Dur, dur de garder une contenance

Quand on m’a proposée de participer à un forum associatif pour ma boîte qui se déroulait dans une mairie d’arrondissement; j’ai tout de suite accepté. Ma mission au cours de ce forum : rester assise à un stand de 10h à 18h et renseigner les visiteurs sur l’une de nos activités.

Il m’était évident que participer à ce forum serait une simple formalité pour la jeune femme sérieuse, volontaire et motivée que je suis

Bon avant, il a tout de même fallu que je vérifie certains points essentiels pour le bon déroulement de cette activité : 1)pas de discours à faire en public, check 2)avoir un accès internet là bas, check.

A partir de là, j’étais parée pour l’évènement. Enfin c’est ce que je pensais.

Le jour J, j’arrive donc là bas pour prendre possession de mon stand. Je ne suis pas en avance donc je presse le pas, mais je me sens tranquille. Je suis assez fière de moi puisque pour une fois j’ai fait preuve d’un bon sens de l’organisation. Je suis venue la veille pour installer des affiches et d’autres documents sur notre panneau associatif.

Arrivée sur le lieu, je constate avec étonnement et angoisse que les visiteurs sont plutôt au taquet et qu’ils sont déjà PLEIN à avoir pris possession des lieux. Là je me dépêche. J’arrive à mon stand et je subis le regard désapprobateur d’autres participantes qui se trouvent à des stands accolés au mien. Ouh putain, ça me rappelle tellement ces moments où j’arrivais à la bourre en cours à la fac et que je devais subir le regard courroucé des midinettes qui soupiraient de me voir ainsi perturber le cours. Je tente de m’installer discrètement, mais c’est sans compter mon panneau qui décide à ce moment là de tomber en arrière, emportant avec lui le panneau de l’asso d’à côté. Heureusement qu’une colonne de la pièce a arrêté leur chute, mais bon dans le genre discrétion j’ai déjà fait mieux.

Là, je décide de reprendre une allure professionnelle et toute fière j’installe mes fournitures. C’est que j’avais tout prévu. Des stylos en veux tu, en voilà, des flyers, d’autres documents à destination des visiteurs, deux stabilos de deux couleurs différentes, des trombones, du scotch, des feuilles, un petit livre de jeux ludiques destinés à accentuer la créativité. Mon Grazia de cette semaine que j’ai vite fait parcouru, mais dont plusieurs articles me restent à lire. Un livre parce que je sais que je peux vite avoir envie de lire autre chose qu’un mag. Pas d’ordi car pas d’accès internet

Je suis équipée, je m’installe et accueille les deux premières visiteuses qui me posent des questions. Elles partent et c’est là qu’une forme assez intense de vacuité s’installe. Je m’étais bien préparée, ha ça oui, mais je ne m’étais pas vraiment préparée à l’ennui, ha ça non.

C’est qu’être à une table plusieurs heures, ça vous y amène vite à l’ennui. Alors bien sûr j’ai eu des interactions avec des visiteurs et d’autres membres d’asso. Mais c’était au compte-goutte et tout de suite après, il pouvait se passer de longues heures minutes sans âme qui vive. En outre, plus les minutes s’égrenaient plus j’avais la sensation d’être une potiche de jeu télé attendant bêtement qu’un autre être humain veuille bien communiquer. De fil en aiguille, je me suis sentie gênée et puis je voyais des gens défilés auprès d’autres asso. J’avais beau me dire que je n’étais pas en compète avec les autres, que le but de cette journée ce n’était pas que je sois assaillie, ça m’a chiffonnée, je dirais. Et puis j’ai eu la sensation d’être exposée au regard des gens et je me suis sentie plus timide que jamais. Je ne savais pas trop comment me tenir, j’essayais de garder une contenance et de ne pas m’avachir sur ma chaise (c’est pas l’envie qui manquait), mais malgré cela je n’étais pas à l’aise. Et puis il m’arrivait de balbutier quand les visiteurs me posaient des questions. Je ne pouvais leur donner certaines réponses et ça m’énervait.

Je vais vous confier un truc, c’est assez terrible (et cela paraîtra couillon à certains), mais ce genre de situations m’angoisse facilement. Je déteste l’idée d’être là sans pouvoir faire quelque chose de concret de manière continue, je déteste l’idée que les gens vont me regarder et se dire que j’ai l’air suffisamment sympa ou non pour répondre à leurs questions. L’idée d’être observée, c’est un truc qui me stresse, même si je sais que je manque d’objectivité dans ces cas là et que j’imagine un peu trop que les gens me REGARDENT (paranoïa quand tu me tiens). Le positif (oui parce qu’il y en a toujours un peu) c’est que  j’ai finalement « survécu » à cette journée. Je n’ai pas dépéri à ma table, bien au contraire, je me suis sentie de plus en plus à l’aise au fil du forum. Il me fallait juste un petit temps d’adaptation et que je trouve un peu mes marques. Patience et confiance ont fini par se pointer et c’est au fond tout ce qu’il me fallait ce jour là.

Publicités

14 Réponses

  1. blogdemissbavarde | Réponse

    t’inquiète j’aurais angoissée tout pareil !!

    1. Tu me rassures là, merci 🙂

  2. Dis donc tu te serais pas dans une analyse continue de toi-même ^^ ??? Faut lâcher du leste non XD !!

    Bon je plaisante là mais j’ai deja vecu ça aussi….au final on s’habitue non ?? les gens aiment bien se regarder, se toiser….c’est dans nos genes faut croire mais bon si tu oublies ce qui t’entoure au final de retour chez toi tu te dis tout ça pour ça »….(brouillon mon com désolée !!)

    Moralité : oublie les autres et surtout les regards (parfois moralisateurs) on a tous le droit d’être là où on est après tout….

    1. Ha, bah je suis toujours un peu dans une analyse continue de moi-même, je raisonne trop, c’est clair qu’il faut que je lâche du lest (dans tous les sens du terme).
      Perso, j’ai du mal à totalement m’habituer, c’était pire avant, mais le regard des gens sur moi ça peut sacrément me bloquer, je sais d’où ça vient et je travaille sur moi pour que ça bouge, mais il faut du temps pour lâcher :-).
      Merci Lae pour ce com pas brouillon, non, mais plutôt qui m’amène à la réflexion.

  3. ah j’avoue que j’aime pas ces moments-là non plus! Comme quand tu dois manger seule au resto…c’est toujours à cet instant T (et oui seulement cet instant-là, bien sûr) où ta fourchette rate ta bouche! Et comme t’es effectivement un peu parano, tu es persuadée que tout le resto (clients et personnel) t’a vu….BRRR j’en tremble encore!
    Cela dit tu m’a l’air de t’en être très bien sortie!

    1. Mais oui le resto toute seule, argh l’horreur. Ha, mais tu décris tellement bien ce moment « ratage fourchette », très bon :-).
      Hé bah tu vois, j’ai préféré mangé à l’extérieur qu’aller au resto proposé pour les membres d’asso parce que l’image mentale de moi toute seule en train de manger, c’était pas terrible.
      Bisous, bisous !

  4. Mon dieu je suis en compléte phase avec toi et je suis excatement comme toi !!!
    Allez la prochaine on se met ensemble derrière cette table et on fait un tabac !!!!!!!!!!!!!!!
    Et pour compléter le tout on se fout sur la table et on fait du Houla Hop sur un air de Shakira tu vas voir un peu notre confiance en nous comment elle va grimper en flêche !!

    1. Ha ha ha le houla hoop sur Shakira, c’est très très bon ça 🙂 !!!!!!
      Il faudrait que j’y pense pour une prochaine fois, tu viendras dis ?
      Ouais la confiance elle va grimper un truc de ouf et les visiteurs aussi hi hi hi !

  5. Mouhahaha, la photo j’en pleure !:-) T’inquiète pas, je suis sûre que tu n’avais pas l’air de David hasselhoff en slip moule machin et que tu as assuré:-)

    1. Ouais j’avoue que cette photo est à chialer de rire, The Hoff c’est quand même le seul gars qui porte ce genre de truc sans totalement démérité. Un dieu du ridicule ce mec, j’adore !!
      Bon c’est vrai que j’ai mieux assuré que lui au final, ah ah ah 🙂

  6. Je te comprends ce n’est jamais simple ce genre de trucs 🙂 mais je suis sûre que tu t’es bien débrouillée 🙂 bisous:

    1. Merci Elo, oui je me suis plus ou moins débrouillée, mais j’espère que pour une prochaine fois, je me sentirais un peu mieux. C’est comme cela que l’on apprend :-).
      Bisous et bon après midi !

  7. Ahahah ! j’imagine tellement la scène de ton arrivée.

    1. Ouais j’avoue que c’était bien folklo, une petite honte en arrivant quoi, je me suis dit bah au moins c’est fait 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :