Et la musique fut et je me sentis transportée

Photo par Revele Image (aka mon chéri :-))

Ce week-end, j’ai fait moults petites activités. Dans le désordre ça a donné : copines, jeux de société, ménage, gâteau au citron, hall de gare, cinoche avec chéri, mails, conversations et j’en passe.

Dans ce joyeux bordel, il y a eu un concert.

Que dis-je un concert, une parenthèse enchantée.

C’était samedi soir à La Goutte de Terre  , une galerie parisienne, où le généreux Raphaël accueille tous les mois des artistes talentueux. J’arrive donc là bas avec mon chéri et une amie (avec hum 20 minutes de retard) et m’installe discrètement sur une petite chaise. J’aperçois des visages familiers. On se fait de petits signes puis je tourne mon attention vers Zamua (guitariste) et Thomas (contrebassiste), les deux artistes en scène.

Et là je suis déjà ailleurs. J’entends bien de très loin les bruits de la rue, les camions bennes, les passants qui discutent, les voitures qui klaxonnent. Mais pendant cette heure et quart de concert, je suis complètement envoûtée par la musique, pendant les morceaux je me surprends à dodeliner de la tête ou à me mouvoir de gauche à droite comme si j’étais doucement bercée. Je connais la plupart des morceaux, j’en reconnais certains alors que seulement quelques notes pointent leur nez. D’autres me reviennent à l’oreille après plusieurs minutes car Zamua a changé les arrangements.  Spontanément, nous sommes plusieurs à nous mettre à chanter. A d’autres moments, nous sommes quelques-uns à battre le rythme avec les mains.

Pendant tout ce temps, sa voix nous guide à travers son univers. Ce chanteur émérite, je le connais bien puisque c’est le chéri de mon amie Djo. Depuis plusieurs années, j’ai appris à le découvrir. Je pensais pourtant bien le connaître. Et puis il y a eu cette soirée où nous étions entre amis pour La Nuit Blanche de Paris et pour laquelle nous avions arpenté le parc des Buttes Chaumont. Nous avions longuement discuté musique et c’est ce jour là que j’ai appris qu’il avait fait des concerts et des collaborations artistiques lorsqu’il résidait encore en Italie. Venu en France pour ses études, il avait mis en stand-by son activité musicale. Ce soir là, il m’expliquait donc qu’il avait le projet de composer à nouveau et de pourquoi pas refaire de la scène. Un jour.

Puis ce jour est arrivé quelques mois plus tard, au cours d’un mini concert donné au mois de décembre 2010. Accompagné par sa guitare, il  m’a foutue une véritable claque musicale. J’ai été scotchée. Scotchée par sa voix, son timbre et son charisme. J’étais sidérée parce que j’avais cet artiste sous les yeux depuis des mois et je n’avais pas imaginé à quel point il allait pouvoir me surprendre.

Quelques mois plus tard, il débutait ses concerts au sein de la Goutte de Terre et j’ai été une nouvelle fois surprise. Ce que j’aime chez Zamua (aka Samuel dans la vraie vie) c’est qu’à partir du moment où il entonne ses morceaux, le temps s’arrête. Ce qui pour moi représente la marque de fabrique des grands artistes. Seul compte pour moi, ce moment où sa sensibilité et sa créativité s’expriment. Ses chansons en anglais, en Italien et en Kirundi résonnent en chacun des spectateurs, je crois. Depuis, il a fait son bonhomme de chemin de premières parties, en soirées musicales collectives, de la Scène Bastille au New Morning en passant par la Bellevilloise. Je suis allée à pas mal de ses concerts. Pas seulement en tant qu’amie, mais aussi et surtout parce que j’adore le voir sur scène. J’aimerais vous faire sentir comment je me sens bouleversée lorsqu’il chante « My Heart », j’aimerais aussi vous parler de l’émotion et des larmes que je contiens à chaque fois qu’il chante « Amahoro » en Kirundi (langue du Burundi, le pays de son papa), je voudrais aussi vous transmettre ma joie de reprendre « Hope you are right » ou encore mon envie de faire des yeah ou des youhouh lorsqu’il entonne « City Dream ». Plus simplement, vous pouvez aller sur sa page facebook (dans la partie « Band Profile »). Vous pouvez aussi faire du bien à vos oreilles en allant sur sa page Myspace.

Pour finir, je suis très fière de vous montrer le clip de Samuel pour sa chanson : I Believe. J’aime cette chanson et je trouve que le clip qui l’accompagne est tout simplement magique. Le réalisateur talentueux de ce clip se nomme Revele Image qui n’est autre que mon chéri. Eh oui. (vous vous direz pas très objective la fille, mais si je vous assure :-)). Je suis très fière du travail qu’il a accompli pour cette vidéo et j’avais vraiment envie de lui faire une spéciale dédicace. Je vous laisse donc profiter de ce moment clipesque onirique.

J’espère que les images et les douces notes de « I Believe » vous accompagneront avec douceur pour le reste de la journée :-). Des bisous tout doux.

Publicités

9 Réponses

  1. […] week-end, j’ai aussi été allée voir un ami en concert (Zamua, je vous en parlais ici). J’avais hâte car il se produisait dans une grande salle de 200 personnes avec une […]

  2. Félicitations aux artistes! Et chapeau bas à ton chéri!

    1. Merci, je lui dirais, ça lui fera plaisir.

  3. Très contente pour ton chéri !! Bravo pour cette belle aventure ! Trop fort ton chéri pour le clip

    1. Han merci Marielle, je lui dirais.
      Bisous 🙂

  4. merci pour cette très belle découverte ! j’ai accroché dès la première écoute, ce qui est plutot rare … Du coup, je file sur Myspace écouter la suite !

    1. C’est cool que tu apprécies Laurie, j’espère que les autres morceaux de Zamua te plairont. Merci pour ce petit mot.
      Bonne soirée !

  5. J’ai adoré cette chanson qui m’a trottée dans la tête toute la matinée! Quelle voix agréable, douce et sensuelle!!!
    Et bravo à ton homme pour le clip qui met bien en scène les artistes (chanteur et danseuse)!

    1. Ahhh merci Béné, il est super ton retour, j’aime. Je suis bien d’accord avec toi, il met bien en scène les artistes mon chéri ;-).
      Je t’embrasse !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :