Qu’on se le dise, l’apocalypse ne sera pas pour 2012

Hé oui. Je sais. Certains d’entre vous sont déçus. Certains attendaient cette occasion pour s’échapper de leur quotidien, d’autres espéraient envoyer bouler un travail insatisfaisant, d’autres encore prévoyaient de tout faire et de tout voir avant la date fatidique, enfin certains ou certaines d’entre vous jugeaient que c’était une bonne occasion pour laisser en plan leurs conjoint(e)s. Hé bien je vous l’annonce, vos soucis ne prendront pas fin le 21 décembre 2012.

Il serait temps de l’annoncer à grands renforts de pubs car j’ai l’impression que tout le monde n’est pas au courant. Surtout aux Etats-Unis où depuis quelque temps, la psychose de fin de monde s’est confortablement installée.

Attention, je ne te conseille pas de lire ce post si tu es un(e) flippé(e) de 2012, parce que là je pense que tu ne dormiras plus et que des mots comme « tsunamis », « volcans » et « Nostradamus avait raison » vont te perturber.

Depuis plusieurs années maintenant et plus particulièrement depuis les attentats du 11 septembre, certains américains sont persuadés que la fin du monde est proche. Les tragédies climatiques (Katrina en 2006 et le séisme suivi d’un tsunami au Japon) seraient des présages d’apocalypse imminente. Il y a aussi la vague d’oiseaux et de poissons morts au début de l’année sans raison apparente. Les météorites qui frôlent la Terre à tout bout de champ et qui se rapprochent. Enfin, les écrits de Nostradamus qui prédiraient Armageddon pour cette date ont fini d’entériner la psychose liée à cette date fatidique.

Avec tous ces signes, un regain d’intérêt pour les groupes apocalyptiques religieux se fait sentir. Ils profitent d’ailleurs de cette exposition médiatique  pour sillonner l’Amérique en caravane afin de distribuer des tracts annonçant Armageddon et sont très actifs sur les réseaux sociaux et sur des blogs. Pour eux, il n’y a pas de doute ce sera la fin. Et d’ailleurs peut-être plus tôt que prévu. Harold Camping, président d’un réseau de radios évangéliques et mathématicien a fait ses calculs. The end of the world tombera le 21 mai 2011.

Attends, je répète le 21 mai 2011.

Tu commences à flipper n’est ce pas ?

Allons, allons pas de panique. Il existe des solutions. A l’image de Lisa Bedford qui a fait l’objet d’un article cette semaine dans Grazia et qui tient un blog qui cartonne : thesurvivalmom (dans ce blog, elle explique comment se prémunir contre les problèmes inhérents à une catastrophe mondial). Tu penses bien que les américains se sont préparés à toute éventualité. Déjà certains ont prévu le coup en achetant un bunker. Cet endroit leur permettra de se protéger des chutes de météorites tueuses, des éruptions volcaniques, des asphyxies par gaz, des virus mortels. Un programme réjouissant mais qui pourra être évité grâce au bunker de la société Vivos. Si l’envie t’en dit, il t’en coûtera 25000 dollars (environ 17500 euros) pour réserver ta place. Pour ce prix là, tu as une place dans un de leurs magnifiques appartements « bunkerisé » et tu disposes d’un an d’autonomie. Au fait, tu partages l’espace avec 200 autres personnes.  Ca fait rêver en tout cas. Par contre, ils ont des critères de sélection et tu es choisi à l’issue du vote d’une commission. Donc pour y entrer ce n’est pas gagné. Si tu ne veux pas te retrouver dans un bunker avec plein de monde et que tu veux rester en famille, tu as une autre alternative avec  la société Survival Condo. Cette entreprise propose aux personnes d’acheter un étage ou la moitié d’un étage dans une résidence souterraine spécialement aménagée pour être à l’épreuve des radiations nucléaires, les chutes d’astéroïdes géants etc. Il t’en coûtera 900000 de dollars (environ 620000 euros) pour la moitié d’un étage. Je te sens dubitatif mais à ce prix là, tu as une librairie, une salle de classe, un théâtre et une piscine. Bah oui quand même.

Moral de l’histoire, si tu n’es pas riche, tu es foutu si fin du monde il y a. Ça fait toujours plaisir :-(.

C’est pas grave. Rassurons nous car l’apocalypse n’aura pas lieu le 21 décembre 2012. Des chercheurs allemands ont refait des calculs qui situent la fin du calendrier maya à 2116. Pfiouh, quel soulagement. Mouais ça veut juste dire que ce sera nos générations futures qui devront se dépatouiller avec ce problème, si fin du monde il y a je le rappelle.

Pour fêter ça, je te propose de voir le clip apocalyptique de Muse pour son titre « sing for absolution ». Un vrai petit bijou de 4min49.

*Photo©Allocine.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :