Une expo à Paris pour le weekend : laissez vous happer par le vaudou

Quand j’ai vu les affiches dans le métro, je me suis dit : oui il faut que j’aille la voir cette expo.

J’avais envie d’en connaître davantage sur ce culte religieux venant de la région de Dahomey (Afrique de l’Ouest) et qui a été diffusé suite à la traite des esclaves dans les Caraibes et en Amérique.

Et l’exposition est à l’image de cette sensation mystérieuse et étrange que je lie au vaudou. Il y a 3 étapes dans cette exposition. La première salle avec de grandes sculptures positionnées devant des maisons. Puis on rentre dans une seconde salle avec une atmosphère plus mystérieuse. Il y a 48 statues exposées. Enfin, la dernière pièce clôt l’exposition avec une statue impressionnante nommé « le chariot de la mort ».

J’ai apprécié la mise en scène d’Enzo Mari à la fois simple, envoûtante et troublante pour cette expo. Cela débute dans une pièce lumineuse où les statues postées devant des portes de maison, nous mettent en garde dans l’éventualité où nous serions habités de mauvaises intentions. Elles sont les gardiennes de l’endroit et on ferait mieux de ne pas tenter de vouloir du mal aux habitants. Vient ensuite, le moment où l’on descend dans le domaine des 48 statues exposées. Ce sont elles que l’on trouve à l’intérieur des maisons. Les statuettes ou « Bocio » sont utilisées à des fins bénéfiques ou maléfiques. Elles sont étroitement ligotées par des cordelettes, des lanières en cuir, des chaînes ou des lianes. Ces liens activent le pouvoir du « Bocio » pour les sorts demandés. Cela peut-être le fait de contrôler la parole de l’adversaire, de provoquer la paralysie ou d’ensorceler l’ennemi grâce à du poison qui a été mis sur le « Bocio ». Cela peut également servir à provoquer la mort. Il y a aussi des  statues faites dans l’idée de renforcer la fertilité, de protéger une maison et ses habitants, de communiquer avec le monde surnaturel ou de soigner une personne malade, mais aussi de rendre les récoltes du camp plus importantes. Certains éléments comme des fers d’esclaves, des cadenas, des plantes médicinales ou de l’alcool les composent également. Chaque statue et chaque partie de leur corps sont chargées émotionnellement par celui qui l’a fabriquée et par l’objectif de son utilisation.

Je pense que vous l’aurez senti, j’ai été fascinée par ces objets, par leur charge émotionnelle et par leurs détails esthétiques. La plupart des objets exposés sont issus de la collection d’Anne et Jacques Kerchache (collectionneur spécialiste des arts premiers africains) et viennent du Bénin. Un petit guide expliquant succinctement la symbolique vaudou des statues est distribué au début de l’expo. Perso, j’essayais de deviner la fonction et les éléments de la statue en la regardant avant de lire sa symbolique. Cela me permettait de voir que chaque statue a une histoire singulière et que je pouvais développer plusieurs émotions juste en les observant (fascination, mal à l’aise, répulsion, attraction). Et la mise en scène dans la dernière pièce du « chariot de la mort » m’a scotchée. Un film documentaire ainsi que des photos, des livres et des lettres manuscrites de Jacques Kerchache peuvent être consultées et permettent de se documenter davantage sur le sujet et sur le travail passionné de ce monsieur.

Donc voilà, si vous souhaitez rentrer dans un monde mystérieux et si vous souhaitez être happé par les objets vaudous, vous pouvez aller voir cette magnifique exposition à la fondation Cartier. Elle se déroule jusqu’au 5 septembre 2011. Tous les renseignements pratiques ainsi que de très bonnes vidéos regroupant des interventions d’experts, des photos d’objets exposés et des explications concernant le vaudou ancien et actuel se trouvent sur leur site.

Et n’oubliez pas qu’au Centre pompidou, il y a la toujours très bonne expo Paris-Delhi-Bombay jusqu’au 19 sept 2011.

Au Quai Branly, l’expo reprenant les trésors des Mayas. J’ai pu faire cette exposition avec une excellente guide dont vous pourrez voir le site ici et qui organise des visites guidées pour celle-ci jusqu’au 2 oct 2011.

Et puis ici, vous trouverez mon avis sur ces deux expos.

Allez bon weekend les zouzous ! 🙂

Advertisements

2 Réponses

  1. Ca m’a toujours terriblement terrifiée, le vaudou. Je suis assez cartésienne, je cherche toujours une explication rationnelle aux choses, mais tout ce qui est sorcellerie ou esprits, ça me file les chocottes parce que j’y crois grave.
    Alors merci de nous avoir partagé tes impressions, ça me donne un peu l’illusion d’avoir eu le courage d’y mettre les pieds lol.

    1. Je comprends moi aussi je suis une flipette de tout ce qui concerne les esprits :-).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :