La vague bleu marine ne passera pas par moi

Dimanche soir, près de 20h.

Avec mon homme, nous sommes au taquet sur les résultats.

On se coltine le blabla journalistique qui tentent de « meubler » avant le moment fatidique de l’annonce des deux candidats qui ont réussi à se propulser au second tour. Les infos du Net ont déjà filtré de toutes parts et nous avons une idée des résultats, mais nous attendons avec impatience les résultats officiels.

20h00 ça y est. Les visages des deux candidats apparaissent.

Viennent ensuite les autres et là une claque.

20,0%  d’estimations de vote pour le FN (depuis c’est redescendu à 18%, mais bon). Je prononce un « putain, c’est pas possible ». Je suis horrifiée.

Horrifiée.

D’accord, je le savais que ce parti était susceptible d’obtenir un pourcentage de votes non négligeables. Je savais que ce parti avait depuis quelques temps changé doucement de visage. L’arrivée de la fille de. à sa tête ne m’a point rassurée, bien au contraire. Alors oui je le savais tout ça. Mais il n’empêche que ça a été une claque.

Comment en est-on arrivé à ce que M. et son parti devienne le troisième parti phare de cette élection. Comment putain ???

En furetant sur les réseaux sociaux et en lisant certains articles de journaux, j’ai vu des tas de raisons, toutes aussi valables les unes que les autres. Mais qu’en est-il de la vérité. Qui sont ces gens qui en arrivent à voter pour un parti qui a fait de la haine de l’autre, un moteur de toutes ses campagnes ?

Parce que oui, il semble utile de le rappeler, mais ce n’est pas parce que ce parti a mis sur orbite une femme, dont pour certains cette présence féminine est un gage de modération et annonciateur d’un moindre danger. Parce qu’elle est  tout aussi bonne communicante que son père. Que ce parti semble s’être lissé. Que ce parti semble accepter tout le monde et plus particulièrement des personnes issues de la diversité, ha ha ha. Eh bien j’annonce, ce parti n’a pas changé d’un iota et ce n’est pas un petit ravalement de façade politique savamment orchestré qui va me faire dire le contraire.

Pourtant, je voudrais comprendre. Je tente de me dire que non les 18% de votants pour ce parti, ne sont pas des fachos, des racistes…je ne sais quoi encore. Mais le problème, c’est que je n’arrive pas à m’enlever cela de la tête. Je suis tolérante, mais là c’est au dessus de mon seuil de compréhension. Pourquoi, comment on en arrive à cela ? Qui a pu voter pour ce parti et pour quelles raisons ? Et je me suis surprise à imaginer la France de la vague bleu marine. Une France où elle se retrouverait au pouvoir. Et là, j’ai eu peur. Vraiment. Apercevoir même par le prisme de mon imagination, une France à « son » image, ce n’est pas possible. Et puis je n’en veux pas de cette France là. Je connais son programme, je sais ce qu’elle dit, sous couvert d’un discours policé et moins virulent que précédemment, elle tente de nous faire croire que le parti a changé et qu’ils sont ouvert à l’autre. A TOUS les autres.

Balivernes.

Alors j’ai bien réfléchi et je ne changerais pas moi non plus. Enfin si je continuerais à évoluer, il faut bien, mais je pense qu’à mon simple niveau, jour après jour, je peux continuer à défendre mes idées qui se trouvent plutôt dans une mer ouverte sur le monde et sur les différences d’autrui. Et peut-être soyons fou, je parviendrais peut-être à atténuer les effets d’une vague bleu marine chez quelqu’un. Et puis j’écouterais, j’essaierais de comprendre, je continuerais à débattre parce que c’est aussi ça le principe d’une démocratie et faire comme ci d’autres opinions aussi radicales soient-elles n’existaient pas, ça ne résout pas les problèmes. Mais je ne laisserais rien passer et malgré toute ma tolérance et le respect que je peux avoir pour autrui, je ne lâcherais pas le morceau. La haine de l’autre est intolérable et il n’y a pas à tortiller du cul là dessus.

Je ne lâcherais rien qu’on se le dise.

Pour celles et ceux qui douteraient (encore ?) de la position de Marine Le Pen, je vous invite à lire cette information sur sa dernière visite de courtoisie en Autriche pour une soirée, hum, un peu spéciale.

Et puis ce spot d’1min de la Licra qui montre bien que ce parti n’a pas changé.

Advertisements

12 Réponses

  1. http://www.misscafe.fr/article-ma-gueule-de-bois-103942203.html
    Coucou Elosyia !! Voici un lien lu sur un blog que je lis ! Et qui fait une très belle note à propos du résultat de dimanche sur Le F Haine ! J’ai lu ton billet et les commentaires des copinautes et tous sont très intéressante ou très juste !!! Je ne peux qu’approuver ces analyses si juste !
    Bisouuuusssss !!!!!!!!!!!!!!!

    1. Super Marielle ! Dès que j’ai le temps, je jette un oeil sur ce lien. Merci pour ton commentaire, des bisous !

  2. La p'tite Madeleine | Répondre

    Je suis heureuse de lire que tu t’attendais à un score élevé du FN, parce qu’en écoutant les commentaires des experts depuis dimanche soir, on pourrait douter de sa prévisibilité. Je dois avouer que je suis exaspérée par cette fausse surprise qui occupe tout l’espace médiatique depuis deux jours. Le score du FN plus bas qu’à son habitude aux précédentes élections présidentielles était une anomalie, Sarkozy ayant très bien su capter une partie de cet électorat. Il était attendu qu’une partie des déçus du Sarkozysme se replieraient à nouveau vers le vote frontiste. Ajoutée à cela, la crise, 18% et des brouettes dans notre face, quoi de plus normal ( hélas ! ). Je suis aussi exaspérée par les explications à la petite semaine des mêmes pseudo experts qui, pris par l’exigence médiatique de réponses rapides ( hâtives ), incriminent les ouvriers et les pauvres ( qui ont décidément bon dos depuis des mois ) de ce score élevé. L’analyse d’un vote prend du temps ( des semaines, voire des mois ), et à l’inverse des explications que j’entends, il suffirait dans un premier temps de regarder la carte des votes frontistes pour voir qu’ils se concentrent toujours dans les mêmes régions, en l’occurrence le sud-est et le nord-est. Dans le Vaucluse, les résultats sont consternants. Globalement le FN arrive 2ème partout, parfois à 1 point d’écart avec Sarko en tête. Je connais très bien cette région. Quand on prend une commune comme Bonnieux, en plein coeur du Luberon, village classé, préservé, repaire des stars parisiennes en mal de tranquillité, le score du FN est de 20,92. Tu peux me croire, les ouvriers et les pauvres ne sont pas légion là-bas ! Le noyau dur du vote frontiste est en partie là, des gens plus ou moins privilégiés qui ne veulent pas partager et préfèrent s’asseoir sur la République pour préserver leur vie de privilégiés qu’ils pensent menacée. Si tu ajoutes à cela une partie d’un électorat fluctuant, qui d’une élection à l’autre, choisit un candidat non pas en fonction de sa couleur politique mais des promesses qu’il leur fait, quitte à faire le grand écart, on se retrouve avec ce score pourri.
    Je suis comme toi, je ne transige pas. On ne peut pas se boucher les oreilles pour ne pas entendre les vociférations de MLP contre les étrangers, c’est le fondement de sa politique.
    J’ai écrit une tartine aujourd’hui, pardonne moi, mais le sujet est passionnant. Je t’embrasse beauté:-)

    1. Coucou Madeleine,
      Non, mais moi je kiffe ta tartine :-), j’apprécie ton analyse et ton positionnement. C’est intéressant d’avoir un nouveau point de vue là dessus, ça apporte des nouveaux éléments de compréhension sur un truc qui me semble complètement impensable.
      Merci beaucoup, c’est top.
      Des bisous !

  3. latrentainequelleaubaine | Répondre

    Oh mon dieu la vidéo m’a donné envie de vomir comme ça au petit déj… O_o

    1. Franchement je comprends, la vidéo est violente à sa façon. Ca fiche la nausée de voir ça et pourtant c’est vrai !

  4. Ouahhh, j’avais entendu parler de ce clip mais ne l’avais encore jamais vu …
    Édifiant de vérité …
    Ce qui est malheureux dans cette histoire, c’est que les gens ont voté pour elle sans même prendre la peine de réfléchir, de lire son programme … Rétablissement de la peine de mort et déremboursement des IVG « de confort », rien que ça, ça donne un bon avant goût de ce qui nous attend pour tout le reste …
    Et ne parlons même pas du programme économique, qui est désastreux …
    On devrait introduire une charte pour chaque élection. Avant de voter, les gens devraient signer un papier dans lequel ils reconnaissent voter en leur âme et conscience, en ayant bien lu le programme du candidat et être sûr d’adhérer à ce qu’il professe. Peut être que là, l’électeur de base se poserait un peu plus de questions.

    1. Roh oui tu peux le dire, ces éléments que tu cites sont seulement un avant-goût de la suite. Et quelle suite ça donnerait, je n’ose l’imaginer. Pas mal le coup de la charte, perso, j’ai toujours lu les programmes des candidats pour lesquels j’ai voté, mais bon je peux comprendre que les gens ne le fassent pas. On les voit tellement surmédiatisés et cités un peu partout qu’à force, on pense tout connaître de leur projet. Mais en fait non. Et ça s’applique surtout dans ce cas, car la partie immergée de l’iceberg va loin…

  5. Voilà tout le problème : tout l’aspect de leurs convictions le plus vomitif est quasiment passé sous silence lors de ses interventions médiatisées, ce qui est mis en avant tourne essentiellement autour des préoccupations basiques, terre à terre, du Français moyen.
    Par chez moi on est à plus de 23% de vote pour le FN, ça ne m’étonne pas.
    En plus comme tu le dis, elle est excellente communicante : elle a une image de femme dynamique avec une vraie présence (contrairement à d’autres, surtout un autre) et le plus important : elle parle de façon claire et concise, avec des mots simples, des phrases simples, sans termes techniques ou un peu compliqués.
    Et ça, ça fait beaucoup.
    Peu de ces gens la voient en meeting et ont donc la totalité de ses propos. Peu de ces gens ont lu les tracts et le programme complet.
    Pour moi son succès tient essentiellement à ça : elle sait se mettre au niveau de certaines tranches de la population. Je ne pense pas que le racisme soit la véritable motivation qui a poussé ces gens à voter pour elle. La peur oui, mais la peur économique, celle du pouvoir d’achat, et le ras-le-bol de certaines lois de répression complètement impopulaires, pas la peur de l’Autre.
    Après tu as toujours les purs et durs qui eux sont pleinement conscients du fond des choses, mais je pense qu’ils sont toujours aussi peu nombreux qu’avant.
    Enfin ce n’est que mon avis, basé sur ce que j’ai pu lire et voir.

    Maintenant, ça donne une idée de l’ampleur de la crise que traverse la France. Malheureusement j’ai comme un doute sur le fait que ce sera effectivement pris en compte par celui qui restera au terme du 2e tour. On a déjà eu un cas de figure équivalent (moins de pourcentage, certes, mais un 2e tour quand même) et qu’est-ce que ça a changé ? Rien. Il faut pourtant espérer que cette fois le coup de massue sera suffisant pour faire bouger nos chers dirigeants, sinon dans 5 ou 10 ans, le FN, on le retrouvera où cette fois ?

    1. Salut Memy,
      C’est un très bonne avis que tu donnes là, tes constatations me semblent justes et pertinentes sur les électeurs et sur la manière dont son programme est perçu par les gens. Et puis moi aussi, je pense que sa com est tellement bonne que les gens pensent avoir compris son programme et ils ne s’embêtent pas à lire l’intégralité de son programme (c’est le cas pour plusieurs candidats d’ailleurs).
      « Il faut pourtant espérer que cette fois le coup de massue sera suffisant pour faire bouger nos chers dirigeants, sinon dans 5 ou 10 ans, le FN, on le retrouvera où cette fois ? » rien que d’avoir lu cette phrase, je tremble car je me pose la même question où retrouvera t-on le FN dans 5 ou 10 ans, j’ose pas imaginer…
      Merci pour cette prise de position, bisous !

  6. Alors imagine le tableau : Il est 21h, je sors de 1h30 de rupture avec mon ex. J’allume la radio. J’apprends de Marine Le Pen a fait 20%. Pendant 15 min, ils ne parlent que de ça, sur Inter. Ensuite vient le discours de Marine. J’ai zappé.
    He bien tu vois, pendant plus de 30 min, j’ai cru que Le Pen était au 2e tour… J’étais over dégoutée… Je ne comprends pas comment les gens peuvent voter pour elle, et je ne m’imagine tout simplement pas une France où elle serait présidente… Non, je ne l’imagine vraiment vraiment pas…. 😦

    1. Salut Syonah !
      Effectivement, ça n’a pas du être un dimanche facile pour toi. Quel bad trip tu as du faire en l’imaginant au second tour. Et puis avec les évènements personnels de ta journée, ça devait être dur.
      Merci pour ce petit mot et les beaux jours reviendront, tu verras :-).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :