A découvert

Plusieurs jours que je me dis que je le mets ce short.

Avant hier, je le prends, je l’essaie, je regarde l’effet sur les gambettes dans la glace. Je trouve le look déjà pas mal, j’enfile un t-shirt.

Et là. Là. Bah je me dis que finalement, il va faire un peu frais le soir alors niet je préfère enfiler un petit pantalon léger. A ma décharge, j’avais un pique nique dans la soirée et généralement les températures baissent pas mal. A ma non décharge, je repoussais une fois de plus le moment où j’allais enfin enfiler au vu de tous ce fucking short.

Pourtant, il n’a rien de très « spécial » ce petit morceau de tissu beige. Il m’arrive juste au dessous des genoux, il donne une allure un chouia baroudeuse, il ne me serre pas et il est tout joli.

Alors que demande le peuple, me direz-vous.

Bah en vrai pas grand chose hein. Ce que je voulais c’était faire « acte de bravoure » (c’est la baroudeuse du style qui est en moi qui parle) et aller au delà des mes appréhensions shortesques se résumant principalement au mot : à découvert. Hé oui, il y a des fringues comme ça (minijupes, chaussures compensées, hauts moulants qui te font une poitrine aussi attrayante que celle de Pamela Anderson dans « Alerte à Malibu »…) que je ne peux pas juste enfiler comme « ça ». Tout simplement parce que c’est quasi de l’ordre du défi par rapport à moi-même de mettre tel ou tel vêtement. Parce que cela me donne une autre allure ou parce que cela me rend plus femme ou plus djeuns. J’ai l’impression de devenir un peu autre en enfilant certains vêtements ou accessoires et c’est décontenançant ce changement. Donc le défi avec ce short c’est que j’allais laisser dépasser plus de peau que d’habitude en exposant mes jambes sans même un petit collant pour les cacher, le truc que je ne fais quasiment jamais puisque je suis une grande adepte de legging sauf quand il fait très chaud.

Et vous l’aurez constaté si vous êtes en région parisienne, cet été la chaleur est très relative, du coup c’est le legging qui se révèle être mon grand accessoire estival (en plus de cet enculé de parapluie, n’est ce pas). Bref, je m’égare. Car ces derniers jours, le 30 degré a pointé son nez et je me suis dit que je ne pouvais pas laisser passer l’occasion de mettre ce joli short.

Mais pour cela, il me fallait d’abord combattre mes pensées du style : « han, mais c’est trop court ça », « tu vas te faire emmerder par des relouds dans la rue », « tu n’as pas la silhouette pour ça ».  Mais surtout, je crois que l’idée de me « découvrir » autant me donnait la sensation d’être vulnérable. Je ne me cache pas tant que ça avec mes vêtements puisque je m’habille principalement avec des couleurs vives, qui laissent à voir de temps à autre, des parties de moi que je juge féminines. Mais là, comment dire, mes jambes, dévoilant en grand une partie de ma féminité, j’avais l’impression de me montrer vulnérable aux regards séduits dont je n’aurais pu assumer la portée; aux regards critiques qui m’auraient fait me sentir jugée négativement; vulnérable aux yeux d’autrui tout simplement. Tout cela c’était sans compter sur ma grande appréciation de mes jambes. Ce ne sont pas les jambes d’Adriana Karembeu, mais oui je les trouve jolies et galbées (mah oui, je me jette des fleurs aussi) et oui j’avais cette envie de les mettre en valeur avec un short.

Et bien j’annonce c’est chose faite, j’ai mis ce short tout simple et je peux te dire que l’effet boeuf a été…inexistant. J’ai peut-être loupée des regards je sais pas, toujours est-il que je ne me suis pas faite emmerder ou reluquer de manière perverse ou séduisante et qu’hormis quelques regards disséminés par ci, par là, pas d’emmerdements notoires. Ce fut donc agréable et sans accroc de porter ce petit bout de tissu.

Bon et vu que je suis motivée, je vais continuer sur cette bonne voie de me mettre un peu à découvert ou plutôt de laisser ma féminité se dévoiler avec volupté. Car je crois qu’elle en a ras le cul d’être mise régulièrement au placard la pauvre, elle qui n’attend que ça de pouvoir se montrer en toute simplicité :-).

Allez hop tout le monde à découvert !

Edit : tu m’excuseras pour cette dernière phrase qui n’a ni queue ni tête et qui n’a rien à faire dans ce récit (quoique), mais je crois que le combo parc + bières+ soleil+ bières n’est pas étranger à ce débordement subit de phrase fofollichonne.

Edit 2 : en vrai, je voulais hurler : Tout le monde à oilpé !!! mais ce sera pour une prochaine 😀

Publicités

14 Réponses

  1. Eh bien dans mon cas, il aura fallu quelque temps en Asie pour comprendre que oui j’avais un corps imparfait mais qu’il fallait bien l’apprivoiser alors à bas les jugements (les miens surtout) et en avant la musique !! Finalement j’ai adhéré au short simple, au shorty, au mini et le tout en adéquation avec ma morpho et j’ai apprécié une nouvelle image de moi ^^

    Depuis que je suis revenue (il y a 2 ans) le mini est devenu normal pour moi, alors des regards oui il y a mais au final le plus important c’est de se sentir bien point!!!

    Mais pour être honnête il y a 1 an de ça j’ai débarqué dans une boite où on m’a dit que mon mini était trop féminin et qu’ici (boite de 30 nanas pour 1 mec -le boss) il fallait pas attiser la jalousie @_@ !!! Après avoir cru à une blague me suis retrouvée à devoir me « cacher » pour éviter toute mesquinerie féminine….et depuis le mini je le mets en week end…

    Dans ces moments-là j’aimerais être au Japon ou en Corée où le mini n’est ni vulgaire, ni offusquant pour ses consoeurs et où aussi les hommes n’en font pas des attaques….lol

    1. Salut Lae,
      C’est intéressant comme ton séjour en Asie t’a permis d’apprivoiser davantage ton corps et d’enfin trouver une image de toi qui te plaise. C’est drôle comme le fait d’être « ailleurs » peut nous aider à se trouver.

      Euh, mais c’est dingue cette histoire de te demander de « rhabiller ». Je ne sais pas dans quel domaine tu bosses et si le dress code est obligatoire, mais se rhabiller pour une histoire de jalousie ?!!! Si encore c’était vis à vis de ton activité et que tes patrons jugent que ce n’est pas adapté par rapport à des contacts clientèles oki, mais là par jalousie j’hallucine !

      C’est vrai que j’ai l’impression qu’en France le mini, le féminin semblent un peu trop offusqués nos contemporains, vivement que l’on fasse changer tout ça 🙂

      1. Oui et je suis convaincue que sortir de son confort mental/social/financier permet d’apprendre à se connaitre de façon totalement différente…..parfois c’est déroutant de se rendre compte que finalement on est pas ou on ne réagit pas comme on l’aurait pensé…..comme quoi se connaitre soi-même est une longue route aussi ^^

        Oui alors je bossais dans l’évènementiel – que j’essaye de quitter coute que coute – et le pire dans cette histoire c’est que nos contacts clients étaient à 75% téléphoniques…..que dire ??? Stupidité ??? Bref j’ai eu quelques mots tout de même avec certaines personnes mais au final je trouvais ça tellement ridicule que j’ai préférais m’abstenir….je n’y suis restée que 6 mois dans cette boite donc ma liberté a été retrouvée rapidement ^^

        En France on tend toujours vers le classique si on regarde bien mais les couleurs se portent aussi et je vois beaucoup de filles décomplexées en short ou autres minis donc je me dis qu’il y aussi un décalage entre la « rue » et la vitrine française qu’on aime à penser non ??

        1. Ah oui une très longue route, sans fin et faite de réajustements constants pour se connaître. 6 mois c’est clair que tu as pu retrouver ta liberté rapidement, mais je trouve ça dommage qu’une simple tenue puisse poser autant problème.
          Il y a un petit décalage entre la rue et la mode classique à la française, mais j’ai l’impression que cela a tendance à se réduire. Je ne vois pas tant que ça de filles décomplexées, j’ai l’impression de voir plus de styles classiques que colorés, peut-être que je n’y prête pas attention. Il faudra que je sois plus attentive.

  2. Le short, j’arrive pas à l’apprivoiser, indépendamment du nombre de centimètres qu’il dévoile. J’arrive pas à le classer dans une case: ça fait jeune ou ça fait femme?
    Mais je comprends bien ton questionnement.

    C’est chouette les cris du coeurs alcoolisés 🙂

    1. Hello Ness,
      hé bien, j’ai envie de te dire que tout dépend du short. Celui que j’ai, fait plus femme, mais pour éviter de faire trop dadame, je le mets avec des petits tops à la cool. Tout dépend du modèle, du tissu et surtout de comment tu veux le porter. Ce qui fait le short c’est tous les accessoires que l’on met avec, là tu pourras le mettre dans une case.
      Alors tu tentes quand ? Merci pour mon cri alcoolisé ha ha ha :-D, la bise !

  3. !! les shorts c’est la galères, j’en ai de très jolis pour l’été comme pour l’hiver, mais une fois sortie du magasin je ne suis toujours pas parvenue à les porter…et le pire c’est que je récidive et que je suis encore capable d’en acheter un…
    peut être que je parviendrais comme toi un jour à les porter et à revenir toute contente de l’avoir enfin fait !

    1. Coucou lheureuse,
      Ho tu es « collectionneuse » de short, je comprends bien ton envie de les porter à l’extérieur. Pourquoi ne pas essayer avec un collant ou un legging au début. Si tu récidives à en acheter c’est que cela te plaît vraiment alors tentes le tout pour le tout. Perso sinon ce que je fais, c’est que je mets d’abord le short pour de petites escapades genre pour aller à la boulangerie ou me balader, pour essayer de m’habituer progressivement. Je suis sure que tu oseras un jour et peut-être plus vite que tu ne le crois ;-).
      Bisous !

  4. J’adore le short, ça ne me dérange pas de montrer mes jambes, mais mon gros souci c’est que je n’en trouve aucun à ma taille et ce n’est pas faute de chercher. Miracle, j’en ai trouvé un parfait dans le rayon maternité, il a fallu que je sois enceinte pour pouvoir porter un short !! Heureusement, parce qu’avec la chaleur qu’il fait, je ne m’imaginais pas passer l’été en pantalon de grossesse…

    1. Salut Cleophis,
      C’est cool que tu en aies enfin trouvé un surtout en cette période de chaleur, étant donné que tu es enceinte c’est bien aussi.
      Moi aussi j’ai eu un problème de taille pour en trouver un et puis à H&M, miracle j’ai trouvé !
      Merci pour ton passage, des bisous !

  5. Yessssssssss bravo tu es une déesse bravo pour avoir oser !!!!!!!! Bon moi le jour ou je met un short c’est que j’aurais bue de la volka en mélange avec du whisky et un brin de punch !!!
    Mais je pense que la je serai direct à poil donc l’idée du short ne se posera même pas à moi LoL !!!!!!!!!!
    Je t’admire pour ta fashion « osatiutude  »
    Bisouuuuuuuu

    1. Hi hi, non pas une déesse (quoique), juste une nénette qui essaie de se lancer des petits défis au quotidien. Il m’en aura fallu du temps quand même pour faire ça, 31 longues années, ce n’est pas fini.
      Ha ouais, il faut y aller à la vodka et au whisky dis donc, il y a moyen de s’arranger alors. Moi aussi je me disais que j’aurais l’impression d’être un peu « nue », mais là avec la chaleur, je me sens tellement bien que je ne regrette pas.
      Merci ma Marielle, bon après midi !
      🙂

  6. Moi le short je n’arrive pas à le mettre en dehors des vacances. Je n’ose pas dans la vraie vie

    1. Je suis comme toi, mais là je me suis dit que ce serait vraiment trop con de ne pas le mettre vu le temps qu’il fait et pour l’instant ça va :-). Pourvu que j’ose encore un peu.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :