L’autre 10 mai

Source photo : Riva Press

Oui je sais actuellement ce qui occupe l’actualité c’est l’affaire DSK.

A la trappe Ben Laden, Kadhafi, Le Japon, les attentats au Pakistan, presque oubliés le festival de Cannes et la possible grossesse de Carla.

Les médias en parlent parce que ça intéresse les gens (ou pas). Perso, j’y reviendrais plus tard. J’attends de voir la suite et j’espère vraiment que l’on en saura davantage. Seule l’avenir nous le dira.

Sans transition aucune parlons bien, parlons 10 mai.

Comme vous le savez ou non d’ailleurs, un concert a été organisé ce 10 mai à la Bastille pour raviver les flammes de la victoire de Mitterrand à la présidentielle de 81. Il y avait des artistes comme Alpha Blondy, Yannick Noah, Soprano et tous les pontes du Ps s’étaient dotés de leurs plus belles tenues pour faire leur show rendre hommage à Tonton. Ils étaient aussi là pour afficher une belle unité de façade et accessoirement pour montrer leurs têtes à la télé. Je suis mauvaise langue parce qu’en ce moment avec DSK, le PS se montre ENFIN uni. C’est pas trop tôt les gars, il était temps.

Mais le 10 mai c’est aussi une journée symbolique car c’est la date choisie par Jacques Chirac pour commémorer l’abolition de l’esclavage. A cette occasion une cérémonie officielle a lieu. Comme chaque année, les organisateurs de l’évènement ont invité des associations aux festivités qui se déroulaient au Jardin du Luxembourg.

Les membres de l’association « Brigade anti-négrophobie » ont été invités et ont eu le malheur de se présenter avec des T-shirts marqués du nom de leur asso. Et cela n’a pas plu à tout le monde et en particulier au service d’ordre qui leur a demandé de les enlever. Puis ça ne s’est pas passé comme cela aurait dû et la situation a dégénéré.

Je vous laisse découvrir la suite dans cette vidéo :

Alors je pense qu’il serait utile de préciser que le terme « négrophobie » n’est pas un mot grossier. C’est un terme qui désigne le fait de ne pas aimer les noirs (là ça devient grossier). Donc déjà, je ne vois pas le problème de l’inscription de ce mot sur leurs vêtements. Ensuite, les membres de cette association ont été officiellement invités à cette cérémonie. Ce ne sont donc pas des trouble-fêtes ou des personnes cherchant à faire un happening pendant une cérémonie officielle. Ce qui me choque vous l’aurez deviné c’est qu’ils se soient faits virer d’une part et de manière aussi irrespectueuse et violente d’autre part. Et puis n’est ce pas exagéré de voir plus d’une vingtaine de policiers pour « neutraliser » un petit groupe de 8 personnes. Et je ne compte pas les CRS. Alors ok, on va me dire qu’on leur demande de retirer leurs T-shirts, qu’ils ne capitulent pas tout de suite et qu’ils se montrent ensuite assez véhéments. Mais qui ne le serait pas ? Ils viennent pour assister à une cérémonie officielle et dès le début de la vidéo ils sont encerclés par des policiers en civil qui se comportent avec eux comme s’ils étaient des personnes interpelées ou des criminels en puissance.

Et puis cette vidéo, je la trouve très dure. Ces hommes et ces femmes se font embarquer violemment et sans savoir à aucun moment la raison de cette sortie. Durant les 11 minutes, aucune explication ne leur est donnée. De plus, ils sont accueillis à la sortie du parc par des CRS, ils seront plaqués au sol et menottés. On sent la peur et la tension de chacun des membres pendant ces 11 minutes. La fuite du cameraman montre vraiment l’incompréhension et la panique ressentie par le petit groupe.

On sent tout de même que cette association est pacifiste. Ils s’emportent mais ils restent dans une attitude modérée par rapport à ce qui se passe. Il aurait été facile de s’énerver, de frapper, d’insulter à cause de ce dialogue de sourds. Plus d’une personne aurait pété un plomb dans une situation similaire. Pourtant, il n’y aura pas de dérapages de leur part et on peut vraiment saluer leur comportement.

Pour en savoir un peu plus sur les différents protagonistes de cette vidéo, vous pouvez regarder la vidéo de Michel Monpotet sur France 2 qui a consacré une partie de sa chronique à cet évènement dans 13h15 le samedi.

Également, vous trouverez ici l’interview du jeune photographe/vidéaste qui est molesté à la fin de la vidéo. Il donne plusieurs détails sur la suite de cette histoire.

Tout ça pour ça. Vous me direz. Hé oui tout ça à cause d’un simple T-shirt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :