Mon dernier dégât des eaux (avec une super chute dedans)

Source photo

Ouais je sais. Tu te dis ouah la meuf, genre elle met les chutes du Niagara pour illustrer son dégât des eaux. Je comprends que tu trouves cela un peu excessif. Eh pourtant dans les faits, je me trouve pas si loin de la vérité. En tout cas, c’est comme ça que je l’ai vécu.

Allez viens donc que je te raconte.

Vendredi 7 janvier, moi et mon chéri rentrons passablement alcoolisés légèrement pompettes d’une soirée entre potes qui s’est prolongée jusqu’à 5 heures du mat. En rentrant, j’actionne machinalement l’interrupteur de l’entrée qui ne fonctionne pas. Là mon chéri me fait : dis donc il y a le sèche linge en plein milieu du salon, c’est toi qui l’a laissé comme ça ? Moi : bah non, pas du tout, il était près de la fenêtre.

De là, je regarde ladite fenêtre et aperçoit un gros trou dans l’une des vitres et je pense qu’à coup sûr, nous avons fucking été cambriolés. Puis je regarde la pièce et vois mon ordi ainsi que celui de mon homme bien au chaud sur le canapé. J’aperçois alors un petit papier laissé en plan dessus. Ce petit mot m’informe que les pompiers ont été obligés d’intervenir suite à une fuite d’eau chez nous et que l’électricité a été coupée à cause d’un risque de court-circuit.

Moi (ayant dessoulée à vitesse grand v) : qu’est ce que c’est que ce put?%? de bordel, elle est où la fuite là ?

Mon homme dans la salle de bain : tu ferais mieux de venir voir !

Moi : tu me fais peur là, qu’est ce qu’il se passe ? Alors je prends mon courage à deux mains et là, j’ai eu une vision d’horreur sanitaire dont mon cerveau ne se remet pas encore tout à fait aujourd’hui. Dans la salle de bains/toilettes, il y avait un grand espace vide au mur (là où se trouvait notre chauffe-eau de 90L) avec des tuyaux tordus et des étagères de rangement défoncées. Toutefois, notre petit chauffe-eau n’était pas allé très loin vois-tu, puisqu’il était encastré dans nos chiottes.

A ce moment là, je chouine, je suis désespérée, je dis à mon homme que l’on peut pas laisser les choses comme ça, qu’il faut faire quelque chose bordel de merde. Il me répond qu’à cette heure ci, il n’y a rien à faire et qu’aller se coucher est la meilleure des solutions et que le lendemain, on fera tout ce qui est administratif. Je finis par capituler et part me coucher en pensant que le meilleur endroit dans cet appart pour le moment reste notre lit. A ce moment là, je rentre dans la chambre et chacun de mes pas s’accompagnent d’un plic ploc. Oui parce que l’eau ne s’était pas contentée d’inonder le salon. Cette chagasse, Elle est partie dans notre chambre aussi et a imbibé la moquette ainsi que toutes les fringues et sacs laissés en bordel.

Le lendemain, notre proprio vient, constate les dégâts, appelle l’assurance et nous nous lançons dans une enquête digne des Experts pour savoir ce qui s’est passé pendant la nuit. Là, le récit vérité des voisins fait frémir. Nous sommes donc sortis aux alentours de 20h30. Une demi-heure après, notre voisin d’en dessous entend un gros BOUM ! Il voit de l’eau coulée sur ses murs (sachant qu’il venait juste de finir les travaux deux mois avant dans son appart). Le chauffe-eau de 90L s’écoule en trombe par les escaliers et descend en cascade (c’est l’une des voisines qui utilisera cette image) dans les 3étages de l’immeuble. Puis, il se met à pleuvoir (littéralement) dans le resto situé au rez de chaussée. Les témoignages s’accordent à dire que l’entrée était devenue une piscine et que l’eau leur arrivait aux chevilles. Les pompiers débarquent, ils veulent défoncer la porte au marteau et c’est finalement par la fenêtre qu’ils sont passés. Ils prennent le chauffe-eau et l’installent dans les toilettes afin qu’il finisse de se vider  tranquillement.

Après les nuits d’hôtels, l’apparition de plaques rouges causées par une allergie aux draps de l’hôtel, les échanges de mails et d’appels auprès de l’assurance, l’hébergement chez des amis et la lassitude. On a pu rentrer chez nous après 2 semaines et demie. Les premiers temps, j’avais pas l’esprit tranquille. J’allais aux toilettes, je jetais un coup d’oeil méfiant à mon cumulus et je flippais intérieurement. J’étais persuadée qu’il allait me tomber sur la gueule et que j’allais mourir bêtement sur mes toilettes. Et puis avec le temps, je me suis sentie rassurée, j’ai pu commencer à vraiment rire de cette histoire et je me suis dit qu’il y avait très peu de chance que cela nous arrive à nouveau.

Ouaip car toi même tu sais, la foudre ne frappe jamais deux fois au même endroit et je me suis dit que pour un dégât des eaux c’était la même chose.

J’avais tort.

J’avais totalement et profondément tort, car dans la mesure où hier matin, je rêvais de ma sonnette. Que je me suis rendue compte que ce n’était pas un rêve, que je me suis levée pour voir. Que j’entendais le bruit de la douche et je me disais : tiens c’est bizarre que chouchou soit encore sous la douche à cette heure ci. Et je sors en speed (et en nuisette, même qu’après on aurait dit que j’avais participé à un concours de t-shirt mouillé, c’est le voisin qui devait être content) de la chambre pour aller voir qui sonne de manière hystérique à la porte. Qu’en arrivant dans le salon, je me rends compte que j’ai les pieds dans l’eau. Et qu’en me précipitant dans la salle de bains, je m’aperçois qu’il pleut à l’intérieur et que c’est en fait un tuyau qui est sortie de ses gonds et qu’il asperge tout. J’ouvre la porte et me retrouve nez à nez avec le voisin qui a revit exactement la même scène qu’il y a 10 mois, ce matin. Je coupe l’arrivée d’eau, appelle ma proprio. Le plombier est passé et a réparé ce qu’il y avait à faire.

Là, ça va mieux, je peux me faire couler de l’eau, faire la vaisselle, aller aux toilettes. Malgré tout, je suis comme qui dirait un peu complètement traumatisée et je suis devenue légèrement totalement superstitieuse. En plus tu sais ce que l’on dit : jamais deux sans trois. Eh là, je peux te dire que ça m’arrangerait pas, mais alors pas du tout.

Donc voilà, je t’ai raconté mon dernier dégât des eaux qui était vraiment j’espère le dernier. Et tu vois je ne t’ai pas menti, c’est une histoire avec deux superbes chutes inside :-D.

Publicités

10 Réponses

  1. Quelle horreur !!!!!

    Par contre, sans vouloir te faire de peine ni passer pour une rabat-joie, j’ai lu vendredi matin justement que la foudre pouvait frapper au même endroit plusieurs fois; C’est même un très gros problème pour les hauts buildings américains, souvent touchés.

    Cela étant dit, je ne te le souhaite pas à nouveau ! Bisous

    1. Oui j’ai fait une petite recherche après coup et je me suis aperçue qu’effectivement, la foudre peut frapper plusieurs fois au même endroit. Tout comme les dégâts des eaux d’ailleurs hum. Je relativise, donc non je n’ai pas l’impression que tu sois rabat-joie, c’était déjà assez la cata, mais ça aurait vraiment pu être pire, c’est ce que j’essaie de me dire. Je suis sure que c’est vraiment la dernière et que cela ne m’arrivera plus.
      Merci Colinette ! Bises !

  2. Et bien c’est plutôt grosse galère ce genre de truc !!!! Je te souhaites du courage et de garder ton humour !!!!!! Tout s’arrange avec l’humour

    1. Effectivement avec l’humour, ça va déjà mieux. Merci pour ce petit mot d’encouragement Marielle 🙂

  3. Wouaw ma pauvre, quelle poisse!!!
    Euh déménagez? Encore heureux que la première fois, personne n’était à proximité du chauffe-eau quand il est tombé, parce que 90L, pfiou.
    Je plains ton pauvre voisin. Lui aussi il devrait déménager…

    1. Déménagez c’est pas trop à l’ordre du jour en fait 🙂 et puis hormis ça, on aime quand même beaucoup notre appart (et puis la recherche d’appart c’est quand même la galère ultime parfois). C’est vrai que le voisin a pris cher aussi le pauvre.
      Mais bon, je suis sure que c’est fini le plus dur est passé.
      Merci Panda !

  4. je n’ai rien de plus intelligent à dire que Merde alors!!! Deux fois c’est balo, je comprends ton traumatisme!

    1. Ouaip, je pense maintenant avoir développé une frayeur aiguë de tout ce qui concerne les canalisations, le chauffe-eau et tout ce qui est piscine d’intérieur. Mais bon j’essaie de relativiser ça aurait pu être pire. Merci pour ton petit mot Clochette.
      Bonne après midi !

  5. Ma pauvre ! Il est marabouté cet appartement !
    Et sinon, le voisin, il vous apprécie ?

    1. Oui je pense qu’il va falloir le protéger contre les envoûtements cet appart 🙂 même si ça peut paraître bizarre que je dise ça, mais à chaque fois dans notre malheur on a eu de la chance : pas de court-circuits, aucun fils électriques touchés et à chaque fois on peut intervenir rapidos. Donc ça fait chier, mais j’essaie plutôt d’en rire.
      Le voisin se rend bien compte que l’on n’est pas responsable directement donc il reste gentil, mais je sens que c’est dur pour lui de rester calme avec tout ça (surtout qu’il y avait eu un problème avec une machine à laver du voisin d’à côté et un peu d’eau était aussi arrivée chez lui, décidément je crois que lui aussi devrait appeler un marabout).
      En tout cas merci maman Poule ! Bonne journée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :