Un petit massage et ça repart (où faire du bien à son body ça n’a pas de prix)

« Toucher Sensible »Photo Revele Image

Je trouve qu’il y a quelque chose de fascinant dans la manière dont le corps s’abandonne quand il se sent bien. C’est presque mot pour mot ce que je me disais samedi lorsque mon amie Elise a commencé son massage sur mon petit corps fatigué.

Cette délicieuse et super sympa demoiselle, réalise avec brio (oui je suis objective :-))des massages et des soins énergétiques. Du coup à Noël, mon chéri a eu la bonne idée de m’offrir ce petit moment de quiétude . Et je dois dire que malgré mon enthousiasme certain, j’avais quelques réserves.

Pas que je doutais des talents de praticienne de mon amie. En fait je n’étais pas très à l’aise à l’idée de me faire masser car je me voyais mal « présenter » mon corps dans ce contexte.

Rah putain de complexes quand tu nous tiens.

C’est que ce massage de samedi, ça fait un moment que je repousse le moment où il viendrait. J’en avais parlé à plusieurs reprises avec mon amie et elle avait proposé plusieurs créneaux. Moi je répondais toujours de manière évasive ou en lui disant que je consulterais mon agenda et je ne donnais jamais suite. Ce qui est drôle c’est que j’avais toujours du temps pour que l’on se voit, mais je n’avais pas de disponibilités ou j’étais trop fatiguée pour le massage. La cocotte me connaît suffisamment bien (27 ans d’amitié) pour savoir que j’étais dans de splendides et récurrentes tentatives d’esquive. Du coup, elle n’a pas insisté et c’est ainsi qu’un jour j’ai enfin pu lui parler de ce qui me turlupinait autant dans le fait de me faire masser.

Mon corps.

Enfin plutôt l’idée d’exposer celui-ci au regard d’une personne extérieure (même si c’est une très très bonne amie). Toi même tu sais, ami(e) lecteur et lectrice, mon corps et moi ça dépend des jours et de l’humeur. Parfois je l’aime, parfois je ne le supporte pas. Donc là je ne t’étonnerais pas en te disant que je flippais tout simplement. Je ne voulais pas qu’elle puisse apercevoir ses fucking vergetures qui parcourent certaines parties de mon corps comme les traces des différents conflits intérieurs que j’ai subi. Je ne voulais pas qu’elle voit ces bourrelets que je voudrais parfois lisser au rouleau à pâtisserie. Je ne voulais pas qu’elle puisse apercevoir ce corps, reflet un peu trop grand du mal-être que je peux avoir parfois. Donc je lui ai dit tout ça et plein d’autres choses et ce qui est bien avec une amie bienveillante c’est qu’elle ne vous juge pas, mais qu’elle comprend et qu’elle vous rassure.

Après avoir bien conversé avec elle, l’idée de me faire masser et que ça me fasse du bien a fait son chemin dans ma tête. C’est ainsi que passé un petit moment de gêne au cours duquel j’ai fait de petites boutades, je me suis retrouvée allongée samedi pour cette session massage de toute beauté. Ce que je peux vous dire c’est que je me suis abandonnée très vite à ses gestes sûrs et apaisants et mon corps aussi. J’étais tellement bien que je me suis assoupie au moins 3 fois au cours du massage (mon ronflement peu discret m’a réveillée par 2 fois) et à la fin je me suis réveillée ultra détendue (j’ai dormi la bouche ouverte et je crois même qu’un léger filet de bave s’est échappé, preuve que j’étais vraiment, vraiment bien).

En dehors du fait que ce massage m’a apporté une détente ultime, je peux vous dire aussi que cela m’a fait vraiment du bien vis à vis de mon corps. Au moment du massage et tout de suite après, j’ai pu sentir ce que c’était que de ne pas être en conflit avec lui. Je me suis surprise à avoir un regard bienveillant et à le trouver vraiment plaisant. J’ai senti une belle féminité que je n’ai pas repoussé. D’ailleurs ceci expliquant cela, c’est juste après que j’ai acheté ma paire de chaussures compensées dans lesquelles je me sens si « femme ». Je me sens aussi davantage dynamique et j’ai l’impression que l’énergie circule mieux chez moi.

Bon alors je suis pas en train de vous dire qu’un massage est le remède miracle pour se sentir mieux dans sa peau, mais je crois que c’est un bon moyen pour accéder plus facilement à un corps qu’il nous arrive parfois de rejeter ou de mettre un peu trop de côté (enfin là je parle pour moi hein). Du coup depuis ce massage qui m’a fait du bien, j’ai décidé de tenter de rester un peu plus en lien avec mon body et depuis des petits rituels à base de crèmes, de phrases positives et de saveur des aliments parsèment mon chemin quotidien.

Oui puis j’ai bien remercié ma pitchoune pour ce bon moment. C’est aussi grâce à elle, à son regard dénué de jugements et ses gestes doux que j’ai pu me laisser aller. D’ailleurs pour celles et ceux qui seraient intéressés par les soins/massages énergétiques, je vous file le lien vers son blog où vous trouverez ses coordonnées et de jolis billets de blogs aussi.

Publicités

21 Réponses

  1. […] on elosya.wordpress.com J'aime ceci:J'aimeBe the first to like this. Cette entrée a été publiée dans […]

  2. Lors de nos dernières vacances, ma moitié m’avait offert une séance de massage après que nous avions partager une séance de jacuzzi dans un charmant hôtel de Chamonix. Bon, j’ai pas eu la change d’avoir une charmant masseuse pour cette 1er expérience, mais un beau jeune homme (vous auriez certainement apprécier mesdames ).

    Si ça peut vous rassurer, moi aussi j’avais quelques appréhensions au départ, genre faut-il « garder son maillot de bain »….. La réponse était oui ! Je vous dis cela car c’est la même question que m’a discrètement poser une jeune fille qui dans ma lancée avait également décider de tester le « massage ».

    Mes impressions : Avant cet 1er expérience, j’étais super tendu pour plusieurs raison :

    – 1- L’appréhension, surtout que je chatouilleux
    – 2 – 40 kms de VTT dans les jambes, la veille, je m’étais lancer en tête de faire le tour du lac d’Annecy en 3h30. Dur dur les jambes après…
    – 3- Le stress du départ qui allait suivre juste après avec les 550 km à faire pour rentrer sur Paris dont 150 en haute montage.

    Bilan : Le départ de cette séance ressemblait plus à une séance de kiné, mais j’ai pris plus de plaisir sur la fin. Mes compliments au masseurs qui était très professionnelle dans les gestes et qui a su me mettre immédiatement à l’aise.

    Conclusion : A refaire, tout espérant être plus détendu pour la prochaine fois pour pouvoir mieux apprécier

    Si ça peut vous intéresser voici ce charmant petit hôtel qui n’a pas déplu à Madame: http://www.hotelfaucignychamonix.com/

    Il me tard pour ma part de faire un petit billet également sur cet hôtel, car j’ai également été conquis par ça décoration des lieux qui colle parfaitement avec l’ambiance de la station et de la montagne !

    1. Salut Peter !
      Très intéressant ton témoignage, où l’on voit que l’appréhension avant un massage est autant féminine que masculine (c’est évident, mais ça fait du bien de le lire).
      Je comprends tes appréhensions du début, surtout au vu des 3 points précédant le massage.
      En tout cas, si cela t’a fait plaisir c’est l’essentiel. Après je pense qu’un massage, c’est avec l’habitude que c’est appréciable dès le début du massage et pas uniquement que vers la fin. Lorsque l’on est habitué, on se laisse aller plus vite je pense. Pour la déco des lieux, c’est drôle comme ton oeil de blogueur expérimenté déco a su noter l’ambiance. Cela ne m’étonne pas.
      Merci pour ce petit mot, bisous !
      ps : le lien ne fonctionne pas, mais en tapant le nom de l’hôtel sur le net on trouve. C’est très mignon et le spa fait envie 🙂

  3. Ravie de te lire et de constater comme mes mains t’ont fait du bien! Merci de partager ton expérience et de me faire un peu de pub par la même occasion! Gros bisous,
    Elise

    1. You’re welcome my dear !

  4. Intéressant, ca bouge en ce moment ! Serait-ce le travail de reflexion que tu mènes ici ?
    Moi aussi, tu m’as donné super envie d’un message. Ton mec a vraiment eu une bonne idée. A propos, un truc que j’ai remarqué : ton cher et tendre n’apparait qu’en filigrane dans tes questionnements sur le corps et la féminité, porqué ? Logiquement, si tu te poses autant de questions sur une paire de chaussures, les interactions avec lui doivent être trés riches à ce sujet non ? 🙂
    Si c’est de la pudeur, je le comprends tout à fait. J’ai l’avantage, moi, d’écrire dans une langue que lui et son entourage immediat ne comprennent pas. Comme cloisonnement, c’est parfait. Mais n’empêche que ma curiosité est piquée : je commence à bien connaître ta vie de fille, d’employée, de citoyenne, ta vie sociale, culturelle…. quelle place pour le couple là-dedans selon toi ?
    Besos

    1. Coucou Myriam,
      Oui c’est vrai que ça bouge pas mal, le fruit des réflexions que je mène ici notamment, grâce à vos commentaires, mais je me nourris aussi de beaucoup de lectures, de conversations avec des amies, avec d’autres personnes, des réflexions menées sur le divan et des conversations avec mon homme aussi.
      Ah ah oui, mon homme n’apparaît qu’en filigrane dans mes questionnements ici. Et c’est une volonté (pas forcément consciente d’ailleurs) de garder cette partie que je juge intime rien que pour moi et pour nous. Mon couple a une bonne place dans ma vie, mais pour l’instant je ne ressens pas trop le besoin d’en parler plus que ça ici. Sûrement par pudeur et puis pour le coup mon homme et une partie de son entourage me lisent donc bon. J’ai des réflexions sur le couple et sur le relationnel amoureux, je pense que cela sortira, mais un peu plus tard…quand je me sentirais d’écrire là dessus sans redouter de mal m’exprimer. Après la fille, l’employée, la citoyenne, la vie sociale et culturelle, tu connaîtras peut-être ce nouveau volet de moi qui sait ? :-). En tout cas, je vois que cela te titille c’est marrant. Comment ça se fait que ça attise autant ta curiosité ? D’ailleurs je trouve que tu parles de ton couple et de ton amoureux avec pas mal de liberté et c’est vraiment sympa et je me suis toujours demandée comment tu faisais pour en parler aussi bien avec autant de lucidité.

      1. Ca me titille parce que je trouve que c’est une partie qui ne va pas de soi du tout dans la vie…. et c’est sans doute pour ca que j’en parle autant !
        Et c’est vrai encore une fois que j’en écririrai sans doute pas la moitié si c’était dans une langue que ses potes comprenaient. C’est le problème du blog !

        1. « Une partie qui ne va pas de soi dans la vie », je suis d’accord :-). Perso, j’en ai beaucoup découvert sur moi depuis que je suis en couple. De bonnes comme de mauvaises choses, d’ailleurs. Pour le coup, j’ai moins de recul pour en parler donc pour l’instant c’est en stand-by, mais je pense que cela viendra car c’est un sujet passionnant le couple. J’apprécie ta manière d’en parler autant, je trouve justement que tu abordes cela dans un style suffisamment personnel pour que l’on comprenne tes questionnements, mais qui n’en montre pas trop dans l’intime. Après la « barrière » de la langue facilite les choses, mais tu restes respectueuse. S’ils pouvaient comprendre, tu penses qu’ils pourraient t’en vouloir de parler d’eux (ton homme et ton entourage) ?

          1. Je ne sais pas… Mais c’est sur que ca m’arrange qu’ils ne lisent pas 🙂
            Aprés, j’écris sur mes parents par exemple, des trucs trés trash sur ma mère notamment et elle me lit religieusement ! Mais elle écrit elle-même donc  » le droit de l’écrivain » avec bcp de guillemets, prédomine à ses yeux.
            C’est vraiment intéressant comme question. L’écriture de blog n’est pas celle d’un roman, on se cache de moins en moins derrière des personnages et notre époque est celle de tous les dévoilement (fb etc). En plus, l’écriture est toujours subjective et personnelle comme tu dis, donc ce n’est pas complètement du déballage. Mais bcp de personnes le voient quand même ainsi, par exemple des amis de mon père lui ont dit qu’ils trouvaient que mon blog était « voyeuriste » (sympa…) et je crois qu’il est assez d’accord avec ca lui-même. Question de génération, peut-être ? Bref : I don’t know.
            C’est trés chouette en tout cas de pouvoir partager ces questions avec toi et les débats en général sur ce blog!
            J’adore
            Bisous

            1. Est ce que ta maman te fait des remarques sur ce que tu écris ou elle se contente de lire sans intervenir ?
              Je me souviens de ton billet où tu parlais « d’un souvenir » où tu étais petite dans un parc avec une barrière. Ce billet m’avait beaucoup touchée, je m’étais retrouvée dans la solitude et la peur de l’enfant qui se croit oublié et qui ne sait pas si quelqu’un va venir le chercher. Je ne l’avais pas trouvé trash, mais plein de vérités.
              Que veulent-ils dire par voyeuriste ? C’est fort et à mon avis pas adapté à ce que tu exprimes dans ton blog (effectivement sympa…). De toute façon, je me dis souvent que lorsque les gens se sentent autant touchés par quelque chose, cela cache une peur intérieure. Peut-être redoutent-ils que tu parles d’eux sans complaisance ?
              Que ton père le trouve « voyeuriste » je le conçois, même si cela ne fait pas plaisir. Pour le coup, tu dis les choses comme tu les ressens et ce sont peut-être des émotions qu’il n’avait pas perçu chez toi. Du coup ça le submerge un peu trop ? (après c’est dommage s’il le perçoit seulement de cette façon). Et pour les amis, se rendent-ils compte que si ton blog est voyeuriste alors cela fait d’eux des voyeurs et c’est peut-être ça qu’ils n’assument pas. Je ne crois que cela soit générationnel car il y a des gens de tous âges qui ont des blogs, mais je pense que c’est plutôt l’état de la relation que l’on a avec une personne qui tient un blog qui va construire notre regard sur ce blog.
              D’un point de vue familial, hormis mes nièces, personne d’autre de ma famille ne lit mon blog, donc je suis tranquille.
              Oui c’est clair que c’est chouette de pouvoir en parler comme ça. Ça me plaît bien aussi 🙂
              A plous ! des bisous !

  5. J’adorerais faire ça mais voilà le mot complexe revient à grand pas !!!
    Grrrrrrrr et pourtant on m’a déjà proposé en cadeau hamman ou massage dans un centre mais moi je préfère choisir le resto oui rien à voir avec le smiliblick mais au resto pas besoin de se dénuder Lol !!! Bon pour l’instant je me contente des massages de mon homme qui ne sont pas mal du tout je dois dire …. et je peux baver en toute tranquillité
    oui parce que moi c’est radical j ‘entrouve la bouche et je bave tellement ça me detend
    hi hi hi

    1. Coucou !
      Je te comprends, il n’y a pas si longtemps ce n’était pas le genre de cadeau qui me ravissait. Et puis depuis que je tente d’amadouer mon petit corps, eh bien je me dis que c’est une bonne chose justement pour les complexes. Après plus facile à dire qu’à faire. Mais si les massages de ton homme te font du bien alors c’est royal. Ah ah toi aussi tu connais bien la bouche ouverte, trop bon.
      Bonne soirée Mariellou !

  6. je pense que les massages font beaucoup de choses et j’en manque cruellement… mon dos et mes muscles sont complètement noués…
    bises et bonne journée !

    1. Oui, ça fait vraiment un effet dingue. J’espère que tu pourras profiter d’un bon moment de détente pour ton dos et tes muscles.
      Bisous !

  7. Ah YES! Bravo pour ce lâcher prise!!!!!
    Le coup de la bave, ça m’est arrivé aussi, d’autant plus gênant quand tu ne connais pas la personne mais en général elle est flattée parce que ça signifie qu’elle a bien bossé!!! Et je n’ai pas réagi au précédent billet sur les chaussures de filles, mais je crois que tu as fait le bon choix, puisque tu t’y sentais prête! Je suis pressée de te voir avec!
    Des bisous, bonne journée!

    1. Merci Bénédicte !
      Ha, ha ouais je crois que la bave était vraiment une belle preuve de laisser-aller et de détente pour Elise. Tu as raison, elle a du être flattée. (elle est marrante ta petite anecdote)
      Hi, hi les chaussures, plus je les vois, plus je les kiffe.
      Bisous ma belle !

  8. Je pense Que je je vais tester le massage bientôt, c’est ne cadeau que je ne reçois jamais , mais qui me fera vraiment plaisir!

    1. Je te le conseille, c’est vraiment délassant, ça reconnecte et puis prendre du temps pour soi c’est priceless !

  9. faire des soins, se faire offrir des massages en institut ça fait trop du bien ^^

    1. Je commence à y prendre goût effectivement, c’est trop bon 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :