Le mariage de mon meilleur ami avec une super nana (1ère partie)

Ah qu’ils étaient beaux les deux pitchous à la marie.

Ce mercredi 9 mai à 11h39, ils se sont dit oui dans une marie des Yvelines devant une quarantaine de convives avec parmi eux, les papounets, les mamounettes, les soeurs, les frèrots, les cousins, cousines, la petite nièce très sage de 2 ans et demi, les grands-mamans et les ami(e)s.

Et purée quelle émotion !

Je dois vous dire que lorsque Bruno me demanda il y a quelques mois, si je voulais bien être l’une de ses témoins, je n’ai pas pu m’empêcher de réagir avec joie. J’ai sauté dans ses bras en poussant des petits cris genre : hiiiiiii. Puis je me suis calmée. Pour mieux me remettre à trépigner sur place en criant « hiiiiii, je suis témoin, ah ah ah, hi hi hi, ouh ouh ouh » tout en le prenant encore et encore dans mes bras et en lui criant dans les oreilles que j’étais trop contennnnnntteeeeeuuuu !!!!!

Et ça a duré de longues minutes comme ça.

Ça ne l’a pas plus fait flipper que ça et malgré mon comportement légèrement hystérique survolté, il n’est pas revenu sur sa décision. En même temps, il me connaît tellement bien le bougre. Une longue amitié faite de vannes pourries, de blagues de potaches, de conversations sérieuses, de discussions interminablement constructives, de mini-contrariétés et d’émotions.

Bruno me connaît bien. Il fait parti de ces personnes qui me sont proches à qui je ne peux rien cacher de mon âme. Il verra toujours à travers mon sourire forcé, la once de tristesse et de mélancolie que je tente de cacher. Il saura me faire tourner en bourrique en un quart de seconde avec une blague grosse comme une maison. Même si maintenant on se connaît suffisamment bien pour que je déjoue ses tours :-). Ça fait des années que l’on se fait les mêmes blagues lourdingues au téléphone, mais ça nous fait encore marrer. Et puis parfois le sérieux prend le pas sur nos discussions et ça reste aussi fort.

Et puis Bruno a toujours été là. Il y a eu des moments dans ma vie où le spleen s’est fait présent. Trop présent. Vous dire qu’il a été un soutien considérable serait un doux euphémisme. Il a été formidable tout simplement.

Donc tout ça pour vous dire que mercredi, dans ma petite robe crème à motifs fleuris, avec ma pochette de modeuse, mes petits talons et ma petite veste, je ne faisais pas la finaude, assise sur ma petite chaise à côté de sa soeurette aussi témoin. Non. Je me sentais tellement émue que je n’arrivais pas à sortir un mot, j’essayais de déglutir, mais cela restait difficile. Moi qui me marre souvent que cela soit de joie ou parfois de nervosité, je sentais mon visage fermé. Figée dans une concentration qui m’étonne encore moi-même. Bon je lui ai quand même fait un clin d’oeil débile en lui tirant la langue, juste avant que la cérémonie débute, pendant que nous étions assis. C’est quand je me suis levée pour signer le registre que j’ai senti mes jambes flageolantes et mon émotion. En résumé, j’étais toute chose.

Alors voilà, j’étais contente d’être le témoin de mon meilleur ami qui s’est mariée avec une fille sympa, marrante, ouverte, jolie, intelligente etc. et qui au fil des années est également devenue une très bonne amie à moi. Même que des fois, je la vois sans son homme. Bah ouais une amie c’est ce que je dis. Et puis tous les deux ensemble, ils forment un méga combo matrimonial de toute beauté et ça j’aime trop.

Après ce bel instant solennel à la mairie, nous avons ensuite pris un petit apéro de toute beauté également. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est le fait que la mairie était passée ou le champagne ou mon envie prononcée de goûter aux mignardises ou les trois, hum. Mais toujours est-il que ma robe couleur crème (immaculée durant la cérémonie) a pu goûter au chocolat fondu se trouvant sur des crêpes (ah qu’elle était belle la traînée chocolatée sur le bas de ma robe) puis j’ai pu me rendre compte qu’utiliser une mini-serviette rouge pour essuyer une tâche était une fausse bonne idée. Oui car la serviette, cette chagasse, déteint sur la robe (ouh qu’elle était belle la tache rose sur ma robe crème). Mais je suis débrouillarde alors j’ai positionné ma ravissante écharpe longue en drapé. Du coup, j’étais très fière de rattraper ce petit incident tacheux. C’est ce que je me disais au moment où je me baissais pour faire un gros poutou à la nièce trop mignonne de ma copine, quand mon collant s’est filé.

Il s’est filé simultanément, sur les deux jambes. Filé de la cuisse au genou.

Bref, j’ai assuré mon entrée, mais ma sortie a été un peu moins glam. Pas grave, j’ai ma robe abricot pour la cérémonie religieuse de dimanche et pour la grosse teuf youhouh !

Bon je vous laisse avec quelques captures d’écrans (de pas super bonnes qualités, mais bon ça fait un petit aperçu) et une chanson d’amour de circonstance (spéciale dédicace à mon poto qui est un fan des Beatles devant l’Eternel, hé oui).

Moi, le marié et un ami :

Bon et vu que je suis une ouf et que je suis assez satisfaite de ma coiffure du jour, je vous montre ma bouille :

Bon week-end !

Advertisements

24 Réponses

  1. […] parle du mariage de son meilleur ami ici. Très joli texte empreint d’humour comme son auteur. Et cerise sur le gâteau elle a ajouté […]

  2. […] parle du mariage de son meilleur ami ici. Très joli texte empreint d’humour comme son auteur. Et cerise sur le gâteau elle a ajouté […]

  3. […] lisez le blog assez régulièrement, vous n’êtes pas sans savoir que j’ai assisté à un mariage au mois de mai. Étant témoin du marié, j’avais eu la chance de pouvoir assister à son […]

  4. […] ce sera ici la suite et fin de mes aventures de témoin de mariage de mon meilleur poto (aventures débutées ici). C’était tellement bien que j’avais encore envie de vous en […]

  5. […] parle du mariage de son meilleur ami ici. Très joli texte empreint d’humour comme son auteur. Et cerise sur le gâteau elle a ajouté […]

  6. […] cas sur Paris). Il a fait beau pour le mariage religieux de mon poto, dont je vous parlais déjà ici et la fiesta a été une nouvelle fois forte en émotions (nan j’ai pas pleuré, mais on […]

  7. […] nous parle du mariage de son meilleur ami ici. Très joli texte empreint d’humour comme son auteur. Et cerise sur le gâteau elle a ajouté […]

  8. T’es super jolie, sérieux 😀
    Oho, j’ignorais pour le coup de la serviette. Ça me fera une bourde en moins à faire dans ma vie!

    1. Merci Decay !
      Rah ça la serviette, ça m’a tuée, trop la cata, j’espère que j’oublierais pas !
      Des bécots et bon week-end !

  9. Coucou !!!! Tout mes voeux de bonheurs aux nouveaux mariés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Et youpiiii enfin tu nous montre ta bouille qui est comme je l’imaginais MIGNONNNE sympa, et en plus tu mets une jolie fleur dans les cheveux j’adore ça !!!!!!!!!!!!
    Bisouuuusss et tu vas t »éclater à la fête dimanche essaye de pas le une grosse tâche de chocolats avant le buffet !!!! Gourmande

    1. Heu j’ai beuggé sur la fin de mon comm !! Mais tu m’as compris !! hi hi hi !!!!!!!!!!!!!!

      1. Viii je t’ai bien compris 😉

    2. Ouh ouh Merci Marielle, pour dimanche, promis je fais gaffe, la gourmande maladroite que je peux être arrivera à se tenir, hi hi.

  10. bon bah je te raconte dans 1 an comment c’était de mon côté hein 🙂 je vais pleurer en voyant ma copine dans sa robe je suis sûre

    1. Je suis sure que cette année va passer super vite, ça va faire un an qu’ils nous ont annoncé leur mariage et j’ai pas vu le temps passé. Roh oui je suis sûre que tu seras émue 🙂

  11. Plein de bonheurs aux nouveaux mariés ! Et j’adore la fleur dans les cheveux !:-)

    1. La mariée passe souvent sur le blog, elle pourra voir tes voeux :-). Ha je suis ravie que cette belle fleur te plaise.
      Des bisous !

  12. Tu as une super réaction. C’est très bien que tu arrives à être heureuse pour eux . Ca transparait dans ton récit 😉

    1. C’est ce que je voulais montrer, merci Colinette !

  13. latrentainequelleaubaine | Répondre

    T’es super belle et j’adore toujours les fleurs dans les cheveux ! Et pour les serviettes ben… C’est comme il ne faut jamais laisser une serviette en papier rouge sur ses cuisses en été, surtout pas sur un jean blanc ^^

    1. Merci Onee, je ne sais pas faire le smiley rougissant, mais si je pouvais ça résumerait bien ma réaction face à ton gentil compliment.
      Ha ha, tu m’as fait rire avec l’image de la serviette rouge sur un jean blanc, pas mal aussi dans le genre. Bienvenue au club des filles qui exècrent les serviettes cocktails de couleur rouge.
      Bisous !

      1. Pour les serviettes, ca ne fonctionne pas qu’avec le rouge…toutes les couleurs vives ont tendance à te faire une teinture home made sur ta belle robe toute neuve. Faut adopter le style tye and dye…
        Le pantalon blanc, je n’essaie même plus!
        Si tu veux la totale, tu peux aussi renverser ton verre sur la joliê nappe en papier qui va décolorer à son tour,ce qui fera raccord sur la chemise de ton homme.
        J’aime beaucoup ta photo aussi.

        1. Je penserais au style tye and dye une prochaine fois :-). Pas mal le coup du verre, ça sent le vécu, mal vécu lol. Merci pour la photo !
          Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :