Cher voisin

J’ai une lettre à écrire et pour cela je vais reprendre le principe de la lettre aux cons. Un site merveilleux que j’ai découvert par MarieMailtout grâce à la truculente lettre qu’elle a adressé à son non moins très truculent (ironie) propriétaire.

Aujourd’hui j’ai envie d’écrire un petit mot à mon voisin :

Cher voisin,

Nous ne nous connaissons pas encore car depuis votre emménagement, il y a quelques semaines nous n’avons pas eu l’occasion de nous croiser.

Mais je peux dire sans totalement me fourvoyer que je commence à vous connaître, vous et certains de vos centres d’intérêts.

Déjà, je peux dire que vous semblez quelque peu tête en l’air. J’ai pu constater une fois que vous étiez parti en laissant la lumière allumée dans votre entrée. Comment je le sais ? Eh bien étant donné que vous aviez aussi laissé la porte entrouverte, j’ai pu constater ce fait. Je vous rassure, je ne suis pas rentrée, un simple coup d’œil et un « il y a quelqu’un » n’ayant pas eu de réponse ont confirmé mon ressenti. Je peux dire aussi que vous semblez être un peu bruyant. Je ne perds (involontairement) pas une miette de vos conversations téléphoniques. Ce n’est pourtant pas faute de faire autre chose ou de mettre un casque sur mes oreilles. Et pourtant, j’entends vos mots les plus grossiers, énervés, imagés et je finis par changer de pièce pour ne point offenser davantage mes oreilles chastes.

Ce sont des choses qui arrivent.

Cependant, je note qu’en plus d’être bruyant, vous êtes aussi partageur. Mais laissez moi vous dire que ce n’est pas toujours une qualité. Car dans la mesure où vous visionnez un film pornographique le son à fond, cela peut-être gênant quand on n’a pas envie de « vivre » le film en même temps que vous. De plus, est-il utile de vous rappeler que regarder un film avec un volume sonore très conséquent à 3 heures du mat, n’attire pas forcément la sympathie de vos voisins. J’étais dans mon lit en pleine lecture d’un livre quand j’ai entendu des bruits suspects qui ne laissaient aucun doute sur l’activité sportive charnelle qui se passait de l’autre côté du mur. J’ai ri et je me suis dit : n’est pas Rocco Siffredi qui veut, avec tout l’investissement qu’il met, il aura vite fait de terminer sa petite affaire. Et puis ça a duré un petit moment, ça a été de plus en plus sonore et puis plus rien. Puis ça a repris et je me disais : Putain de bordel de merde, il a pas fini de me faire chier l’autre avec son coït à réveiller les morts. Puis je me suis aperçue que les bruits étaient répétitifs et très, mais alors très exagérés avec un grésillement.

Un grésillement ?

Eh là ma lucidité m’a frappée : putain, il mate un film de boules.

A ce moment là j’ai encore ri, mais quelques minutes plus tard lorsque que les bruits se sont amplifiés, je me suis impatientée.  Ultra concentré dans votre action, vous n’avez même pas du percevoir les coups sourds et frénétiques que je tapais dans le mur accompagnés d’injonctions vous demandant  je cite de : baisser ce putain de film, MEEEEERRRRRDDDDDEEEEEEEEEEEEEuuuuuuuuuu!!!!! Puis j’ai capitulé. Je suis repartie me coucher. J’étais fatiguée donc je m’endormais. Mais j’étais sitôt réveillée par des « Han, han, han » puis par des « Oui, OUI, OUIIIIIII » et aussi par des « ROooOOOOOOOOoohhhhh, AHHHHHAHHHHH, OUIIIIII ».

Alors cher voisin, je ne vous dirais pas d’arrêter de regarder du porno. Chacun voit midi à sa porte et vous faites comme bon vous semble. Cependant, j’insiste grandement sur le fait qu’il serait temps de vous équiper putain de merde d’un casque audio. On a rien inventé de mieux pour ne pas emmerder les personnes qui nous entourent que ce magnifique appareil. Avec lui, vous pourrez vivre vos émotions à fond et vous pourrez vous adonner à vos activités en toute quiétude.

Très cordialement.

Votre voisine qui espère bien que vous ne la ferez pas chier une nouvelle fois. Car sa patience a des limites que vous avez déjà bien outrepassé.

Très cordialement bis.

Ps : rien à voir avec la choucroute (quoique) mais je lance une opération « histoire qui fout la trouille pour halloween », si tu veux des détails c’est par ici mon kiki.

Publicités

14 Réponses

  1. J’ai eu un voisin partouzeur il fut un temps, autant te dire que je compatis grandement:-)

    1. Roh mince, ça c’est vraiment rude aussi dans le genre !

  2. Oh la la, partageur, en effet!
    Et si tu allais sonner à sa porte?

    1. Bah le gars a pas l’air très enclin à la communication. Mon chéri n’étant pas là, j’avais un peu peur d’engager la conversation à cette heure tardive. Mais si prochaine fois, il y a je miserais tout sur la communication non violente.

  3. Mince alors, ton voisin doit être cousin avec le mien (dont j’ai fait la connaissance un soir à 2h du matin…quand il emménageait….)

    1. Ha oui, l’emménagement à 2 heures du mat, un moyen comme un autre de faire connaissance. N’importe quoi.
      Ils doivent effectivement être de la même famille !

  4. Article R1334-31 du code de la santé publique:
    http://slink.fr/lqmtu (j’ai raccourci le lien de legifrance.gouv.fr il était trop long)
    « Aucun bruit particulier ne doit, par sa durée, sa répétition ou son intensité, porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, dans un lieu public ou privé, qu’une personne en soit elle-même à l’origine ou que ce soit par l’intermédiaire d’une personne, d’une chose dont elle a la garde ou d’un animal placé sous sa responsabilité. »

    De jour comme de nuit, on respecte la tranquillité des autres.
    Une fois j’ai imprimé ce truc, avec ma petite phrase sur la tranquilité des autres, et j’en ai mis dans toutes les boîtes aux lettres de l’immeuble, pas de jaloux. Parce qu’entre la pétasse qui dévale les escaliers en talons à 7h du mat’ sans se soucier que les autres dorment et entre les jeunes qui rentrent de boîte complètement bourrés au petit matin en gueulant dans le couloir, on peut jamais savoir d’où ça vient vraiment.

    Bon courage.

    1. Pas mal l’article. Tu es aussi calée en droit Panda, dis donc tu m’avait bien cachée ça ;-). J’y penserais si ça se reproduit. T’as eu raison d’en mettre pour tout le monde, comme ça pas de jaloux et tout le monde est au courant.

      1. C’est la magie d’internet, j’ai jamais fait de droit lol. On peut pas dire que je sois calée mais je m’y intéresse par curiosité, parce que j’en avais marre que les gens pensent, à tort, qu’on peut faire du bruit jusqu’à 22h.
        Je sais pas où ils sont allés chercher cette légende.
        Donc pour couper court, le plus simple est encore de trouver l’article de loi concerné.

        1. Je sais plus qui m’avait dit ça, mais je me suis rendue compte effectivement que la limite des 22 heures est un gros mensonge et qu’en fait on n’a tout simplement pas le droit de foutre le bordel comme bon nous semble.

      2. Certains – beaucoup – comprennent le « pas de bruit après 22h » comme « je peux foutre le bordel jusqu’à 22h ». La nuance leur est probablement trop subtile.

        1. Exactement, sauf que lui il a cru que 3 heures du mat était encore une heure acceptable pour foutre le bordel.
          La nuance n’est même pas arrivée jusqu’à lui.

  5. Excellentissime !
    Bravo ! Le flambeau des Lettres aux Cons est dignement repris !
    Ca craint quand même … Super les voisins !
    Je déménage dans 3 semaines et j’espère que je vais pas m’en coller comme ça ! Après avoir trouvé un super appart, ça serait vraiment balaud !

    1. Haaa merci Marie. Ce serait con effectivement de tomber sur un voisin aussi indélicat, mais on va dire que cela n’arrivera pas 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :