Instantanés#2

Le principe des instantanés ? Ha bah c’est qu’il n’y en a pas.

Bon si en fait un petit peu. Je vois des trucs. Je les retiens pour des raisons diverses et variées et je t’en parle un peu ici.

Allez hop, on y va.

– j’ai été épatée par le regard d’une petiote de 3/4 ans. Droite comme un I, elle zieutait avec insistance les chaussures vernies rouges d’une autre pitchoune dans le métro. Et en y regardant de plus près, je me suis faite la réflexion que ces souliers vernis, de couleur pétante avec un petit nœud au bout, ça donnait vraiment une allure de petite fille modèle. Puis je me suis souvenue que c’était le genre de pompes pour lesquelles gamine, j’aurais fait une crise de chouinage aiguë à ma mère afin qu’elle consente au moins à les regarder (avec l’espoir dingue qu’elle me les achète).

-j’ai souri de voir ce gaillard d’une quarantaine d’années en train de faire le rempart entre la foule compacte et une petite mamie assise sur un strapontin dans le métro. Quand la foule s’est faite trop nombreuse, elle a fini par se lever, s’accrochant là où elle pouvait dans les virages. Ce qui m’a frappée c’est son visage marqué par de jolies rides d’expression, son petit sourire rayonnant et ses yeux pétillants. Elle est descendue à la station Arts et Métiers. Avec sa démarche vaillante et son port de femme distinguée, je l’ai trouvée attachante cette petite dame.

-j’ai regardé avec un mélange d’incrédulité et au final de fascination, ce petit monsieur d’une cinquantaine d’années sur la ligne 4, habillée en total look ferrari. Le blouson, le pantalon, les chaussures, la casquette et surtout le petit détail qui tue, une voiturette Ferrari collée sur la casquette. Avec son petit visage rond et son regard de gosse malicieux, il ressemblait à un gamin qui aurait porté son costume de super-héros offert à Noël, pour une sortie du dimanche. Il était accompagné par sa femme, une dame habillée avec de grandes bottes et un manteau de plusieurs couleurs. J’ai adoré leur excentricité et je me disais que j’aurais aimé avoir la même audace pour porter des trucs un petit peu plus improbables (en même temps, c’est la fille qui s’est achetée un jean de couleur orange  qui vous dit ça, alors bon).

-j’étais énervée d’avoir fait tomber une bague et des pièces de monnaie dans un wagon du métro. J’étais encore plus irritée de voir ma bague roulée jusqu’au pied d’une conne inconnue qui a regardé l’objet à ses pieds et qui a ensuite tourné la tête. C’est un petit monsieur assis en face qui s’est levé pour récupérer la bague et me l’a redonnée. Après moults merci, je me sentais déjà d’une humeur un peu moins maussade. Et lorsque plusieurs minutes plus tard, une dame s’est baissée deux fois pour me redonner des pièces. Bah là, je me suis sentie beaucoup mieux et un sourire est progressivement revenu sur mes lèvres.

-j’ai aimé ce que j’ai vu quand j’ai levé le nez sur le chemin du boulot. J’ai vu un beau soleil d’hiver qui posait ses rayons sur les cheminées des immeubles parisiens. Je ne sais pourquoi, je me suis arrêtée (sur le trottoir, pas sur la route, rassurons-nous), j’ai fermé les yeux et j’ai pensé à quelques trucs positifs. Puis, j’ai repris ma route tout en conservant la saveur de ce petit aparté de début de journée.

-j’ai enfin trouvé l’utilité de bien déplier mes tickets de caisse avant de les jeter car c’est comme ça que j’ai retrouvé un billet de 5 euros. Ok, j’aurais préféré un billet de 500 (j’en ai vu 2 dans ma vie et c’est lorsque j’ai été caissière durant une mini période, c’est pas dit que j’en retouche un jour) mais c’est déjà ça. Déjà ça.

-j’ai fondu de voir ce petit bonhomme juché sur les épaules de son papa. Il tournait la tête tranquillement à droite, puis à gauche tout en suçant son pouce. Le feu piéton est passé au vert et ils ont traversé, on s’est croisé et j’ai pu voir sa petite menotte en train de caresser doucement et tendrement la joue de son papa comme si c’était un super doudou.

-j’étais contente de retrouver deux amies en fin d’après midi pour boire un chocolat chaud en ce dimanche pas trop froid. Papoter, échanger, rire et se réchauffer des récits des unes et des autres. La soirée avance et on commence à se dire que l’on va pas tarder à retrouver chacune nos pénates. Puis se dire au revoir tout en ayant l’idée rassurante qu’un autre rendez-vous entre copines se profile pour très bientôt et que même après plus de 2 heures passées ensemble, on n’a absolument pas fini de se raconter nos vies et qu’on aura encore matière à dire pour la prochaine fois.

Advertisements

15 Réponses

  1. […] oui, après une semaine, c’est déjà le retour des instantanés.  A l’ordre du  jour, des petits morceaux de […]

  2. J’adore tes instantanés! Excellente idée la rubrique!

    1. uh, uh t’es trop sympa

  3. Moi j’ai aimé lire ton article. Il m’a donné le sourire et je me suis dit que lundi matin lorsque je partairai au bureau je ferai peut être un peu plus attention à ce qui se passe autour de moi !

    1. Ha oui, ça fait du bien de regarder autrui, tu vas voir. Ton lundi en sera égayé !

  4. J’aime ces billets où tu observes tes concitoyens =) Quel coup d’oeil!
    Bisous

    1. Ouh ouh, merci. J’aime bien quand tu le fais aussi 🙂
      Bises

  5. J’adore ce billet (Remarque j’aime la plupart de tes billets !! « lol » ! ) La plupart hein !!!!!
    Si je te dis tous tu vas avoir la tête comme une pastèque alors je calme mon enthousiasme pour que tu es seulement un petit melon et que se soit pas trop lourd à porter !!!! Hi hi hi !! Bref je trouve cette idée géniale de scruter les petits moments de vie de tout les jours et les noter sur un carnet ou ici sur un blog c’est simple c’est tendre et c’est très bien analysé !! Bref c’est un truc que je fais régulièrement que je sois dans la rues, magasins, promenades, au parc, et je me disais qu’un jour je décrierais ce que j’observe !!!! Biseeeesssssssss bonne journée

    1. Ha ha, non t’inquiètes pas Marielle, le seul melon que j’ai c’est au niveau de mon ventre tout rond quand j’ai un peu trop mangé, mais à part ça mes chevilles n’enflent pas encore (tu notes le encore ;-)). Blague à part, je suis contente que ce genre de petits moments de vie te touchent et que tu apprécies l’idée. Et puis surtout je lis que tu observes aussi les gens et que tu as envie d’écrire là dessus. Moi je dis : vas-y, vas-y, vas-y 🙂 (nan, nan je suis pas du tout une fille insistante).

  6. ces petits moments me font en général la vie bien belle, merci de partager les tiens avec nous! Je me souviens avoir croisé il y a peu un couple de retraités, beaux comme tout, se tenant la main en se regardant de temps en temps, le regard complice, l’image même de l’amour selon moi, ce couple a ensoleillé ma journée!
    Et toi aussi!
    Bonne journée

    1. C’est vraiment très touchant ce petit couple que tu nous racontes. Je te lis et je n’ai aucun mal à imaginer, j’adore.
      Je suis contente si ce billet t’a plu.
      Bonnes soirée !

  7. « caresser doucement et tendrement la joue de son papa comme si c’était un super doudou » C’EST son super doudou, c’est attendrissant vu de dehors mais je vais te dire un secret : la nuit, il fait pareil ! Tout de suite, c’est moins glam’, hein ?
    (Non, je suis de SUPER bonne humeur et j’ai SUPER bien dormi mes 4 heures. Je suis prête pour enquiller une SUPER journée de job inutile si ce n’est qu’elle paiera une facture. Je suis aussi certaine que je dormirai de nouveau 4 heures cette nuit car MiniTeigne me prend TOUJOURS -b….. de m….- pour son doudou.)

    Mais sinon, tu vas bien ? J’adoOore ta poésie du matin et là, tout de suite, maintenant, elle me fait drôlement du bien. Bizz

    1. Ha ha ma pauvre Lulle tu me fais rire :-D. Je savais pas que le phénomène de doudou vivant est valable aussi pour la nuit. Forcément pour dormir profondément, on a trouvé mieux. Bon ça finira bien par lui passer. Je suis contente que mon côté poétesse te plaise de si bon matin. Et puis je te souhaite de faire plus 4 heures de sommeil cette nuit !
      Bisous !

  8. Je propose l’instauration d’une rubrique spécialement dédiée aux Instantanés !
    C’est vrai que c’est bien de lever les yeux de temps en temps et de faire attention aux autres … Ca change !

    1. Ha ha pourquoi pas, je vais créer ça ouais c’est une bonne idée. Moi ça me change, ça me fait souvent du bien d’observer les autres. Les gens m’énervent autant qu’ils me ravissent alors c’est toujours intéressant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :