C’est avec étonnement que nous avons palabré (sans se foutre sur la tronche)

Discussion

Photo de Lovelornpoets via flckr

Au boulot, nous avons donc des stagiaires. Quand ça se passe bien (ce qui est souvent le cas, sauf exceptions où quelques soucis peuvent se pointer), j’apprécie de discuter avec elles de leur vie, de comment que ça parle les djeuns d’aujourd’hui et les différences notables ou les similitudes entre elles et moi quand j’avais leur âge (ça fait un peu mamie de dire ça non ?)

Il y a aussi ces moments où nous parlons de sujets liés à l’activité et c’est à ce moment là que les choses sérieuses commencent.

 Surtout quand on n’est pas d’accord.

Il n’y a pas longtemps, je parlais avec l’une des stagiaires du mariage homo et de l’homoparentalité. Je lui parlais de ma position sur la question qui se résume à : oui je suis pour le mariage homo et l’homoparentalité. Je lui disais que pour moi c’était normal que cela arrive parce que la société évolue. Il y a des tas de couples du même sexe qui ont envie de sceller leur union par le mariage et je ne vois pas d’arguments qui pourraient les empêcher de le faire. Pour l’homoparentalité, c’est pareil, je ne vois pas pourquoi un enfant ne pourrait pas être élevé dans une famille homoparentale. Bref, cela ne me pose pas de problème même si je peux concevoir que des personnes ne soient pas du même avis que moi.

C’est ce qui s’est passé avec ma stagiaire, puisque nous avons un positionnement contraire là dessus. De ce postulat, je me disais intérieurement que cela allait clasher. Eh bah non du tout, on a exposé nos points de vues, nos convictions, nos valeurs et notre manière de voir la société. On s’est pris à partie s’interrogeant sur ce que l’autre pensait de tel ou tel point. En définitive, pas de fight.

Je me suis interrogée ensuite, qu’est ce qui avait pu donner lieu à un tel échange. Déjà, il y a le fait que pour ma part, je n’étais pas là pour la convaincre absolument de changer d’avis. Bien sûr qu’une partie de moi voulait faire bouger ses convictions, mais j’avais pas envie de faire plus. Ensuite, malgré mon désaccord profond avec elle, je n’ai pas basculé dans l’agressivité et dans l’excessive envie de hurler que putain c’est des conneries ce qu’elle pense. Oh que oui, ça m’est arrivé de vouloir le balancer comme ça à des gens. Oh que oui, je l’ai déjà fait, même que j’étais sacrément énervée et j’avais littéralement envie de tordre le coup aux idées reçues que des personnes exposaient (j’avais aussi certainement envie de tordre le cou aux personnes, oui, assurément). Il faut dire aussi qu’elle avait des arguments qui ne se basaient pas sur de nauséabondes diabolisations comme j’ai pu entendre ici ou là. Et puis bon, je sais très bien que malgré nos échanges sur nos vies persos, elle et moi sommes dans un contexte de stage et forcément on va se montrer plus policées que si nous étions des amies proches.

J’ai apprécié de ne pas être dans un échange agressif, énervé, où chacun veut bouffer l’opinion de l’autre histoire d’asseoir sa domination. Bon après, je ne suis pas contre les échanges passionnés hein, j’aime aussi les débats où j’ai la sensation de mettre toutes mes tripes sur la table pour faire bouger l’autre dans son raisonnement. Mais de temps en temps, une chtite discussion pépère ça fait pas de mal. Comme ça j’économise un peu de mon énergie pour le moment où je me retrouverais face à des gens aux propos virulents.

Oui parce qu’autant une discussion en désaccord ça peut passer, autant une discussion où on m’annonce que le mariage pour tous c’est la porte ouverte au mariage polygame, zoophile et consanguin et que l’adoption d’enfants va produire des mômes traumatisés qui vont direct filer chez le psy. Là, je m’enflamme.

Tout comme C.Taubira dans ce discours à l’assemblée, qui en quelques mots résume bien ma pensée :

Christiane Taubira défend le mariage pour tous et l’homoparentalité

 

Advertisements

2 Réponses

  1. Oh oui il est parfois difficile de se parler sereinement quand les avis sont différents des siens mais la c’est chouette que vous y êtes arrivées toutes les deux !!!
    Et j’aime cette façon de faire pour se faire comprendre dire ses opignons et ses arguments sans brailler sans mouliner des bras Lol !!!
    Comme il est arrivé y’a pas longtemps dans un repas familliale avec la famille de mon homme ou certains n’étaient pas d’accord du coup brrr que d’enervement pour que chacun donne son avis et qui au final ammene à rien car chacun reste sur ses positions !!!!
    Ce que je peux comprendre, mais moi c’est les imbécibilités que j’entend sur ce sujet qui me fait sortir de mes gonds !!
    Je peux accepter les avis contraires mais alors les arguments qu’ont me donnent me font parfois froid dans le dos et j’ai du mal à rester zen quand on raconte n’importe quoi !
    En tout cas si on avait eu la discution toutes les deux on aurait pas eu à argumenter car je suis 100 % d’accord avec le mariage et les enfants !!!
    Bisouuuusssssssssssssss

    1. C’est clair, moi aussi y a des arguments qui me font flipper, qui montrent un total manque de respect envers les individus, des trucs qui me semblent être des inepties. Ca me fait froid dans le dos, comme tu dis :-). Et puis dans un contexte familial, là c’est encore pire je crois parce que je n’aime pas entendre des « horreurs » dans la bouche proches, ça me met trop mal à l’aise.
      Big up Marielle pour notre discussion où on aurait été 100% d’accord 🙂
      Bisous et merci pour ton petit mot !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :