Aie confiance

Ce week-end, j’ai regardé en replay une émission de philosophie sur Arte.

Moui je regarde ARTE, messieurs, dames. Car j’apprécie de donner du contenu intelligent à mon cerveau, il en est toujours ravi.

Je ne suis pas à quelques contradictions près, car ce week-end, j’ai aussi Voici et Public pour potasser mes potins de stars au cours d’un trajet en train. Bah non, même pas honte, il faut de tout pour faire un monde, non, mais, oh.

Bref, pour en revenir à la philo ce fut fort intéressant.

Mon chéri avait eu l’occase de regarder le programme et il m’en avait parlé. Donc j’ai zieuté attentivement cette conversation de philo (tournée en plan séquence et agrémentée de photographies pertinentes) very intéressante (pas ennuyeuse, je vous jure).

Dans les notions abordées, il y avait la confiance donc et tout ce qui peut s’y rattacher comme l’incertitude, le fait de sauter le pas, que son envers c’est la peur, il y a la défiance aussi. Pas mal d’idées autour de cette notion de la part de l’auteur invitée de l’émission : Michela Marzano accompagnée dans son périple par Raphael Enthoven (oui le fameux Raphael de Carla).

Du coup j’ai bien réflexionné après.

C’est que la confiance, c’est une notion qui me parle et dont je suis à la recherche depuis moults années. Je ne sais pas plus vraiment à partir de quand j’ai commencé à percevoir un certain manque de confiance en moi. Je me souviens juste avoir commencé à vraiment souffrir de cela et j’avais la sensation que ça rejaillissait pleinement dans mes relations avec mes amis, ma famille etc. ainsi que dans mes relations amoureuses (où j’ai parfois fait les frais de ce manque de confiance).

Du moment où j’en ai vraiment eu conscience, je n’ai eu de cesse de courir après cette confiance. Je la cherchais un peu partout. Dans les revues de psy, les livres spécialisées sur l’estime de soi, sur les méthodes à appliquer pour retrouver cette confiance. Dans les citations. Je la cherchais aussi chez des amis, dans les paroles bienfaitrices qu’ils pouvaient avoir sur moi, dans leur regard. J’observais attentivement comment faisaient ces autres qui semblaient tellement sûrs d’elles/d’eux en toutes circonstances. Je cherchais des modèles. Pfiouh, je crois que je me suis longuement épuisée dans cette quête. Surtout que j’ai mis du temps à comprendre. A comprendre que ce petit noyau de confiance que je cherchais tant à faire pousser chez moi, eh bien c’était avec mes propres ressources que je pouvais le faire grandir. Oui c’était très simple, mais j’ai longtemps cru que je trouverais le graal à l’extérieur de moi.

Alors aujourd’hui, je peux le dire : j’ai davantage confiance en moi. Il m’arrive encore de me sentir vulnérable, d’être un peu trop impressionnée face à certaines personnes ou certaines situations et je me juge encore parfois très durement. Mais, je sens que ça va mieux. Je me connais mieux. Je suis plus sûre de moi tout simplement. Je me sens moins dépendante du regard d’autrui, je m’affirme davantage et surtout j’ai l’impression d’être plus apaisée face à mes positionnements et opinions. Bon, c’est un peu difficile à vous décrire parce que c’est plutôt de l’ordre du ressenti au quotidien.

Et puis je pense qu’être sure de soi, ça ne veut pas dire tout contrôler, il y a une forme de risque, de lâcher prise, de peur et de vulnérabilité qui va avec et qui se trouvent dans le sillage de  la confiance.

Publicités

6 Réponses

  1. Moi j’adore le contraste entre Arte et voici !! Hiiiiiii Mais je suis comme toi je peux passer d’un truc carrement serieux à un truc complétement loufoque ! Quand à la confiance … J’ai encore du chemin à faire mais je crois qu’avec le temps j’ en ai de plus en plus !!!!!!!!!!!!!!!!! Et c’est tant mieux car sans confiance c’est dur dur la vie quand même !!! Bisous ma belle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    1. Ha ouais, moi aussi j’aime bien les grands écarts. Pouvoir être en train de réfléchir à des questions existentielles, sans m’empêcher de lire des potins. J’aime bien les contradictions comme cela. C’est cool que tu t’aperçoives qu’avec le temps, tu deviens plus confiante en toi. Tu as raison sans confiance la vie semble être une jungle terrible. Avec la confiance, au moins on sait que l’on peut l’affronter cette jungle 🙂
      Bises et bonne soirée !

  2. oui on grandit et apprend à se connaitre, ce qui nous donne sans doute un peu plus confiance 😉 bises

    1. Cet âge que je redoute tant qui m’apporte effectivement un peu de cette confiance tant attendue, c’est vrai !
      Merci Chanone

  3. Ohoho super, j’adore, j’adhère!
    Bien écrit, plaisant à lire pour une amie et je m’y retrouve aussi : tout y est!!!
    Bisous

    1. Merci Béné, tu me fais plaisir 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :