Se tracer un chemin dans les lignes de mains

Le matin. Je suis dans le métro en route pour le boulot. Je suis confortablement installée et je comate le front appuyé à la vitre.

Je regarde autour de moi de temps à autre et je vois ce monsieur debout pas très loin.

Une petite casquette, une parka longue, une barbe grisonnante. Je le regarde attentivement, mon regard glisse lentement sur ses mains.

Des mains couleur ébène. La peau sèche, un peu craquelée sur le dessus, de longs doigts fins et une paume joliment pleine d’aspérités. Je suis fascinée. Ses mains ressemblent beaucoup à celles de mon père.

Si il y a une partie de mon corps qui me relie bien à mes parents, ce sont-elles. Quand j’étais petite, mon père me demandait d’ouvrir les mains. Il venait poser la sienne juste à côté et nous passions de longs moments à regarder les lignes qui sillonnaient nos mains respectives. Nous trouvions des lignes similaires, creusées presque de la même façon. Il suivait chaque trait et m’expliquait que là par exemple, cela voulait dire que j’aurais 3 enfants. Que je vivrais très, très longtemps parce que c’est ce que ma ligne de vie semblait dire. Il me voyait très riche aussi plus tard :-). A chaque fois que l’on faisait cela, il rajoutait de nouvelles explications à mes lignes. Et puis il adorait voir des similitudes dans nos paumes, pour lui cela signifiait que je suivrais ses traces en quelque sorte et que j’avais bien « pris » quelque chose de son caractère. Après ces moments ludiques, je me souviens que j’étais fascinée par ce que mes lignes de main pouvaient dire de moi. J’avais l’impression que mes mains étaient détentrices d’un pouvoir mystérieux énorme et que celui-ci grandirait avec l’âge. Parfois ma mère venait à son tour pour dire ce qu’elle voyait, elle se focalisait plutôt sur mes doigts. Elle aimait bien les regarder et les toucher. Elle aimait me dire  que j’avais hérité de ses doigts fins et délicats. Moi, j’adorais regarder dans un petit miroir, le mouvement rapide de ses doigts quand elle me coiffait. Elle appréciait mes paumes de mains. Elle aimait suivre les contours dans ma paume. Elle disait aussi que j’avais des lignes similaires aux siennes. Parfois mes parents se taquinaient pour savoir de qui j’avais hérité mes si jolies mains.

Un petit plus tard, je me souviens avoir été inquiète en regardant mes lignes de mains. Je me demandais ce que pouvaient signifier les petits traits et j’avais fini par me persuader qu’ils étaient annonciateurs de malheurs. J’en avais parlé à mes parents. Je ne me souviens plus précisément de ce qu’ils m’avaient dit, mais en substance ils avaient été rassurants me disant que oui, il pouvait y avoir malheureusement des peines et des moments douloureux dans la vie. Mais il fallait que je prête attention au fait que la ligne continuait, elle ne s’arrêtait pas en chemin bien au contraire, elle pouvait même être encore plus marquée ce qui pour eux était le signe que les bonnes choses arriveraient forcément. Je crois qu’ils prenaient à la rigolade, les présages des lignes de mains, mais ils prenaient tout de même très au sérieux ce qu’ils pouvaient me dire.

En sortant de la rame, je continuais à regarder les mains de ce monsieur. Je crois qu’il m’a vu parce qu’après avoir suivi mon regard, il a contemplé ses doigts et ses paumes à son tour, pour tenter de comprendre, j’imagine, ce qui m’intéressait autant. J’aurais peut-être du lui dire que ses mains ravivaient un souvenir; que les lignes sinueuses et marquées de ses paumes me rappelaient les paroles bienveillantes de mes parents sur le détail ma vie future qui serait faite d’argent, de bonheurs, de supers boulots, d’un gentil mari et d’enfants et que je finirais très âgée et heureuse selon eux. J’aurais voulu lui dire aussi que parfois quand ça ne va pas trop, je regarde machinalement mes mains et que revient cette idée rassurante que les coupures sont juste de petits obstacles qui n’entameront pas durablement mon bonheur qui finira bien par revenir.

Et ça, ce sont mes parents et mes lignes de la main qui me l’ont dit. Et je sais bien qu’ils ont raison.

Advertisements

10 Réponses

  1. C’est super beau, à chaque fois que tu parles des souvenirs que tu as de ton père et/ou de ta mère, j’en suis toute émue… Parce que ça me fait penser aux miens du coup.
    Tu sais toucher les sensibilités de tes lecteurs avec quelques mots, c’est fort.

    1. Je suis souvent étonnée de la portée des textes que je peux écrire sur mes souvenirs de famille. Ça me touche aussi de voir que je peux susciter des émotions chez autrui, merci de me le dire Panda 🙂

  2. Très beau témoignage. Très poétique… j’aime beaucoup! Ca te dit de le partager sur Chants du coeur? bisous bisous 🙂

    1. Poétique…roh bah merci, dis donc, oki pour Chants du coeur, je fais ça demain.
      Bisous !

  3. Merci d’avoir écrit ce très bel article. De beaux souvenirs pour toi.

    1. Je te remercie d’avoir pris un peu de temps pour le lire et pour poser ce gentil mot,
      Bonne soirée P’tite Fée 🙂

  4. Tout simplement magnifique ce que tu décris là !!!
    J’ai la larme qui coule sur ma joue ………….. Je regarde souvent les mains d’hommes moi aussi pour y voir l’ombre de mon papa des mains chaudes, usés par le travail, mais douce rassurante et chaleureuse ………. Mais je n’ai pas encore trouvé celles qui pourraient me les rappeler ! Mais je sais qu’un jour comme toi je serais sans doute fasciné par les mains d’un inconnu qui me rappelera de beaux souvenirs et son image ! Comme cette fameuse étoile filante un jour appercu dans le ciel étoilé d’été !
    Merci pour ce beau moment !
    Bizzzzzzzz !!!

    1. Ooooh Marielle, oh bah je suis émue par ce que tu me dis là. La vie c’est ça, pleins de moments à l’image de cette étoile filante d’été qui a ravivé de beaux souvenirs et de belles images pour toi.
      Pfiouh, les mots me manquent, je suis vraiment touchée. Je t’embrasse ♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :