Un ex, ça mufle énormément

Oui un ex, ça mufle. Du verbe « mufler »  qui signifie se comporter de manière grossière et rustre. Comment ça je l’ai inventé ? Meuh oui parfaitement que je l’ai fait et même que j’ai le droit parce que c’est mon blog à moi :-).

Tout d’abord rendons hommage à l’homme qui m’a inspiré cet article, j’ai nommé Brad Pitt. Car oui Brad, il est beau, il est sexy, mais cela ne l’empêche pas de se comporter en goujat.

Dernièrement, il a fait une interview pour le magazine Parade où le bougre s’est livré sur sa vie personnelle. Et vu ce qu’il raconte, il aurait peut-être du s’abstenir. En résumé, Brad explique que son mariage avec Jennifer Anniston était pas folichon du tout et qu’il trouvait dans ses rôles de l’époque une échappatoire à son quotidien et à ce mariage pas du tout en phase avec lui-même. Il clame également son bonheur d’avoir choisi Angie comme mère de ses enfants. En décrypté, il se faisait chier avec Jen et il s’auto-congratule d’avoir pris Angie pour faire des bébés. Pour ceux qui veulent plus de détails voici des extraits de l’interview : en anglais et en français.

Et Brad je peux te dire que je suis très déçue. Déjà, il semblerait que ce n’est pas la première fois que tu pestes contre Jen ou contre ton ex mariage.  Tu as tout à fait le droit de penser ce que tu dis et heureusement car on n’est pas dans le monde des bisounours. Toutefois, était-il vraiment utile de faire ces révélations dans une interview pour un magazine diffusé à plusieurs millions d’exemplaires. Une entrevue qui allait faire beaucoup parler et dont ton ex allait forcément entendre parler. N’aurait-il pas été plus constructif de continuer à parler de ça dans ta vie perso. Bref, c’est fait. Et rien que pour ça je te donne ton ticket officiel pour le club des gros rustres. Fais pas la tête mon gars, tu n’es pas tout seul et il y en a beaucoup d’autres dans ton cas  :

– il y a celui qui ne brillait déjà pas clairement par sa classe au cours de la relation amoureuse. Après un rendez-vous amoureux le mec décide de stopper la relation sauf qu’il est le seul au courant. Il fait le mort, ne réponds à rien, n’envoie rien et ne lâche rien. Et puis après 1 mois, il finit par te rappeler non pas pour s’excuser, mais juste parce qu’il a oublié son kit main libres chez toi et qu’il souhaite le récupérer.

– il y a celui que tu largues au cours d’une entrevue pas très joyeuse. Le mec semble être peu voire pas du tout affecté par cette rupture et dans une optique de conservation de lien amical, il te propose un plan cul régulier parce qu’il consent je cite « à te fréquenter encore un peu et qu’il a pris l’habitude de le faire avec ces précédentes ex ». D’ailleurs, il a actuellement 2 nénettes en plan cul, mais il ne faut pas que tu t’inquiètes cela ne l’empêchera pas de te consacrer « un peu » de temps. Tu as vraiment envie de le remercier pour tant d’égard et tu t’aperçois que ta main droite est déjà en route pour atterrir sur sa gueule.

– il y a ton flirt du lycée qui ne manquera pas de dire à d’autres personnes de la classe tout le mal qu’il peut penser de toi suite à votre relation. Malgré ses opinions défavorables te concernant, cela n’empêche pas ce merveilleux garçon de continuer à te draguer régulièrement avec insistance tout au long de l’année scolaire.

– il y a celui qui va se gargariser auprès de ses potes de ton physique qu’il juge finalement peu avantageux et du fait que c’était un honneur qu’il ait consenti à avoir une relation avec toi. Il ne manquera pas de te critiquer sur des parties de ton corps où comme de par hasard, tu es complexée. Et vu que les murs ont des oreilles et que tu as une copine malintentionnée qui écoute aux portes, les informations te reviennent en pleine poire. Et ça fait mal surtout quand tu as été amoureuse.

– il y a aussi celui que tu rencontres par hasard sur le quai d’une station de métro. Il est avec un copain mais se montre très cordial. D’ailleurs, il se sent tellement à l’aise que lorsqu’il veut te présenter à son pote et qu’il te demande « ouais et au fait c’est quoi déjà ton prénom, ah oui je me souviens machin truc ». Tu as envie de lui mettre une double torgnole parce que 1) il a oublié ton prénom alors que cela fait juste quelques mois que tu ne le vois plus et 2) il se souvient d’un prénom sauf que ce n’est pas le tien.

-il y a aussi l’autre que tu rencontres par hasard. Un an que vous ne vous êtes pas vus. Tu le regardes. Il te regarde. Tu le regardes. Il te regarde, s’approche et te dit : « on se connaît ??? ». Sortir 3 mois avec un mec et arrivé à ça plusieurs mois après, tu te dis que vraiment ça en valait pas la peine.

Alors Brad c’est bon tu te sens toujours moins seul ? Bah oui, des rustres, des grossiers, des goujats, il y en a beaucoup d’autres sur la planète ne t’inquiètes pas. L’aspect positif de cette histoire c’est qu’un jour Jennifer rigolera de tout ça. Parce qu’elle aura enfin pris confiance en elle, qu’elle aura plus de recul sur la vie et les relations amoureuses. Elle arrivera même à voir sa part de responsabilité dans ses histoires et elle arrivera à comprendre pourquoi elle s’était embourbée dans des histoires parfois calamiteuses avec des personnes qui ne la respectaient pas. Ça lui permettra même de faire enfin de belles rencontres et de s’apercevoir que tous les hommes ne sont pas comme toi. Elle ne portera plus le sempiternel « tous des connards » comme étendard. Elle le remplacera par « respecte toi toi-même et autrui te respectera aussi ma vieille ». Mais c’est tout de même pas la peine de bomber le torse mon gars parce qu’au final se comporter comme un mufle ne fait pas de toi un homme viril. Non. On dirait juste un mec qui veut jouer le caid et montrer à tout le monde qu’il sait s’affirmer. Après Brad l’erreur est humaine et la preuve que tu n’es pas juste un indélicat c’est que tu as déjà fait ton mea culpa pour tes propos. Et ça mon gars, c’est déjà une bonne avancée pour le mufle que tu as été.

Publicités

20 Réponses

  1. Oui, j’ai lu cette interview, un vrai mufle!

    1. Je ne te le fais pas dire.

  2. Il me déçoit beaucoup… Je ne lui parle plus et voilà ! Bonne soirée.

    1. T’as raison Glycine, maintenant on va le snober.
      Bonne soirée !

  3. Faut qu’ils lui foutent tous la paix à Jen! Brad et Angie les premiers. Sérieux ils sont chiants à étaler leur bonheur de famille parfaite. Moi j’ai qu’un gosse et un métier pas trop prenant, je galère, j’aimerais bien qu’ils me disent comment ils font.
    La muflerie, c’est presque dans l’adn des mecs je dirais. Certains ont des anomalies et sont bien éduqués mais c’est si rare.
    Enfin, je serais hypocrite si je disais que je n’avais pas moi-même honte de certains de mes comportements (destinés à un peu rendre la monnaie de sa pièce à la gente masculine, sauf que certains sont gentils et n’ont pas mérité ça).
    Anyway, moi j’adore Jen, personne ne pourra la salir à mes yeux, mais j’aime pas savoir qu’elle souffre peut-être de la méchanceté des autres.
    Je suis bien contente que ton mec soit un amour, il relève le niveau de tous tes enfoirés d’ex.

    1. Oui c’est vrai que ça devient un peu ridicule ce côté : bah tiens déjà que tu t’es faite larguée, je t’expose ma vie de famille parfaite et en plus je t’en remets une couche. Bim mange. Bon c’est vrai que Brangelina vont pas se cacher non plus. Ils sont beaux, ont une belle famille nombreuse, ils voyagent à travers le monde, sont plutôt de très bons acteurs et ont un compte en banque bien rempli. Donc je comprends aussi qu’ils aient des envies d’exposer au monde leur belle vie en apparence parfaite. Mais justement, le gars semble avoir tout pour le rendre heureux et il en remet une couche vis à vis de son ex. Franchement, je vois pas trop l’intérêt de débiter ces trucs alors qu’il y a prescription et que tu es censé avoir laver ton linge sale en famille depuis belle lurette.
      Pour la muflerie, on va dire que j’ai bien baroudé dans ce domaine et que j’ai développé une bonne expertise. Je devrais écrire des bouquins là dessus, ça marcherait peut-être bien :-).
      Vii mon homme est un ♥

  4. J’ai adoré ton article ! Tous ces gros goujats, ça me donne envie de les mettre en ligne et de les baffer les uns à la suite des autres (et pourtant, je ne suis pas violente).
    Ca ne doit pas être facile à vivre, tout ça, surtout qu’on doit se sentir bien impuissante.
    Mais en effet, prendre confiance en soi et apprendre avec le recul à fuir ces gros boulets, ça peut aider…au fil des années.
    Merci pour ce billet, tu m’as fait sourire avec tes exemples criant de vérité 🙂 Bonne journée ! Bises

    1. Ha ha oui effectivement quand on est confronté à certains comportements, on se sent bien impuissante. Mais comme tu dis « prendre confiance et apprendre » aide à faire fuir ces boulets et aide aussi à ne plus se diriger vers eux.
      Merci pour tes remarques Sobusy. Bonne journée à toi aussi !

  5. Et bien tu m’en apprends des méthodes ! J’aurai mis les mêmes baffes que toi ! 😉 Pour Brad, il a un peu le melon surtout car un homme infidèle il a beau s’auto-congratuler ça reste un abruti non ? Le prince charmant n’est pas pour tout de suite si je comprends bien donc ?

    1. Ha ha oui on va dire que j’ai bien étudié le sujet. Brad a bien changé et le gosse-beau de Légendes d’Automne semble devenu un mec qui a un peu trop la confiance, il a le melon c’est clair je suis d’accord avec toi. Pour le prince charming eh bien…wait for it…si si je l’ai rencontré et ça fait déjà pas mal d’années qu’il me supporte dans tous les sens du terme :-). C’est aussi parce que j’ai fait cette belle rencontre que je peux écrire avec un minimum de recul l’article d’aujourd’hui sans trop tombée dans la position de la valkyrie énervée et revancharde (même si soyons honnête je le suis un chti peu :-)).

  6. De prime abord, j’ai pensé que Brad était ton ex ! Mince alors, quelle révélation !
    En même temps, comme dit la chanson, les femmes aiment les cochons donc bon, même s’il est un peu cavalier, c’est Brad quoi !
    Le Brad d’Entretien avec un Vampire, de 7 ans au Tibet, d’Ennemis Rapprochés, de Légendes d’Automne !

    1. Oui pour une révélation ça aurait pu être beau. Alors oui mais non. Braddy et moi n’avons jamais vécu d’histoire cachée.
      C’est vrai que le Brad d’Ennemis rapprochés, il était vraiment so sexy…pfiouh ça y est j’ai chaud.

  7. oui et bien quand on voit comment Brad est nettement moins beau depuis qu’il est avec Angie moi je le préférais avec Jen et je préfère vraiment l’ex à la nouvelle !!! elle est au top Jen

    1. J’avoue que Brad est rentré dans un sacré phénomène de pépérisation depuis qu’il est devenu daron de famille nombreuse et depuis qu’il s’est maquée avec Angelina »je suis une femme fatale »Jolie tu as raison. Jen a ce côté girl next door qui la rend vraiment sympa et puis c’est vrai qu’elle est hot aussi dans son style. Je l’aime bien aussi.

  8. et le pendant féminin de la femme muffle (la « mufflette » ?). Sinon c est trop facile 🙂

    1. Exactement « la muflette », d’ailleurs tu fais bien de le dire car un article sera également consacrée à la muflette qui n’est pas en reste aussi question comportement grossier, il faut bien le dire.

  9. Mmmm… Toutes ces mufleries ressemblent très clairement à de l’auto-conviction. Personnellement, je ne connais aucune de ces situations, j’ai tué tous mes ex ! Tu sais, la sélection naturelle quoi !
    Rebizz

    1. Auto-conviction ? Je comprends pas ce que tu essaies de me dire tite Lulle. Enfin si je comprends un truc mais je ne sais pas si tu me parles exactement de ça. Enfin on s’est compris (ou pas). La sélection naturelle, mais c’est bien sûr, pourquoi n’y ai-je pas pensé avant :-).
      Bisous !

      1. Je parle de l’auto-conviction chez eux, hein. Attention de ne pas se tromper, c’est néfaste pour la santé des princesses !
        Ils parlent, ils répètent, rabâchent et ça y est, c’est sûr, ils ont raison. C’est la quantité de fois répétées qui crée la vérité chez les mauvais garçons.

        1. Je pensais que tu me parlais de ma propre auto-conviction donc merci pour la précision. Je suis d’accord la plantade est toute à fait nocive pour la santé de la mi-princesse, mi-morue que je suis. « C’est la quantité de fois répétées qui crée la vérité chez les mauvais garçons » c’est très bon ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :