante en scénario et qu’elle bossait sur la dernière superproduction à venir.

Et puis de fil en aiguille, je me suis demandée comment on en arrivait à avoir ce genre de job. Alors ok, je ne suis pas sûre qu’elle soit vraiment consultante en scénarios, mais je m’imaginais faire ça. Je me disais que j’adorerais donner mon avis sur des scénariï, en écrire aussi, trouver une idée, une trame, rendre tellement vivants des personnages que l’on a la sensation qu’ils existent dans la vie réelle, collaborer avec un autre scénariste, discuter de ce qui va ou pas dans l’histoire, le travailler, le retravailler.

En fait, il me passe souvent par la tête des envies, des espoirs, des désirs de ce style, ciné, musique, livre. L’artistique tient une place prépondérante dans ma vie perso et cela depuis moults années. Maintenant ce qui est différent, c’est que je commence à me dire que ces envies pourraient prendre part dans ma vie professionnelle. Il n’y a pas si longtemps, ces désirs me paraissaient inabordables, maintenant ça bouge, j’avance, je prends confiance et je me projette.

Régulièrement, je me dis pourquoi pas moi ?

Advertisements

8 Réponses

  1. Ah Elosya !!
    Que peut t’on te souhaiter de mieux pour cette année 2013 !!
    Et bien toute la confiance du monde dans ce corps pleins de vie et de tourbillon incroyable dans ta tête bouillonnante d’idées et d’enfin pouvoir te lancer dans tes rêves artistiques !!!
    On le sent si bien à travers ce blog que tu a l’âme d’une Artiste !!
    Alors foooonnnnnceeeeeeeeeeeeeeeeee ma belle

    1. Merci, je m’y attelle, je m’y attelle, les encouragements, tes encouragements me portent, merci ;-).
      De gros bisous !

  2. Et tu as bien raison ! A coeur vaillant rien d’impossible 😉 Le tout est d’avoir la passion, la confiance en soi et l’envie de se lancer quoiqu’il se passe ! C’était un joli voyage de rer au bout de toi même en tout cas non ?

    1. Salut Blablatine 🙂
      L’envie je l’ai, la confiance…il me manque encore une petite dose, mais je m’y attelle. Un joli voyage en RER au bout de moi-même, c’est bien trouvé ça et tu as bien raison.Bisous !

  3. Eh oui, pourquoi pas toi, après tout?

    1. Cette question que tu me renvoies, Venant de ta part, toi qui est une auteur talentueuse qui suit ses rêves, je me dis que oui c’est possible 😉

  4. J’aime la façon dont tu nous emportes dans tes histoires (ou scénario?). Tu écris bien, j’adore.
    Des envies d’écriture aussi peut-être…?
    Et je dis que tu as raison de rêver! Tant qu’on rêve, on existe. Bises

    1. Oh merci !
      J’aime bien quand les gens se sentent emportés dans mes histoires (ou scénarios ;-)), j’aime me dire que je peux emmener les autres dans autre chose que leur quotidien. Oui des envies d’écritures, c’est clair des piges, scénarios, livres, j’aimerais vraiment me plonger la dedans pleinement.
      Merci pour les rêves, elle est belle ta phrase : « Tant qu’on rêve, on existe » 🙂
      Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :