Bécébégé le nouveau branché, quoua, queument, plaît-il ?

Blair Waldorf-Gossip Girl

Ouais et c’est une nouvelle fois mon Glamour (mois de Septembre) qui me l’a dit. Car depuis quelques temps on assiste dans les défilés et chez les it-girls au retour en force du look bourge.

Je suis pas une suiveuse de tendance au sens strict du terme. Je vais dans les boutiques et je prends ce qui correspond à mon humeur et mon style (généralement des fringues avec plein de couleur dessus). Et là me dire que le look bourge va envahir les rayons, je me dis beuh, non, pas ça.

Si tu veux, j’ai pas envie de finir comme un ersatz de Valérie Lemercier période Palace :

Ouais là je sais que tu me comprends.

Et puis c’est comme toutes les tendances fashion, ça va passer aussi vite que cela est arrivé (enfin j’espère). D’ailleurs, on ne dit plus look BCBG. Dans la mode, on sait pomper réinventer les concepts c’est comme ça que l’on ne dit plus pantalon pattes d’eph mais pantalon flare. Et donc on ne dit plus look coincé, on dit look preppy. Oui je sais, la mode est pleine de surprises. Sache aussi que tout ce bordel modesque nous vient de Gossip Girl qui est « The série » pourvoyeuse de tendance sur nos écrans télé.

Et bien moi je n’adopterais pas le look preppy. J’y ai déjà eu droit dans mon enfance et j’ai grandement pas envie de recommencer. Ouaip j’ai des principes c’est comme ça. Viens là que je t’explique :

a) le col claudine à des gamines de 6 ans, tu le laisseras

Te souviens tu de ce petit col rond symbole de la fillette sage que l’on devait être était en primaire. Le truc que nos mamans nous faisaient porter pour les photos de classe. Si non, tu peux cliquer ici ça te rappellera des souvenirs. Ha oui la photo de classe de primaire, c’était toujours pareil (en tout cas pour moi). Ma mère me demandait de lui donner les fringues que je voulais mettre afin de les repasser. Je sortais tout du placard à l’exception de ce col rond à la con. Et puis je ne sais pas pourquoi, je me retrouvais inexorablement affublé de celui-ci lors des photos de classe.  J’ai jamais aimé ce col. J’avais toujours l’impression que cela m’enserrait le cou. Et puis je n’ouvrais pas le bouton car ensuite je n’arrivais plus à le refermer. Alors je gardais ce truc toute la journée, j’avais chaud et c’était désagréable. Concernant ce col, j’ai deux nouvelles pour vous. La mauvaise étant que cela revient en force en 2011. La bonne c’est que l’on n’a plus 6 ans et que je peux lui faire un gros fuck au col claudine.

b)le serre-tête, sauf en cas extrême de mésaventures capillaires, tu ne porteras point

Des serre-têtes, j’avoue que j’en porte. Mais je dois dire que c’est un petit accessoire qui habille bien mes coupes de cheveux et qui empêchent mes cheveux de se dresser telle une folle s’étant prise une décharge électrique lorsqu’il y a un peu trop de vent. Après il y a serre-tête et serre-tête. Moi je dis oui à ceux que je trouve à H&M qui sont épais, à motifs et dans des styles différents. Mais NON aux petits très fins, que tu poses délicatement et négligemment sur une raie au milieu ou autre version tout devant avec les cheveux qui partent en arrière. Car arrêtons de nous leurrer, on ressemble à une coincée du cul et puis c’est tout. Alors je conçois que cela donne un air de fille irréprochable mais dans le même temps ça donne aussi un air de nana qui semble ne rien connaître au lâcher-prise et qui rit avec un petit air pincé, la main devant la bouche. En résumé, la fille pas fun avec qui tu contrôles ton comportement de peur qu’elle ne te prenne pour une catin.

c) tu laisses les mocassins à un endroit où ils pourront s’épanouir sans toi, c’est à dire dans la boîte à chaussures

Dire que j’exècre les mocassins seraient un doux euphémisme. Je HAIS ces pompes. Je les trouve moches, inconfortables et rigides. Pfiouh ça va mieux. A part quelques exceptions (Michael, je pense à toi) j’aime pas le style et cela ne me va pas du tout. Petite, j’en ai porté pas mal et j’avais horreur de ça. Un jour j’ai été littéralement traumatisée à cause de mes mocassins. Je suis sympa je te raconte. J’étais au parc des Tuileries avec ma famille et je me mets en tête de faire ce manège là :

Source Paris Cool auteur : Gérard Lavalette

Je devais avoir 9/10 ans, j’avais la trouille mais je me disais c’est bon je peux le faire. Après avoir tanné les parents des minutes durant, ils finissent par accepter. Je prends un billet in extremis juste avant que la machine démarre. Et puis là je hurle. C’est pas tant que le manège me faisait déjà flippée mais parce que le manège a démarré et je n’avais pas eu le temps de réajuster convenablement mes mocassins un peu trop grands pour moi. Et l’une des chaussures avaient manifestement décidé de se faire la malle pendant le tour de manège. Elle pendouillait mais je faisais tout pour conserver mon pied dans une position adéquate afin qu’elle ne tombe pas. J’imaginais la chaussure tombant sur la tête de quelqu’un et la tuant en même temps. Je me disais oh mon dieu, je vais tuer quelqu’un avec mon mocassin, la honte. Je te rassure, le tour de manège s’est terminé et  je suis descendue avec soulagement en compagnie de mes deux pompes. Je pense que mon aversion pour ces chaussures a atteint son paroxysme ce jour là.

Voilà maintenant tu sais pourquoi j’aime pas le look preppy. Et puis la preuve que c’est pas un look qui rend les gens heureux, Valérie Lemercier y a renoncé et elle est passée à autre chose. On dirait qu’elle a bien fait, vous trouvez pas :

Ouais bah moi je dis faisons toutes et tous comme Valérie, ne nous laissons pas entraver par des vêtements. Marre du look serre-tête et cul serré. On est là pour se marrer alors on fait péter les pressions des boutons, on lâche la crinière de lionne et on sautille dans tous les sens avec nos chaussures confortables. Je suis quand même pas en train de vous dire de vous mettre à poil mais se lâcher un peu vestimentairement parlant ça fait du bien, non ? L’entrave ou la liberté c’est vous qui voyez 😉 mais moi j’ai choisi.

Advertisements

2 Réponses

  1. Wouaw elle est canon Valérie Lemercier quand elle y met les formes!
    Lol la flippe des mocassins qui tombent des chaises volantes!
    La photo de classe qui traumatise à cause du look pourri que nos mamans nous donnaient! J’ai promis de ne pas faire ça à mes gosses.

    1. Valérie Lemercier c’est clair que j’aurais jamais pensé qu’un tel canon était dissimulé derrière son look coincé. Les mocassins, c’est un souvenir cauchemardesque que j’oublierais pas de sitôt. Pour la photo de classe, tu as raison, tu rendras service à tes mômes en te promettant ça :-).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :