Yes she can

Je pense que vous avez entendu la nouvelle chez les Obama.

Michelle va sortir un livre sur le jardinage et la cuisine en 2012. Oui je vous entends déjà. Oh quelle joie, quelle excitation !

Bon et sinon, il y a quelques jours Barack a annoncé officiellement qu’il était en lice pour un nouveau mandat à la tête de la présidence des États-Unis pour 2012.

Barack Obama qui se représente c’est un évènement. Mais Michelle Obama qui sort un livre de cuisine c’est aussi un évènement car l’un des meilleurs atouts du président, c’est la popularité de sa femme. Un livre de cuisine et de jardinage ça semble anodin mais ça la rend proche des  potentiels électeurs. Michelle a été élue femme la plus puissante dans le monde par le magazine Forbes. Selon un sondage paru début mars, elle est la personnalité politique américaine la plus sympathique devant son mari.

Quels sont les secrets de Michelle pour être autant appréciée ?

D’abord la vie de Michelle, c’est un « american dream » dont raffolent les américains. Issue d’une famille modeste de Chicago, elle et son frère sont élevés par un papa technicien pour le service des eaux de la ville et par une maman mère au foyer.  Dans les années 80, elle intègre Princeton y étudie la sociologie et les études afro-américaines. Elle étudie également à Harvard et obtient son diplôme en droit. Michelle intègre ensuite un cabinet d’avocat où elle rencontrera un certain Barack. Ces deux brillants avocats tombent en amour. Après en résumé, ils se marièrent, eurent deux enfants, lui devint président et elle devint sa plus fidèle alliée.

Depuis le début de la carrière politique de Barack, elle ne s’est jamais contentée d’être juste une femme de. Avant l’élection, elle évoque son passé d’avocate et elle continue à exercer son métier de vice-présidente des hôpitaux de Chicago. Pendant que d’autres femmes de candidats à la présidence évoquent les promenades avec leur mari et le chien ou partagent leurs recettes de cookies sur le net, Michelle continue à être une femme active professionnellement et ça plaît. Michelle n’hésite pas non plus à balancer sur son homme. Car Barack est glamour, oui mais pas seulement. Michelle a balancé qu’il ronfle et sent tellement de la bouche le matin que mêmes leurs gamines ne veulent pas s’approcher de leur père. Elle a aussi dit qu’il ne sortait jamais les poubelles. Bon, Michelle, tu voulais un peu désacraliser ton mâle en le rendant accessible au commun des mortels. Dans l’idée, c’est poilant. Dans les faits, cela n’a pas plu à tout le monde. Elle a été jugée « castratrice » par les adversaires politiques qui ont voulu joué sur le fait que si madame portait la culotte alors monsieur n’aurait pas la carrure pour diriger le pays. Du coup, les conseillers du couple l’ont invité à avoir davantage de réserve.

Depuis l’élection de Barack Obama. Elle s’est faite plus discrète mais continue à être sur le devant de la scène. Comment fait-elle ?

D’abord, elle est active dans le domaine de la santé et du social. Elle a lancé « Let’s move » un programme de prévention et de lutte contre l’obésité infantile. Elle arrive à rendre cette initiative  populaire et attractive en faisant appel à Beyoncé qui a réengistré une chanson spécialement pour le programme. A côté de ça, elle a avoué être une adepte de burgers, frites, pâtisseries mais elle fait beaucoup de sport pour s’entretenir et pour garder la ligne. D’une part, elle montre qu’elle est une femme comme tout le monde qui s’intéresse à des problèmes concernant des millions d’américains et d’autre part les américaines sont rassurées de voir que la femme du président fait aussi attention à sa ligne. Du coup, Michelle devient limite une bonne copine.

Ensuite, Michelle a fait de son style son principal atout. Il existe même des blogs qui analysent chacune de ses sorties vestimentaires. Très encensée pour son style, ce coup de projecteur lui a parfois joué des tours. Lors d’un séjour au Grand Canyon, elle avait eu le malheur de porter un short. Gros tollé au USA, où les principaux observateurs trouvaient qu’une First Lady n’avait pas le droit de porter ce genre de tenue. Mais bon, on se rassure car Michelle Obama reste une grande pourvoyeuse de mode et son style est suivie et copiée par les américaines. Une étude de la très sérieuse Harvard Business Review a révélé que ses tenues de prêt à porter et de haute-couture ont un impact sur les ventes des marques portées. Deux livres ont également été consacrés à l’impact de son style sur la manière de s’habiller des femmes américaines.

Alors, moi j’aime la modernité qu’incarne Michelle. Elle montre que tu peux être femme de président, avoir fait Harvard, venir d’un milieu modeste, être objectivement brillante, être une aussi bonne oratrice que ton homme, avoir une vraie conscience politique et surtout tu peux refuser le rôle de potiche auquel certains ont essayé de te cantonner. Alors Michelle, y en aura toujours pour dire que dans le fond tu essaies de saboter la carrière de ton homme. N’importe quoi j’ai envie de leur dire. Depuis son investiture, tu t’es faite plus discrète c’est vrai. Mais tu continues à être sa conseillère sans faille. A mon avis, on n’a pas fini d’entendre parler de toi dans le domaine politique.

Si vous voulez un exemple de la classe américaine, je vous montre deux vidéos où l’on remarque Michelle est quand même un tout petit plus stylée que son homme pour mouver son body, même s’il se défend très très bien le bougre :

Yeah baby quel déhanché !

Damn, elle est trop groovy !

P’tain mais les Obama, ils sont trop balèzes !

Publicités

2 Réponses

  1. oui mais quand même, elle écrit un livre sur la cuisine et sur le jardinage….deux activités qui me rappellent la gentille bonne femme qui reste à la maison et qui s’occupe de tout…pour casser son image de femme carriériste en vue de la réélection de son petit mari?

    1. Oui c’est vrai tu as raison je pense. J’y ai pensé aussi à ce côté bobonne. Je pense qu’avec Barack Obama qui se représente, elle se montre sous un aspect plus lisse et housewife pour ne pas qu’on la taxe à nouveau de castratrice. Après le livre « écrit » par la First Lady, ça fait partie de l’opération séduction typique des couples présidentiels américains pour avoir l’air sympas et proche des électeurs. Comme le fait de parler de son chien ou comme le fait qu’elle parle de ses problèmes de ligne. Après je pense qu’elle n’a pas une grosse marge de manoeuvre mais elle essaie quand même d’imposer son style.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :