Heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage


Je lisais un article sur Psychologies.com intitulé « le voyage spirituel qui a bouleversé ma vie ».

J’ai trouvé les témoignages très intéressants et variés sur le thème.

Puis je me suis interrogée : est ce que moi aussi j’ai été bouleversée par un voyage ?

Réponse : Mah oui bien sûr. C’est la Thaïlande !

Je t’en avais touché quelques mots ici déjà. C’est qu’avant de partir, je n’aurais jamais pensé que ce voyage ait pu avoir autant d’impact sur ma vie actuelle.

Déjà, je ne sais pas pourquoi, mais cela faisait partie de mes lubies de globe-trotteuse comme de voir au moins une fois dans ma vie la techno-parade à Berlin (c’est fait aussi). Et puis c’est un voyage prévu un peu à la dernière minute. Mi-avril, je parle vacances avec une amie (on n’avait pas pu en prendre avec nos chéris respectifs). Nous parlons de nos potentielles destinations quand sorti de nulle part, nous parlons de la Thaïlande. On se décide en 30 secondes et on se retrouve à préparer notre voyage pour fin juin.

A la descente d’avion à l’aéroport de Bangkok, ça va paraître fou mais je sentais vraiment que l’endroit avait une énergie différente. Je me suis tout de suite sentie apaisée et revigorée. Ca a été comme ça pendant tout le voyage.  Alors je préfère te prévenir, on n’a pas du tout fait un trip sac à dos. Nan. Nous étions déjà assez éreintée par le quotidien donc ce que l’on voulait c’était glander à fond se décontracter, profiter des différents endroits, découvrir ce pays mais à la cool. Nous avons donc bien pratiqué les hôtels, les piscines, les restos et la mer. Nous avons aussi fait de petits périples touristiques en visitant des temples et en se baladant dans les rues de Bangkok ainsi qu’au magnifique Lumphini Park. Je ne te frustrerais pas plus en ne te parlant pas des massages de dingue et de la nourriture exquise. Ce que je peux te dire c’est que je me suis sentie hyper bien et détendue. Et c’était vraiment pas gagné. Avant de partir, j’avais atteint des sommets de stress assez phénoménaux et je ne pensais malheureusement pas en descendre.

Tu veux savoir comment ce voyage m’a changée ? Eh bien déjà en rentrant ma déprime post-séjour a été plus longue et douloureuse que les autres fois. Toutefois, il faut croire que l’être humain s’habitue à tout car j’ai fini par reprendre le cours routinier de ma vie perso et professionnelle au bout de quelques temps. Pourtant un jour sans crier gare, j’étais à l’arrêt de bus, l’attendant tranquillement pour me rendre à mon travail, il était 8h02 et j’ai eu cette pensée : « qu’est ce que je fous ici, moi ? ». Pas fugace la pensée car elle a tourné toute la journée dans ma tête. Alors forcément, je répondais avec beaucoup de raison et de logique à ce questionnement. Pourtant cette question lancinante revenait, ne me lâchait pas. Ça a duré encore un moment et puis cela a donné lieu à d’autres réflexions. C’est ainsi que plusieurs mois après, mes vies personnelles et professionnelles ont été profondément chamboulées. J’ai fait des choix et j’ai affronté certaines situations. Le résultat au final a été plutôt salutaire pour moi puisque c’est ainsi que j’ai commencé à prendre un autre chemin de vie plus en accord avec moi-même.

Cette question renvoyait très justement à des éléments frustrants de ma vie. Des mois que j’avais tenté de mettre un mouchoir par dessus. Des mois que j’avais des fulgurances d’idées, de choses à faire, des décisions à prendre pour que je me sente mieux. Et des mois à m’entendre dire à moi-même : c’est passager tout ça, reste dans le rang. C’était sans compter sur ce voyage qui a bougé tout ça. Ce voyage a réveillé la nénette passionnée, épicurienne et volubile qui n’émergeait plus vraiment depuis un moment. Doucement, j’avais l’impression de devenir aussi vive et réfléchie qu’un zombie. Mais là bas, je me suis retrouvée comme jamais. En revenant, j’avais gardé mes sensations d’apaisement et de plaisir de là bas. J’ai tout ramener ici et j’ai essayé de ressentir le plus possible ces bonnes sensations dans mon quotidien. J’allais pas attendre de partir à nouveau pour me sentir bien quand même ;-). Depuis je rêve d’y retourner même si je sais que je vivrais les choses différemment.

C’est ainsi que quelque part en Thaïlande, j’ai redécouvert une part positive de moi-même que j’avais laissée. Depuis, j’ai fait la promesse en accord avec moi et moi-même (oui nous sommes plusieurs :-))de ne plus la laisser filer à nouveau, d’en prendre soin et de la garder précieusement là, ici, juste à côté de mon petit cœur.

Publicités

4 Réponses

  1. Je le savais que tu étais plusieurs lol.
    Comme dans ton autre article sur le sujet, tu remues plein d’émotions en moi, j’ai hâte de pouvoir me rendre en Thaïlande un jour.
    J’espère ressentir des émotions comme je n’en ai jamais ressenties.
    Bises ma poule!

    1. Moi qui essaie de planquer mes « plusieurs », je crois que j’ai été percée à jour.
      J’espère aussi que tu partiras et que tu ressentiras plein de belles choses.
      Bises Panda !

  2. C’est super beau et bien dit!
    Et cela donne envie d’y aller!

    1. C’est gentil Cla, j’espère que tu pourras découvrir ce magnifique pays un jour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :