Je vais leur faire la fête à mes voisins

1h00 du mat. Un vendredi soir, une rue parisienne assez calme. On entend le bruissement des feuilles à cause des petits coups de vent. J’entends parfois l’éclat de voix des passants qui rentrent chez eux. Plusieurs voitures passent et font un petit vacarme dans la rue.

Je viens de me glisser dans mon lit. Je me laisse bercer par le calme environnant. Je me sens bien. J’ai passé une bonne journée. Je suis un peu fatiguée et je glisse doucement dans les bras de Morphée.

Quand je l’entends :

Oui je l’entends très bien même, la voix de ce mec semblant venir de l’un des immeubles du quartier, qui beugle : ♫ STooooooonnnne, leuuuuu mondeeeeuuuu est STooooonnnne, la, la, la, au milieu de la nuiiiiiiiiiiit ♫.

Je me demande : se pourrait-il qu’il se fasse égorger ? Non. Raisonnablement, il semblerait juste qu’il chante. Mal, mais il chante. Bon bah quand il finira son morceau, je serais tranquille. Sauf que monsieur est accompagné par des amis aussi fans de karaoké et de Michel berger que lui. Et là c’est un festival, une nuée de voix qui entonnent à l’unisson (enfin tout est relatif) : ♪ Il jouait du piano debouuuuuuut, c’est peut-être un détail pour voooooouuuuuussss♫. Sympa la chorale du vendredi soir à qui tu filerais bien toutes tes économies afin qu’elle cesse toute activité.

Et que ça continue et que ça massacre les chansons de France Gall et de Michel Berger avec des « HAN MAIS ZETES relouds, je connais pas bien les paroles de celle-là » et « de C’EST PAS GRAVE T’as qu’à FAIRE comme moi et chanter LALALA » et la fille de répondre « HAN ouais t’as trop raison je vais faire comme ça ». Effectivement, le La la, je l’entends à toutes les sauces sur toutes les chansons : ♫ Résiste, la la la♫ ou ♫ Diego, la la la la la♫.

J’ai envie de dormir, je suis fatiguée, je commence à m’endormir et puis non. Tu sais c’est comme le moustique qui se trouve dans ta chambre et qui t’empêche de dormir. Tu es passablement énervé parce que tu sais qu’il y a un moustique qui rôde. Tu l’entends plusieurs fois passer près de ton oreille et tu frappes. Une fois, deux fois, trois fois. Tu ne l’entends plus. Tu crois que tu l’as tué. Satisfait, tu commences à t’endormir et au moment où tu as l’impression de plonger dans le sommeil, tu entends Bzzzzzzz près de ton oreille et paf tu te réveilles en sursaut et ça peut durer longtemps comme ça. Stressant, n’est ce pas ? Et bien les chansons des voisins me font le même effet que le moustique sadique qui attend que tu commences à t’endormir pour se rappeler à ton bon souvenir. Je suis donc dans un état de crispation passablement extrême. Mais je ne me résous pas à me lever de mon lit pour leur gueuler dessus. Alors je subis.

Mais tiens je les entends plus.

Puis : ♫Quel est ce pays, La la la,  la nuit, La loi du plus LA LA. DIEGO, LIIIIIBBBBRE DANS SA TETE, DERRIERE SA FENETRE, s’endort peut-êtreeeeeeeeuuuuuuuuu♫

Haaaaaa ils sont encore là. BON, je prends les choses en main. Je pose un pied par terre, le deuxième. Je me lève, un oeil vitreux, l’autre fermé, en nuisette avec des mèches folles de cheveux qui ont décidé de vivre leur vie. J’ai un look du tonnerre. J’ouvre la fenêtre, l’air mauvais, je scrute la rue et là. Rien. J’entends un léger brouhaha mais plus de chansons braillées et massacrées pour le plus grand déplaisir de mes oreilles. J’attends un peu mais nada, walou. Alors je repars me coucher. J’étais aussi remontée qu’un coucou suisse mais là, mon irritation retombe brutalement. De toute façon, je me disais bien qu’il pouvait pas continuer comme ça. Quand même, je veux pas faire ma vieille reloud mais il est 1h00 du mat et puis bon demain…

boum, boum, boum, BOum, Boum, BOUM, BOUM, BOUM,

Nan mais c’est quoi ce BORDEL ?????

-un mec : Hé les gars, écoutez ce que j’ai retrouvé comme CD. Et là j’entends Claude François et son Alexandrie, Alexandra. Alors d’habitude, je prends plaisir à danser dessus mais là ça passe mal. Très mal.

J’ai continué à ruminer des pensées pas très belles avec le mot boucherie, c’est la guerre et je vais craquer dedans. Et puis le sommeil, la fatigue, la lassitude, je ne sais pas plus, sont venus à bout de mes dernières résistances et je me suis enfin endormie. Tout en faisant des rêves étranges accompagnés de musique des années 8o. Et je peux te dire que c’est perturbant un rêve accompagné d’une musique pas adapté. Imagine, tu rêves que tu te trouves dans un bel endroit paisible mais il y a un truc bizarre dans ce rêve, c’est la musique que tu entends au loin. Et quand tu te rends vaguement compte dans un demi-sommeil que la chanson de ton rêve est Peter et Sloan, besoin de rien envie de toi. et que les voisins se déchaînent dessus. Ha bah je peux te dire que ça casse tout et ton rêve n’est plus qu’un vieux truc kitsch.

Et dire que je ne sais même pas qui est le voisin ou la voisine qui a pourri ma nuit du vendredi soir. Moi et ma musique commerciale, nous nous tenons sur les starting blocks pour une riposte. Quand je l’aurais trouvé, il va en chier musicalement. Ha bah ouais, on ne me fout pas de la musique kitsch des années 8o impunément dans mes rêves, je vous le dis moi.

Publicités

4 Réponses

  1. lol Je suis désolée mais en fait je fais souvent des karaoke chez moi avec des potes et je me voyais à la place de tes voisins. Peut-être que tu m’entends depuis Toulouse??? Non, impossible, on fait gaffe de ne pas chanter trop fort, pour ne pas se coller la honte dans le quartier. Tes voisins n’ont donc aucune estime d’eux-mêmes, c’est les pires.
    On peut aimer le kitch des années 80 tout en aimant la musique commerciale 😀 enfin je suis assez ecclectique quoi lol

    1. Ha ha c’était donc toi Panda ! Je fais un peu ma mauvaise mais je suis pas la dernière à faire des soirées chez moi très bruyantes et très animées donc bon. Mais là c’est juste que je voulais dormir moi. Et que j’ai pas vraiment fermé l’œil. Pour la musique commerciale, toi même tu sais que je kiffe et ce qui date des années 80, on va dire que ça passe aussi mais c’est pas ça qui me fait le plus bootyshake en soirée. Moi ce qui me fait bouger c’est Beyoncé :-).

  2. ha ha ha ! Moi je dis : « l’enfer c’est les autres ! « 

    1. Exactement l’enfer c’est toujours les autres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :