Tout fout le camp

Non, non, je ne vous parle pas des saisons, de la politesse, du respect.

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. Wesh gros.

Je vous parle de la fin d’une époque et surtout de la fin d’une icône, je vous parle de la mise au placard de Mr Malabar.

Hé oui, notre bon vieux malabar avec son design jaune et son homme fort, blond et musclé c’est fini. D’un point de vue marketing, monsieur ne fait plus recette auprès des gamins qui trouvent son image vieillotte, dépassé et le jugent trop donneur de leçons.

A la place, ils nous ont refourgué le chat « Mabulle ». Selon sa présentation sur Malabar.fr, il est « le nouveau copain des enfants avec lui on ne s’ennuie jamais » et il « trouve des solutions à tous les problèmes ». Ok what else ? Et bien pour résumer, Mabulle a découvert les malabars et pof après avoir trouvé des « lunettes dans une poubelle », il change et « apprend surtout à contrôler ses peurs ». Ha ouais d’accord, le chat mâche un malabar et ça lui permet de contrôler ses peurs. Le chewing-gum c’est encore mieux qu’un psy, c’est ça l’idée ?

Hum. Bref.

Dès l’annonce de ce changement, il y a eu un véritable tollé sur le net et sur la page facebook de Malabar. Plusieurs internautes souhaitent le retour du blond. Toutefois, la société nous rassure en nous expliquant que Mabulle a reçu une carte postale de Mr Malabar. Il est à la retraite mais il va bien. Il se trouve actuellement sur une île déserte paradisiaque à l’abri des flashs et de la célébrité avec plein de chewing-gums.

Dans la pub, l’île déserte est un grand classique. Souvenez-vous de Grosquik, lui aussi est parti sur une île déserte, sauf que lui ça devait être temporaire et il n’est jamais revenu ! Il a été poussé vers la sortie remplacé par son cousin Quickie le lapin crétin survolté et hystérique qui semble toujours à la recherche de nouveaux amis. A l’époque, Nesquik a eu peur que l’embonpoint de Grosquik donne une image trop calorique du produit. Du coup, ils ont dégagé le bougre.

Et le Tang, le Banga, où sont-ils passés ? En passant, mythique le spot de pub Banga :

Ha non, on me signale dans l’oreillette que Tang et Banga avaient juste disparu de la circulation pendant plus d’une dizaine d’années pour se faire relooker. Ces boissons chimiques à l’orange sont toujours en vente.

Ouf, enfin une bonne nouvelle.

De toute façon, je râle. Je fais ma meuf hermétique au changement. Mais je sais bien ce qui va se passer. Quand Grosquik est parti, les gens ont râlé, ont agité la menace d’un boycott. Résultat 20 ans après, on boit encore du Nesquik. Mr Malabar s’en va. Il est remplacé par un chat bizarre mais dans quelque temps, on aura oublié ce blond à mèches bodybuildé.

Ok j’ai compris le message de Malabar, il faut laisser de la place au changement. C’est beau.

Alors hop, hop, hop, je laisse derrière moi les icônes de pub vieillissantes. Place à la nouveauté !

Avant ce grand chambardement et pour finir. Je vous balance deux vidéos qui vont je pense vous rappeler des souvenirs.

Quand y en a marre, y a malabar

Nesquik, on en a une énorme envie

©Source photo : blog Le pire de la pub

Publicités

2 Réponses

  1. Oh là là, la pub du banga!! Elle est GENIALE je me rappelais pas de tout mais quand même c’est un grand classique!

    Merci pour ce petit moment nostalgique…!

    1. C’est vrai qu’elle est vraiment top cette pub. J’étais obligée de la mettre car :
      « On ne résiste pas à l’appel du banga!!!! ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :