Pantalon, féminité etc

Dans le métro, je vois ce mec avec un pantalon en tissu léger de couleur gris-bleu.

Je scrute attentivement son pantalon car il me rappelle quelque chose. Oui je me souviens, on dirait le pantalon que j’avais acheté en 1998. Ouh la, je m’impressionne moi-même. Parfois je ne me souviens même pas des fringues que je peux avoir dans ma penderie mais là je me souviens d’un futal qui date de mes 17 ans.

Bizarre…non en fait pas tant que ça.

1998. Après une journée shopping frustrante, je suis à la Défense avec une copine qui tient absolument à m’emmener dans une nouvelle boutique. Il paraît que c’est pas très cher et qu’il y a énormément de choix. Ça s’appelle H&M. Je râle et je lui dis que je ne veux pas y aller. On a fait beaucoup de boutiques aujourd’hui. On a sillonné Zara, Jennyfer, Pimkie et cie et la même histoire se répète. Je prends un, deux, quatre, six pantalons qui me plaisent. Je rentre dans la cabine d’essayage. Je me désape et j’essaie les modèles. Inexorablement, je fais le constat que mon cul, mes hanches, mes cuisses, ça ne rentre pas. Et quand ça rentre, j’ai du mal à fermer le bouton.

Ma copine plaisante sur les tailles qui sont faites pour des gamines anorexiques de 12 ans. Je me dis que c’est pas grave, ce n’est qu’un pantalon. Hé bah oui c’est justement ça le problème. C’est seulement un morceau de tissu mais je ne rentre pas dedans. Et je vois les autres filles sortir des cabines d’essayage pour admirer leur tout petit cul dans ces pantalons. Ça me fait mal.

Donc quand ma copine me supplie d’aller à H&M avec elle, je me dis que non vraiment je n’en veux plus de ces boutiques avec leur taille standardisée de merde. Et pourtant, je consens finalement à y mettre les pieds car j’ai l’espoir secret de pouvoir trouver THE pantalon. On finit par rentrer dans la boutique, je vois des modèles intéressants, j’en prends plusieurs pour les essayer en cabine. Je me désape, j’enfile le premier pantalon. Et là…

Putain de punaise borgne je rentre dedans. Et facile en plus, c’est à ma taille tout simplement. Je crois rêver. C’est un coup de chance. J’en essaie un autre puis un autre et encore un autre. Là le même constat, je rentre dedans. Pas de ventre boudiné, pas de pantalon tellement taille basse qu’il m’arrive aux genoux. Non, juste un putain de futal qui me va trop bien. Je finis par en choisir plusieurs, je les paye puis je rentre à la maison avec mes trouvailles. Il y en a un en particulier qui me plaît. Le lundi suivant, je le mets au lycée et là j’ai droit à des compliments : « il est trop cool ton pantalon », « ça te va bien cette coupe de futal », « tu l’as acheté où ? ».  Ça me fait du bien. Alors galvanisée par ces petites remarques positives, je lâche prise et  je commence à m’autoriser à porter des petits hauts avec ces pantalons. J’expérimente les t-shirts moulants, les débardeurs et les décolletés (timides les décolletés ne nous emballons pas). Cela fait de l’effet autour de moi. Les garçons changent leur regard, je me sens plus sûre de moi et plus détendue face au regard des autres.

Vous me direz quoi tout ça grâce à un pantalon. Oui tout ça grâce à ce morceau de tissu.

Voilà l’histoire de ce pantalon qui a révélé les prémisses de ma féminité. Moi qui ne jurait que par les T-shirts XXL noir, gris, blanc et les grands sweats à capuches. Je suis devenue une adepte des petits pulls et des couleurs rouges, bleues, vertes, jaunes. J’ai mis des talons tout en continuant à m’acheter de jolies baskets mais des modèles plus fins, plus colorés aussi avec l’effet grosses godillots en moins. J’ai repris contact avec une féminité enfouie mais qui attendait juste d’être réveillée. Une féminité qui n’obéit pas à des règles strictes liées au rouge à lèvres, aux talons ou au décolleté. Non, juste une féminité que je porte selon mes envies et ce que je ressens.

Je baroude depuis sur ce chemin et le voyage n’est pas fini. Mais ça c’est une autre histoire.

Allez hop un petit clip de Jean Luc Lahaye qui kiffe les femmes. C’est beau.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :