Un moment agréable

Hier, c’était une journée particulière pour moi. Toi même tu sais.

J’étais donc plutôt de bonne humeur en partant de chez moi. Puis le froid m’a un peu beaucoup achevée. Sans toutefois m’avoir ôtée ma joie du jour, la fraîcheur hivernale m’a quelque peu refroidie et lorsque je suis rentrée dans ma rame de métro, j’essayais de voir comment je pouvais arrêter de claquer des dents, empêcher mon nez de couler et je me demandais aussi où se trouvait ma crème de 8 heures afin de redonner vie à mes lèvres toutes gerçées.

En rentrant, j’ai entendu un musicien. Je ne suis pas très fière, mais mon premier réflexe a été de me dire :

Han non, pas ça, j’ai envie d’être peinarde sur mon siège, emmitouflée, mais sans musique.

Je me suis donc calée sur mon siège, en farfouillant dans mon sac, à la recherche de mon magazine « Première ». Puis j’ai relevé la tête et je l’ai vraiment observé et écouté. Il s’était calé entre deux wagons, son étui de guitare posé à terre. Il fermait les yeux par intermittence, tout en gardant un petit sourire pendant qu’il chantait du Bob Marley. Parfois, il relevait la tête subitement en agitant ses petites dread locks.

Et progressivement, le charme a opéré.

Son timbre de voix grave, sa manière de chanter comme s’il nous faisait un vrai concert live, sa manière d’enchaîner les morceaux passant de Bob Marley à Alicia Keys à Traci Chapman et son style décontracté, mais pro ont fait que je me suis progressivement laissée happer par sa prestation. J’ai regardé autour de moi et je voyais le regard fasciné des autres usagers. Ce petit couple juste en face du chanteur qui fermaient les yeux et se balançaient dans un même mouvement de gauche à droite. Ce monsieur qui a relevé le nez de son journal et qui a fini par le ranger. Cette jeune femme qui écoutait d’une oreille distraite au début et dont l’attention fut complètement captée.

Il avait son propre style et son dynamisme. Sans en faire trop, il a réussi à capter l’attention de l’auditoire et ce fut vraiment un beau moment. Puis je suis arrivée à ma station. J’ai sorti une pièce, je l’ai déposée dans son étui. Il m’a gratifiée d’un « thank you miss » et je me suis retournée pour lui adresser un sourire timide. Puis je suis sortie du wagon et j’ai regardé avec envie tous ces nouveaux passagers qui montaient dans la rame et qui allaient profiter de sa prestation. Pour une fois, j’aurais bien voulu continuer mon chemin, mais le devoir professionnel m’appelant, il fallait bien que je sorte de la rame. En descendant les marches, je me disais qu’il serait dommage que ce musicien se perde dans les méandres du métro et qu’il mériterait d’être repéré tel un Keziah Jones par un producteur. Puis je le remerciais de m’avoir mise Traci Chapman dans la tête pour le reste de la journée, parce que ça collait bien au final à mon humeur à la fois survoltée et calme et que grâce à lui, ma journée débutait par un moment agréable.

Ça a d’ailleurs été le leitmotiv de la journée ce côté agréable, parce qu’entre les SMS, les appels, les messages Facebook et vos commentaires ici ce fut vraiment une superbe journée. Donc une nouvelle fois merci. Et puis ce qui a rendu cette journée encore plus délicieuse c’est qu’au boulot, une de mes collègues avait spécialement ramené un moelleux au chocolat (elle s’est gentiment proposée de faire un gâteau, car je n’avais pas le temps du tout). Eh bien ce que je peux vous dire, c’est que son gâteau était une tuerie et que mon addiction au chocolat n’est pas prête de disparaître.

Tiens pendant que je parle gourmandises, qui a profité de la Chandeleur pour manger de bonnes crêpes recouvertes de Nutella ou d’une autre garniture renversante genre : chocolat fondu, noix de coco, confiture. Alors qui sont les gourmandes 🙂 ?

Allez une fois n’est pas coutume, quittons nous en musique avec Traci Chapman_Talking about a revolution.

Malgré la fucking fraîcheur (-8 à Paris, what else ?)  je vous souhaite une douce journée !

Publicités

17 Réponses

  1. […] La vraie raison : c’était pour l’anniv de ma super collègue. Remember, elle avait fait un gâteau au chocolat pour mon anniv et vu que j’aime bien rendre la […]

  2. J’adore quand ce sont des musiciens de talent qui viennent nous égayer le trajet. Bon ici le métro toulousain ne se prête pas à un concert, mais quand je vivais à Paris, il m’est arrivé plusieurs fois d’être agréablement surprise par la prestation offerte!
    Et merci la collègue, c’est sympa!

    1. Rah ouais, j’ai trop kiffé son gâteau et puis ouais c’était vraiment sympa de sa part !

  3. Pas de métro chez moi (actuel et ancien)

    Mais je sais que je suis rien qu’une pleureuse… Je suis venue 2 fois à Paris et 2 fois je me suis retrouvée à pleurer en écoutant les chanteurs des rues (en fait un chanteur et un violonniste)

    Et à Rome, je te dis même pas…

    1. C’est mignon que cela te touche autant. A Paris, il faut être honnête, ça ne m’arrive pas souvent d’être autant touchée par des siquos, mais lui était trop balèze pour que cela passe à côté de mes petites oreilles.
      Oui à Rome, je n’imagine même pas vu le nombre de chanteurs de rue.
      Bonne journée Petite Lilie 🙂

  4. Comme quoi, les petits bonheurs sont toujours là, il suffit de les trouver !! Je te souhaite une agréable journée. Bises.

    1. Merci Glycine, des bisous !

  5. Contente que tout tes messsages d’anniversaire ton donné du beaume au coeur malgré le froid polaire!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Gentille ta collègue pour le gateau au chocolat ! Miammmm moi aussi je suis une gourmande de chocolat !!!! Joli instant que tu as du passer avec ce chouette moment musical dans le métro cela met un peu de douceur et de joie dans cette grisaille ce froid et la routine .
    Et sinon les crêpes seront pour ce Week end !!!!!!!

    1. Ouais trop sympa ma collègue ! Ha ha tu manges des crêpes ce week-end, moi je sais pas encore quand est ce que je vais en avoir l’occase. Tu as trop de chance ;-).
      Bisous Poulette !

  6. Bonne surprise alors ce trajet en métro !
    Je reconnais que pour ma part, 9 fois sur 10, les chanteurs n’ont aucun talent, chantent comme des casseroles ou me cassent les oreilles avec les accordéons !

    1. Moi aussi 9 fois sur 10, c’est pour ça que dans un premier temps, je me suis dit oh non fuck encore un siquos. Et puis ouais une belle surprise !
      Bon week-end !

  7. Quand on attendait le cable-car à SF, il y avait un monsieur qui chantait accompagné à la guitare. Tu n’avais qu’une envie, c’était de chanter avec lui. Un peu pareil non ? Je trouve que ces gens mériteraient d’être connus, rien que parce qu’ils sont capables d’apporter un peu de soleil dans la vie.

    1. Je suis d’accord, un peu de reconnaissance pour ces personnes qui nous apportent un peu de soleil dans la vie.
      Bonne journée !

  8. la chandeleur je la fais ce we moi après avoir fait mon footing dans le froid demain matin

    1. Motivée Miss Bavarde ! C’est pour la bonne cause ton footing, courage et réchauffe toi bien avec les crêpes !
      Bises

  9. Superbe anecdote , tu me fais sourire au réveil ^^
    merci!

    1. Merci Vava !
      Contente de te donner un petit sourire malgré le froid ambiant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :